• Ils nous nourrissent, et pourtant nous les maltraitons.


    Ils ont toutes les solutions pour répondre aux défis du développement durable, changement climatique, biodiversité, transition énergétique...


    Ils reverdissent la terre. La troisième révolution agricole a commencé dans les campagnes. Partout naît une agriculture de précision, de plus en plus propre, de plus en plus écologique.


    Alors pourquoi opposer les modèles au lieu de les associer ? Pourquoi vouloir revenir à un passé où l'insécurité alimentaire était la norme ?


    Les paysans sauvent le monde. Nous devons tout mettre en oeuvre pour les sauver.



    Sylvie Brunel

    , géographe, écrivain, ancienne présidente d'Action contre la Faim, est professeur à Sorbonne Université. Elle a acquis une longue expérience des crises alimentaires et nous livre dans cet ouvrage engagé ses convictions pour l'avenir, dans un monde où la nourriture est de plus en plus stratégique.

  • Lorsqu'elle met pour la première fois les pieds à la ferme, Camille n'imagine pas que son quotidien sera bientôt rythmé par les cris des cochons, les allées et venues des tracteurs, et le cycle des moissons. En tombant amoureuse d'Augustin, elle découvre une nouvelle vie, en pleine campagne, et troque sa tenue de citadine contre un bleu de travail. Elle doit alors se familiariser avec les exigences et la rudesse du monde agricole, jusqu'à devenir une agricultrice engagée, résolue à faire tourner l'exploitation malgré le spectre permanent de la faillite, de l'épuisement, et la difficulté à se faire une place dans ce monde d'hommes. Ce récit de la vie paysanne est écrit par Camille Beaurain qui a déjà témoigné de la mort de son époux et alerté l'opinion sur le suicide paysan.

  • La synthèse de référence.Mamelle économique et militaire de la France, la paysannerie a subi de plein fouet les tragédies du XXe siècle. Le choc des deux guerres mondiales a précipité une mutation sans précédent qui l'a laissée exsangue, transformant le héros de 1914-1918 en bouc émissaire de la transition écologique et en victime expiatoire de la tertiarisation triomphante.
    À l'heure où la fracture sociale ne cesse de s'élargir, cette grande synthèse, fruit de plusieurs années de travail, est d'une lecture indispensable.
    "
    L'Histoire des paysans français retrace la disparition d'un monde en la rendant accessible à des non-historiens. "
    L'Express

  • Elever des poules présente des avantages :
    disposer d'oeufs ou de poulets procurés par la reproduction d'un petit élevage ;
    réduire ses déchets ;
    participer à la sauvegarde d'un patrimoine souvent menacé, ou à la multiplication d'une race rare, ancienne ou récente.
    La poule naine connaît un regain d'intérêt important depuis plusieurs années.
    Elle prend peu de place et provoque immédiatement la sympathie. De plus, le confinement et les crises sanitaires et économiques traversées ont encouragé
    beaucoup de particuliers à se lancer dans leur élevage.
    Le lecteur trouvera dans cet ouvrage :
    des informations pratiques sur des techniques d'élevage éprouvées par deséleveurs chevronnés qui seront très utiles aux éleveurs amateurs soucieux de faire au mieux pour leurs animaux ;
    des données techniques et historiques concernant la sélection sur les races les plus connues, avec des illustrations de qualité et de très belles photos originales ;
    plus de 200 fiches de races.
    Il n'existe pas à l'heure actuelle un recueil aussi complet sur les poules naines.
    Il répondra à toutes les questions des passionnés et même des professionnels.
    Il accompagnera l'éleveur débutant et amateur pour lui permettre de choisir les races qui lui conviendront le mieux, de préparer sereinement l'arrivée de ses animaux.
    Les auteurs y ont mis non seulement toutes leurs connaissances et leur expertise mais aussi toute la passion qu'ils ont pour ses adorables volailles.

  • Changeons d'agriculture ; réussir la transition Nouv.

