• À L'HEURE OÙ LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES commencent sérieusement à faire sentir leurs effets, nous devons nous préparer à une profonde transformation dans la façon dont nous produisons et utilisons l'énergie à travers le monde. Le passage obligé des combustibles fossiles à des sources renouvelables entraînera un changement majeur dans notre façon de vivre. À quoi pourrait ressembler un avenir 100% renouvelable? Quelles technologies joueront un rôle crucial dans notre avenir énergétique? Quels défis allons-nous devoir affronter dans cette transition? Et comment pouvons-nous nous assurer que le nouveau système énergétique soit juste et équitable?
    Dans Un futur renouvelable, Richard Heinberg et David Fridley explorent les défis et les opportunités que présente le passage aux énergies renouvelables. En brossant le portrait de notre système énergétique actuel, les auteurs examinent la question de l'offre et de la demande d'énergie dans des secteurs clés de l'économie: la production d'électricité, les transports, les bâtiments et la fabrication. Leur analyse détaillée permet d'identifier les problèmes cruciaux auxquels nous serons inévitablement confrontés, de l'intermittence des sources de combustible au stockage de l'énergie en passant par la refonte des réseaux de distribution.
    Véritable travail de prospective pour nous aider à préfigurer ce dont demain sera fait, Un futur renouvelable est un ouvrage lucide et nécessaire pour planifier la transition énergétique à venir. Soyons prêts à relever le défi.

  • Gaz à effet de serre, production d'énergie (fossile, renouvelable, nucléaire), transformation, transport ou stockage : les enjeux des transitions énergétiques mondiales sont nombreux et variés. À tel point que décideurs politiques, économistes ou dirigeants d'entreprises ont souvent tendance à les considérer individuellement.
    Cet ouvrage propose une approche intégrative de ces transitions énergétiques, prenant en compte toutes les dimensions de ces enjeux. Après avoir fait un état des lieux des problématiques énergétiques actuelles, il explique comment tous ces aspects sont intimement liés et pourquoi les traiter indépendamment n'aboutira qu'à des solutions peu efficaces. Il les synthétise ensuite dans une stratégie globale, puis propose une méthodologie opérationnelle permettant de mettre en oeuvre des plans d'action, que ce soit au niveau local, national ou international.

  • L'objectif de cet ouvrage opérationnel, richement illustré, est de comprendre les développements, les enjeux et les problématiques actuels et futurs de l'éolien.
    Cette troisième édition met l'accent sur les parcs offshore, les nouvelles solutions techniques et les nouvelles réglementations.
    L'énergie éolienne est un guide pratique indispensable pour tous les ingénieurs et techniciens en énergétique (recherche, études, production, etc.), mais aussi pour toute personne curieuse de découvrir cette technologie en plein essor.

  • Ce livre, rédigé dans un esprit pédagogique, offre un panorama des principales techniques d'analyses des radionucléides et des bonnes pratiques du radiochimiste. Il détaille pragmatiquement les éléments théoriques de bases de ce domaine relativement large et les illustre par des exemples, des protocoles/outils expérimentaux, des applications numériques et des exercices corrigés.
    Cet ouvrage s'adresse aux étudiants des premiers cycles universitaires scientifiques voire au-delà ainsi qu'aux techniciens, ingénieurs et personnels de laboratoires confrontés à des problématiques d'analyses radiochimiques.

    Les auteurs sont tous deux ingénieurs-chercheurs au CEA. Ils sont également Habilités à Diriger des Recherches et enseignent à l'Université d'Aix-Marseille.

  • La radiotoxicité de certains « déchets » nucléaires impose leur confinement pendant une très longue période. Cette temporalité exacerbe les craintes du public. En les séparant du combustible usé, on pourrait « incinérer » ces résidus pour en faire des éléments moins radioactifs ou à durée de vie plus réduite. MYRRHA, le premier réacteur piloté par un accélérateur de particules, en construction à Mol, va démontrer la faisabilité des nombreuses technologies requises par cette grande ambition.

    Jean-Pol Poncelet, ingénieur civil physicien, ancien ministre, est membre de l'Académie royale de Belgique.
    Hamid Aït Abderrahim est le directeur du projet MYRRHA, le premier réacteur nucléaire piloté par un accélérateur de particules, en construction à Mol.

  • Souvent vilipendée, parfois portée aux nues, l'énergie nucléaire suscite de nombreuses questions et ne peut laisser indifférent ! Produit-elle vraiment peu de gaz à effet de serre ?
    Peut-on mesurer sa rentabilité ?
    Les accidents de Tchernobyl et Fukushima étaient-ils inévitables ?
    Que sait-on réellement de la gestion de ses déchets ?
    Peut-on en sortir ? Avec quelles conséquences ? Face à la méconnaissance du sujet par de nombreux médias, laissezvous guider par Bertrand Barré pour vous forger votre propre opinion ! « Ami lecteur, vous êtes entre de bonnes mains, et c'est en confiance qu'il faut aborder les pages de ce livre. Et j'espère que, lecture faite, vous serez heureux d'avoir remplacé, pour partie, l'angoisse, la méfiance ou l'incrédulité par la compréhension, et donc par un peu plus de sérénité. » Jean-Marc Jancovici (extrait de la préface)