    À l'occasion de la discussion sur la loi d'avenir pour l'agriculture, l'alimentation et la forêt, l'auteur de L'Agriculture biologique pour nourrir l'humanité - Démonstration (Actes Sud, 2012) décrit les étapes d'une transition réussie vers une agriculture biologique généralisée et les moyens collectifs et individuels que nous pouvons mettre en oeuvre pour l'amorcer. Un guide à la portée de tous pour une amélioration environnementale, sociale et économique de l'agriculture.

  • Christian Barthomeuf est l'inventeur du cidre de glace. C'est aussi un des pionniers de l'agriculture biologique au Québec. Témoin privilégié des déséquilibres provoqués par les humains, ce paysan hors normes a décidé, dès les années 80, de s'engager dans une autre voie, celle de l'agriculture non seulement biologique, mais aussi régénératrice de la santé des sols et plus largement, de la biodiversité, une façon de faire qu'il nomme la culture fondamentale. Dans Autoportrait d'un paysan rebelle, son premier livre, il revient sur son parcours de vie, de son enfance dans le Cantal (France) à son arrivée au Québec dans les années 70, en passant par la création du cidre de glace en 1989 et la fondation du domaine Clos Saragnat. Avec une grande générosité et sans langue de bois, cet autodidacte et rebelle dans l'âme nous livre ses réflexions et coups de gueule sur la production du vin et du cidre, l'agriculture locale et mondiale, les dérives de l'industrie agroalimentaire, l'importance
    de la biodiversité agricole et générale, et au travers de ces thématiques, ses apprentissages, ses observations, ses essais et erreurs, ses impulsions créatives. Son récit est guidé par les interventions de la nutritionniste et conférencière Julie Aubé (Prenez le champ !, 2016), et ponctué des superbes photographies de Virginie Gosselin (Au gré des champs, 2015).

  • Comment s'incarne la transition agricole ? D'où naît la motivation chez celles et ceux qui la portent ? Comment se mettent-ils en mouvement pour transformer leur activité ? Comment leur changement professionnel impacte-t-il leur trajectoire individuelle ? Comment leur mouvement personnel peut créer une dynamique vertueuse à l'échelle collective ?
    Partant de la conviction que l'humain est au coeur de la transition, cet ouvrage présente le parcours d'une vingtaine d'acteurs - agriculteurs, chefs d'entreprise, porteurs de projet et tous ceux qui les accompagnent.
    Ces hommes, ces femmes se sont un jour mis en route vers une transition à chaque fois singulière, transformant ainsi tout un écosystème.
    Grâce à eux, nous découvrons comment cultiver le vivant de la terre peut concourir à cultiver le vivant en soi et dans sa relation aux autres.
    Sarah Singla, Xavier Laureau, Emmanuelle Brisse, Eliott Mercier, Boris Tavernier, et bien d'autres... Chaque personne que nous avons écoutée nous a raconté son chemin de transition et sa manière de rêver son futur. Chacun révèle différentes approches de changement, différentes facettes de ce que l'on pourrait appeler la « transition agricole », à travers des étapes dont on peut noter tout à la fois la singularité et les points communs. Et ce sont ces points communs que les auteurs ont voulu définir afin d'apporter des clés de compréhension sur les transitions et éclairer ainsi le parcours de ceux qui souhaitent se lancer.
    Ce livre, construit comme un voyage, est une invitation à la réflexion pour toute personne s'interrogeant sur les transitions agricoles et sur les chemins qu'il est possible d'emprunter.

  • Pourquoi tous les agriculteurs ne passent-ils pas à l'agriculture biologique ? Quels sont les autres modèles d'agriculture de régénération ? Peut-on encore s'installer comme agriculteur de nos jours ? Et si on est une femme ? A quoi sert l'élevage au delà de nourrir les hommes ? A quoi ressemblera l'agriculture demain ? Et une journée dans la vie d'un agriculteur du futur ? Comment ont été produits les aliments qui me nourrissent ?
    L'agriculture soulève des questions légitimes. Un jour, Thierry qui en a eu assez d'entendre parler de son métier tout de travers et après que son fils se soit fait insulter à cause du métier de son père, a saisi sa caméra et tenté d'expliquer ce qu'il faisait. Il est devenu l'un des agriculteurs les plus suivis sur les réseaux sociaux. Après de nombreuses années à filmer son métier, il a eu envie de poser des
    mots sur papier et d'interroger d'autres agriculteurs qui, le plus simplement et le plus sincèrement du monde, répondent aux questions qu'ils entendent le plus souvent au sujet de leur réalité, de leur quotidien dans leurs exploitations.
    Voilà le massage que Thierry souhaite transmettre parce qu'il y a urgence et que nous n'avons plus le choix :
    « L'agriculture est souvent vécue comme LE problème... Alors qu'en réalité, elle est la plus importante des solutions. Il est fondamental que le grand public comprenne pourquoi. En comprenant nos pratiques, les consommateurs sauront comment être des vecteurs de l'accélération de la transition agroécologique qu'ils réclament.
    Chaussez nos bottes et rencontrez-nous ! Nous sommes dix agriculteurs, implantés aux quatre coins de la France, dans tous types et tous modes de production qui souhaitent vous faire mieux appréhenderce qui est pour nous le plus beau métier du monde. Je crois aux solutions d'avenir qu'offrent les agricultures ! Et j'espère de tout coeur que j'aurai su, grâce à ce livre, avec mes collègues, vous faire partager nos passions et nos convictions.
    Parce qu'on a tous à y gagner : l'agriculture mérite d'être expliquée ! »

  • Pascal fête ses cinquante ans. Il éprouve une soudaine lassitude pour son métier d'agriculteur : le poids des contraintes administratives et personnelles, la dévalorisation progressive du métier accentuent son envie de lâcher prise. Seul aux commandes de l'exploitation familiale d'un élevage laitier, il ne s'est plus posé depuis longtemps la question de ses envies. Or, par la grâce de son épouse Audrey, un déclic se produit, poussant Pascal à retrouver ses passions de jeune homme : la cuisine gastronomique. Et parce qu'il est un être entier et décidé, il met son désir à l'épreuve.
    À nouveau devant ses livres de recettes, il opère dans un cadre amical, associatif et peu à peu dans un réseau plus professionnel.
    Attaché à sa terre, à son Morbihan natal, Pascal n'est pas prêt à s'en éloigner et jongle entre son métier et sa nouvelle passion dévorante.
    Un jour, un restaurant est à vendre. Il hésite à se reconvertir totalement. Son entourage ne saisit pas son besoin de changement et tente de le dissuader. Son père, plus catégorique, menace de couper les ponts.
    Résolu à aller au bout de sa passion, il va s'accrocher à son rêve malgré les obstacles, malgré le sort qui s'acharne.
    Réussira-t-il ? Mais surtout parviendra-t-il à allier ses deux métiers : l'agriculture et la cuisine gastronomique ?
    Laissez-vous porter par ce roman feel good qui donne envie de chausser ses bottes tout autant que son tablier !

  • En 2016, sortait la première édition de Faune utile des bords de champs.
    L'idée était de redorer le blason de la biodiversité de nos campagnes, de nos exploitations agricoles. Finies les idées reçues sur certaines espèces, bienvenues les services écosystémiques apportés par cette faune vertébrée de nos agroécosystèmes. Il fallait aussi donner des pistes de réflexion et de travail sur ce qu'il faut mettre en place pour réinviter cette faune utile. Mais il fallait aller plus loin et l'ouvrage que vous avez entre les mains est la suite et le complément du premier.
    Dans ce nouvel opus, l'auteure revient sur ce qu'est, déjà, un écosystème :
    quelles sont les différentes catégories d'acteurs qui le composent et comment s'y organisent-ils ? Ensuite, elle donne les spécificités d'un
    agroécosystème : qu'est-ce qui le singularise ?
    L'érosion des habitats naturels est le facteur numéro un de dégradation de la biodiversité sur notre planète. Si on veut développer à nouveau la biodiversité de nos campagnes et donc les services écosystémiques dont nous avons besoin, il faut restaurer ces habitats perdus. Une grande partie de cet ouvrage est donc consacrée aux éléments fixes du paysage ou infrastructures agroécologiques, IAE : pour chacune, sont détaillés tout d'abord son rôle pour la biodiversité puis comment la restaurer ou l'installer, ainsi que l'entretenir dans la durée.
    Des IAE, c'est bien mais pour être fonctionnelles, elles doivent être correctement installées dans l'agroécosystème. La troisième partie de l'ouvrage aide à se poser les bonnes questions dans un projet de restauration et d'aménagement. Elle aiguille aussi sur les aides qui sont, aujourd'hui, à disposition.
    Réinviter la biodiversité sur nos exploitations agricoles relève enfin d'un changement dans les pratiques culturales. Là aussi, chacune y est détaillée :
    à quoi sert-elle ? Quels sont ses impacts sur la biodiversité ? Comment l'adapter pour minimiser ces conséquences ?

  • Ce livre propose pour la première fois une analyse prospective des agricultures et des forêts françaises à l'horizon 2050. Il s'agit de regarder loin et en profondeur.
    Si des travaux sectoriels assez nombreux ont été conduits à l'horizon 2030 ou 2035, aucune analyse aussi dense et documentée n'a été proposée jusqu'à présent à l'horizon 2050. Or 2035 c'est déjà demain et 2050...après-demain. Cette prospective définit donc l'image la plus vraisemblable de l'agriculture française en 2035 puis, à partir de cette image, élabore des possibles, sous forme de scénarios, à l'horizon 2050.
    Cette réflexion donne donc à réfléchir sur l'avenir des agricultures et des forêts françaises à l'horizon 2050. Elle s'attache à dépasser une vision technique de l'agriculture et de la forêt. Sont explorés leurs rapports à l'alimentation, au commerce, à l'environnement, à la recherche et au développement des territoires pour les situer dans une vision prospective de l'évolution des marchés agricoles et alimentaires.
    Elle s'inscrit dans la stratégie d'anticipation des pouvoirs publics.
    L'objectif pour le ministère chargé de l'agriculture, de l'alimentation et de la forêt est bien d'anticiper les évolutions et la construction de l'avenir pour concevoir les politiques publiques qui doivent accompagner les profondes transformations des filières agricoles, agro-alimentaires, forestières et assurer leur développement.

  • Qui ne serait pas d'accord avec cette approche de l'agriculture et partant de la viticulture, puisque c'est bien de cette production qu'il s'agit dans cet ouvrage ?
    Au-delà de la définition, l'ouvrage s'attache à présenter de façon claire et précise - avec parfois des commentaires de l'auteur qui témoignent de son expérience et de son engagement mais aussi de son esprit critique et de son humour - la philosophie et l'éthique qui se rattachent au concept de permaculture.
    Ensuite l'ouvrage nous présente les principes de conception et les méthodologies proposées : c'est à ce titre que, au-delà de la philosophie et de l'éthique, Alain Malard nous propose des solutions concrètes issues de son expérience professionnelle et de ses propres réalisations.
    /> La science n'est pas oubliée dans cet ouvrage qui raconte une histoire passionnante de la vigne au verre et au consommateur.

  • L'auteur a voulu montrer à quel point l'observation des abeilles permettait d'adapter les gestes techniques des apiculteurs aux besoins de leurs ruchers.
    Rien ne compte plus à ses yeux que le respect de ce que ces insectes apportent à la nature et à la biodiversité.
    Son objectif est d'aider les jeunes apiculteurs et ceux, plus aguerris qui souhaitent faire évoluer leurs pratiques, à adopter les meilleurs gestes possibles. Il répond aux questions que chacun se pose dans ce domaine :
    - Qu'est-ce qu'une abeille ?
    - La menace de disparition est-elle réelle ? Qu'impliquerait-elle ?
    - Comment fonctionne une ruche ? Quelle est son organisation, sa structure ?
    - Quels sont les prérequis pour s'installer en termes de compétences, de moyens, de cadre juridique ?
    - Comment exploiter les produits de la ruche ?

  • Les usages de l'eau font l'objet de débats de société de plus en plus vifs à mesure que le scénario du réchauffement climatique se concrétise. Les enjeux posés par la ressource hydraulique sont aujourd'hui colossaux :
    quelle conciliation des usages privés de l'eau avec son statut de patrimoine commun ?
    L'accès à la ressource en eau dépend-t-il de la maîtrise du foncier ?
    peut-on parler d'irrigation durable au regard de la raréfaction de la ressource ?
    le stockage de l'eau est-il l'option à privilégier ?
    Comment l'agriculture peut contribuer à l'amélioration de la qualité de l'eau potable et à la préservation des milieux aquatiques ?
    À toutes ces problématiques, le droit de l'eau tente de répondre. Mais il demeure une matière éminemment complexe, méconnue et difficilement accessible.
    Cet ouvrage s'adresse à tous les acteurs de l'eau et à ceux qui s'intéressent au sujet : membres de la profession agricole, institutions publiques comme privées intervenant dans la gestion de cette ressource en milieu
    rural, sans oublier avocats et étudiants qui veulent en savoir plus sur ce droit fondamental. Le lecteur y trouvera une présentation complète, claire et pédagogique de l'ensemble des règles qui s'appliquent à l'eau et aux milieux aquatiques, en tant que biens économiques mais aussi en tant que biens écologiques.

  • Le concept d'économie circulaire connaît un succès remarquable. De l'industrie aux services, en passant par le BTP, il n'est pas un domaine économique où l'on n'évoque la causalité circulaire et la mise en oeuvre nécessaire d'une approche circulaire. Pourtant, bien que remplissant un rôle majeur dans l'économie circulaire (et en particulier dans le bouclage des cycles), le secteur agricole est régulièrement négligé. On constate ainsi un manque criant de travaux et recherches sur l'économie circulaire appliquée à l'agriculture, ou plus précisément sur l'agriculture circulaire. C'est ce gap de réflexions et de recherches que souhaite combler cet ouvrage, le premier du genre sur la question.
    Les auteurs adoptent une approche originale, qui cherche d'abord à situer l'agriculture circulaire au regard de propositions alternatives et parfois concurrentes. Ils proposent ainsi une relecture de l'économie circulaire, de ses piliers et domaines d'action du point de vue de ses implications pour les univers ruraux et agricoles.
    En multipliant les exemples, les auteurs montrent que l'agriculture circulaire est diverse, et qu'il convient de ne pas la réduire comme le font certains à l'état de simple agent de recyclage et de traitement des déchets. Plus encore, les auteurs mettent en avant les dynamiques entrepreneuriales et d'innovation qui sont aujourd'hui à l'oeuvre dans l'agriculture circulaire, et appellent à une implication collective pour la diffusion d'une culture circulaire dans les univers agricoles et au-delà.

  • En quête de solutions de rechange au système agro-industriel, si néfaste pour la santé et pour l'environnement, des hommes et des femmes du monde entier se mobilisent depuis une quinzaine d'années pour ramener la production et la distribution des aliments au coeur de nos villes. Alliant savoir-faire agricoles ancestraux et innovations écologiques, ils sont de plus en plus nombreux à se lancer dans la production biologique de proximité. Un peu chaotique, totalement libre et spontanément décentralisée, c'est la révolution de l'agriculture urbaine!

    Dans ce récit captivant, qui se lit comme un carnet de voyage, Jennifer Cockrall-King part à la rencontre des protagonistes du mouvement et témoigne du foisonnement des initiatives en cours dans une dizaine de villes d'Europe et d'Amérique du Nord ainsi qu'à Cuba. Plants de tomates et fines herbes sur les balcons, poulaillers dans les cours arrière, ruches sur les toits, vignobles urbains, jardins communautaires, maraîchage intensif dans des serres commerciales, forêts nourricières, aquaponie, fermes verticales: ces pratiques, respectueuses de la Terre, laissent entrevoir un tournant majeur non seulement dans notre façon de nous alimenter, mais aussi dans notre conception même de l'espace urbain.

    Cessons d'être de simples consommateurs de nourriture et cultivons nos aliments, au moins en partie! Ce livre, enrichi d'un chapitre inédit sur Montréal d'Éric Duchemin et Jean-Philippe Vermette, saura procurer des sources d'inspiration et de motivation à tous ceux et celles qui se préoccupent de leur alimentation et qui souhaitent se reconnecter avec leur environnement. Comme le dit un urbainculteur rencontré par Jennifer Cockrall-King: «Ce n'est [...] que la pointe de la laitue iceberg!»

  • L'objectif de cet ouvrage est de montrer l'étendue, la complexité et les
    interactions de l'agronomie. Il offre ainsi une vision transversale des attentes et questionnements agronomiques du milieu agricole et il marie à la fois une approche opérationnelle et une actualisation des
    connaissances scientifiques et techniques sur les sujets abordés.
    Ce petit précis d'agronomie se divise en quatre parties :
    La première partie présente le sol, sa composition, ses fonctions et ses différents
    états à savoir les états physiques (texture, structure, fonctionnement hydrique ...)
    chimique (fertilité et fertilisation, pH ...) et biologique (organismes vivants du sol).
    Ces informations s'appuient sur des outils concrets, mobilisables pour raisonner
    certaines pratiques agricoles, dont le travail du sol.
    La deuxième partie aborde :
    les principales conditions externes de développement et de croissance des
    végétaux : le climat, la température, la lumière, l'eau (et donc l'irrigation) et le vent ;
    les besoins nutritionnels des cultures et la gestion de la fertilisation.
    Cette partie se termine sur un exercice de synthèse qui permet de manipuler
    toutes ces notions afin de se les approprier au mieux.
    La troisième partie propose des éléments de raisonnement à l'échelle des
    systèmes de culture pour favoriser leur transition agro-écologique. Elle présente la
    notion d'itinéraire cultural et donne des exemples des principaux objectifs des
    systèmes de culture actuels.
    La dernière partie apporte des compléments d'informations sur deux problématiques
    opérationnelles au coeur de réflexions agronomiques : l'introduction de
    plantes de service dans les systèmes et la lutte contre l'érosion des sols.
    Cet ouvrage est destiné au monde de l'enseignement et de la formation, aux
    agriculteurs et aux acteurs du monde agricole qui recherchent un ouvrage
    accessible délivrant de solides notions et des références.

  • A l'heure où les terres agricoles sont mises à mal par les excès d'engrais et de pesticides ou le changement climatique, cet ouvrage présente des solutions pour restaurer les équilibres des sols et les rendre plus fertiles et résilients.
    En fonction de l'analyse des sols sur des critères biologiques, physiques, chimiques et hydrauliques, l'auteur fournit de nombreuses pistes de rééquilibrage microbiologique des sols, de fertilisation des cultures et de protection des espèces plantées.
    L'ouvrage propose ainsi un véritable cheminement de transition agro-écologique pour renouer avec un agrosystème solide et vertueux.

  • La fertilité des sols, leur dégradation et leurs relations avec la pollution des eaux et les gaz à effets de serre sont des préoccupations du monde agricole. Cependant, la description, la compréhension et la résolution des problématiques scientifiques et techniques correspondantes reposent sur un ensemble de connaissances, notamment celles relatives aux matières organiques mortes et vivantes contenues dans les sols. En effet, elles y jouent plusieurs rôles dus à leurs propriétés et à leurs transformations physiques et chimiques. Ces connaissances permettent d'apporter des éléments de réponse à quatre questions générales.
    Quelles sont la nature et les propriétés des matières organiques des sols ?
    Quelles sont les biotransformations des matières organiques des sols ?
    Quelles sont les conséquences environnementales et agronomiques des propriétés et des biotransformations des matières organiques ?
    Quels usages des terres et quelles pratiques mettre en oeuvre pour que les sols contiennent suffisamment de matières organiques et pour que leurs propriétés physiques, chimiques et biologiques soient conservées et améliorées ?
    Basées sur les principales connaissances disponibles, des réponses aux questions posées sont exposées de la manière la plus simple possible, compatible avec une information scientifique suffisante pour étayer les descriptions et les interprétations des observations et des résultats expérimentaux.
    Le présent ouvrage complète la deuxième édition par de nouvelles références bibliographiques et des informations récemment publiées sur : la structure et les propriétés des substances humiques ; l'évolution du stock de carbone organique des sols et les moyens techniques d'éviter sa diminution et si possible de l'augmenter ; les apports de matières organiques, notamment celles d'origine résiduaire, endécrivant à la fois leurs impacts environnementaux et leurs effets sur les propriétés des sols en relation avec leurs valeurs fertilisante et amendante.

  • Nous connaissons les solutions alternatives pour éviter la destruction des écosystèmes en vue d'étendre les surfaces cultivées. Nous connaissons même les solutions pour régénérer les sols grâce à l'agriculture !
    Le développement de techniques respectueuses de la biologie tellurique, scientifiquement étudiées depuis une cinquantaine d'années, nous permettent aujourd'hui de changer de cap pour aller vers une agriculture moins artificielle, calquant son raisonnement sur les mécanismes naturels observés sur le terrain.
    Cette nouvelle agriculture repose sur l'élevage des microanimaux et microvégétaux telluriques dont les activités enzymatiques permettent la croissance des plantes depuis des millions d'années. Ce sont eux : bactéries, champignons, vers de terre, nématodes, collemboles et autres protozoaires, les grands décideurs, les arbitres de notre avenir. Nous commençons à les connaitre, à savoir les apprivoiser, les nourrir, les utiliser pour nous aider à produire et protéger nos cultures.
    Cet ouvrage donne des clés pour comprendre et mettre en application ces grands principes agronomiques afin que l'agriculture assure des services environnementaux
    puissants. Il s'articule autour de trois parties et présente ainsi : l'importance des matières organiques dans la mise en route des phénomènes biochimiques qui régulent l'ensemble des activités microbiennes aboutissant à la fertilité des sols ; la vie et les moeurs de tous les organismes telluriques, les incidences de leurs activités sur la formation des sols et leurs relations associatives ou symbiotiques gérées par les plantes ; les clés de la mise en place d'une agriculture durable, les bonnes pratiques et les incidences bénéfiques de la fertilisation organique sur l'écosystème sol-plante.
    Même si de nombreuses questions restent en suspens et doivent faire l'objet de recherches précises, il est urgent d'appliquer à grande échelle les principes expérimentés
    aujourd'hui sur plusieurs millions d'hectares à travers le monde, d'une agriculture respectueuse des microorganismes et des règles écologiques qui gouvernent les biomasses végétales. Ainsi se dessinera petit à petit l'écoagriculture du futur.

  • La permaculture est l'art de concevoir des espaces de vie, des territoires fonctionnels, des métiers et des vies riches de sens, inspirés de la nature. Le réchauffement climatique, l'agriculture intensive et la déforestation ne sont pas des fatalités. En réinventant nos habitudes de vie, de consommation et de production, nous pouvons reprendre en main nos existences pour bâtir un futur viable et heureux.Gildas Véret nous invite à identifier les enjeux d'une prise de conscience et à concevoir des solutions en respectant l'éthique de la permaculture : prendre soin des humains, prendre soin de la Terre et partager équitablement. Principes permaculturels, méthodes de conception, savoirs ancestraux, symbiose et résilience, il est temps d'adopter de nouveaux outils et de devenir architectes de nos vies.Appliquons dès aujourd'hui les principes de la permaculture : à l'écoute de la Terre, construisons un monde plus respectueux !

  • Pourquoi « les » jardins au pluriel ? Parce qu'il en existe une grande variété, qu'il s'agisse de leur situation (à la campagne ou à la ville, attenant ou pas à une habitation), de leurs caractéristiques physiques (au sol ou pas), de leur mode d'exploitation (individuel ou en commun) ou encore de leur objet (production et/ou agrément).
    Cet ouvrage est le résultat d'un important travail de recherche et de rassemblement de différentes informations, d'analyse de plusieurs milliers de décisions de la Cour de cassation et du Conseil d'état sur 50 ans et de nombreux textes nationaux et européens, et de synthèse.
    L'objectif est, en comblant un vide, de proposer un instrument dispensant d'aller chercher des informations éparses à des sources multiples.
    L'ouvrage intéressera les juristes, notamment s'agissant des thèmes qui nourrissent un abondant contentieux et ont été particulièrement développés avec de nombreuses références textuelles et jurisprudentielles, comme le jardin dans la copropriété ou le jardin comme source de trouble de voisinage.
    Mais il s'adresse aussi à tous ceux - juristes ou non - qui s'intéressent au jardinage : l'examen des sites et des blogs spécialisés montre que les particuliers sont ponctuellement demandeurs d'informations juridiques sur tel ou tel sujet mais tout cela est très dispersé et les réponses sont souvent succinctes, imprécises, voire parfois erronées ou obsolètes.
    Si l'aspect juridique n'est pas la première préoccupation des jardiniers, ce livre répondra à toutes leurs interrogations. Pour ceux-là, les passages mis en exergue sont suffisants et accessibles.

  • Comment augmenter la productivité numérique et pondérale du troupeau ovin, tout en garantissant et en améliorant le bien être de ses animaux ?
    Cet ouvrage, véritable outil de formation et d'aide à la décision, apporte l'ensemble des connaissances nécessaires à l'éleveur. En plus des données générales sur l'élevage des ovins, l'auteur entre dans le vif du sujet et donne les éléments clés à connaître pour gérer et développer son troupeau : les caractéristiques biologiques et technologiques de la production ovine, les différents types de production, la reproduction, l'amélioration génétique, l'alimentation et le rationnement, la gestion sanitaire du troupeau, l'organisation des bâtiments d'élevage.
    De plus, toutes les données techniques et pratiques sont regroupées dans ce guide pour optimiser : la production d'agneaux d'herbe ou de bergerie, la gestion des femelles de renouvellement, la valorisation des brebis de réforme.
    Enfin, cet ouvrage donne les dernières données technico-économiques des différents types d'élevages dont le cycle court amène à prendre des décisions particulières pour garantir une rentabilité de la production.
    Dans cette 5e édition, entièrement revue et corrigée, l'auteur a souhaité écrire de nouveaux chapitres sur : les fourrages additionnels, l'autonomie alimentaire, l'aliment fermier, l'évaluation de l'état d'engraissement, le bien-être animal et les chiens de berger.

  • « Si vous lisez ces lignes, c'est que le titre vous a interpellé et que vous êtes peut-être un(e) néo-paysan(ne) en herbe. » Ressentez-vous l'appel de la terre sans oser franchir le pas ? Êtes-vous décidé à devenir paysan(ne) et à vous installer en agro-écologie en accord avec les principes de la permaculture ?
    Vous tombez bien !
    Ce livre, fruit d'une enquête de terrain, décrit la réalité du métier d'agriculteur et s'adresse aux personnes en quête de sens, d'orientation professionnelle, à celles et ceux qui ressentent l'appel de la terre sans oser franchir le pas ou sont décidés à devenir paysan(ne)s dans le respect des hommes, des animaux, des plantes et de la planète.
    Une première partie vous accompagne dans la prise de décision de changement de vie, présente l'évolution du métier, le phénomène des néo-paysan(ne)s et les types d'agricultures écologiques.
    La seconde partie vous donne les clés pour passer les différentes étapes de l'installation, construire votre projet de ferme, de la définition de vos objectifs au choix de votre secteur d'activité en passant par la recherche du foncier, de financements, la commercialisation ou le choix du statut juridique.
    Enfin, la troisième partie vous guide dans vos premiers pas sur le terrain pour concevoir votre ferme, inspirée de la permaculture et du bon sens paysan pour la gestion de l'eau, la fertilité du sol, la planification du travail, les équipements, les semences, etc.
    Tout au long de l'ouvrage sont disséminés des conseils, des encadrés techniques, des exercices pratiques, des ressources utiles et des témoignages dont l'objectif est de vous aider à construire un projet agricole à la fois viable et vivable qui vous ressemble.
    Dans cette 3e édition, les auteurs ont musclé la partie sur la permaculture. Ils ont aussi mis à jour toutes les informations qui vous permettront de prendre les meilleures décisions pour votre projet.

empty