  • La société moderne est confrontée à des objectifs a priori contradictoires : satisfaire une demande croissante en énergie pour assurer la croissance économique à 10 milliards de personnes, tout en réduisant les émissions de GES pour solutionner le problème du dérèglement climatique. Principal défi du XXIe siècle, la transition énergétique doit être abordée de façon dépassionnée et rationnelle. Rien n'est impossible, mais tout n'est pas possible. Complexe, transverse, impliquant de multiples composantes technologiques, économiques et sociétales, elle mérite mieux qu'un débat idéologique véhiculé par des idées reçues. Elle doit être traitée et ressentie comme une évolution volontaire positive et non comme une révolution subie. Expert en énergie internationalement reconnu, Philippe Charlez aborde la question sans parti pris et met son expertise à la portée de tous. Sa démarche, à la fois historique et scientifique, s'appuie sur des chiffres incontestables. Il propose des solutions originales et pragmatiques pour promouvoir plus rapidement les énergies renouvelables et réduire la consommation charbonnière. Plutôt qu'une transition mondiale, l'auteur propose de développer des solutions régionales qui réduiraient significativement l'intensité énergétique des pays émergents. Enfin, l'ouvrage est un plaidoyer sur les comportements humains, l'un des principaux leviers des économies d'énergie.

  • Issus d'un colloque au Centre Sèvres en mars 2016, les textes ici réunis illustrent la circulation de l'oeuvre de Michel de Certeau (1925-1986) à travers les savoirs et les langues. Leurs auteurs, venus d'Europe, des deux Amériques ou d'Asie, attestent de la fécondité de ses écrits sur le passé et le présent, la mystique et la spiritualité, la théologie du monde, les pratiques du quotidien, l'expérience de l'écart et de l'altérité.

  • Les technologies de production d'électricité à base d'énergie solaire connaissent un développement soutenu depuis une vingtaine d'années. Ce développement est lié à un fort engouement pour les énergies renouvelables dans un contexte mondial de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Il est la conséquence de politiques volontaristes mises en place par les pouvoirs publics dans de nombreux pays dès la fin des années 90. Le déploiement à grande échelle de ces technologies a conduit, ces dernières années, à des baisses substantielles de coût de production et à des progrès remarquables sur le plan des performances en raison d'efforts de recherche très importants en forte synergie avec l'industrie. Cette situation augure de belles perspectives pour l'avenir de ces filières à moyen et long terme. En France, le Gouvernement a dévoilé, en 2018, le plan « Place au Soleil » constitué d'une série de mesures qui contribueront à atteindre une cible de 32 % d'énergies renouvelables dans la consommation brute finale d'énergie en 2030.
    Cet ouvrage a pour principal objectif d'offrir au lecteur un panorama complet de la production d'électricité photovoltaïque et solaire thermodynamique : fondamentaux, état de l'art, principales innovations envisagées à court et moyen terme. Des développements scientifiques détaillés ont été apportés chaque fois que nécessaires à la pleine compréhension du sujet.
    Ce livre s'adresse aux étudiants de niveau Master, aux élèves ingénieurs ainsi qu'aux ingénieurs et chercheurs travaillant ou souhaitant travailler dans le domaine de l'énergie solaire. Il est également recommandé à toute personne désireuse de découvrir et de s'approprier ce sujet.

  • Quelle est la source d'énergie la plus universelle, a exploiter de toute urgence ? Le gisement le plus vert et le plus vertueux ? Ni le vent, ni le soleil, ni l'eau, mais l'efficacité énergétique !

    Face a l'explosion annoncée de la demande mondiale d'énergie, nous n'avons plus le choix, annonce Franck Bruel. Construire de nouvelles capacités de production, imaginer de nouvelles manières de capter l'énergie de sources variées sont nécessaires a court terme. Mais rappelons-nous que l'énergie la plus vertueuse est celle que l'on ne consomme pas. Il ne s'agit pas de se résigner a la pénurie et au rationnement, mais de consommer mieux, au plus juste, une énergie intelligente, facteur de progrès et d'innovation.

    Mobilité, logement, industrie : les gains d'efficience obtenus ces dernières décennies sont prodigieux, et la révolution digitale s'apprête a les décupler encore. En faisant de la sobriété une évidence, en orchestrant la complexité des nouveaux bouquets énergétiques, en remplaçant la force par la ruse.

    Alors que la plus grande part de nos consommations est encore peu performante, source injustifiable de gaspillage, la révolution de l'efficacité nous invite a nous dispenser d'une incessante escalade énergétique, a ménager les ressources naturelles et a rendre accessibles nos objectifs zéro carbone. 

  • La stratégie bas carbone est une des réponses pour limiter l'effet de serre sur notre planète. Cette stratégie consiste à abaisser au maximum la consommation globale de carbone dans le cycle de vie des produits que nous consommons, de l'extraction des matières premières à leur fin de vie.
    Adoptant une approche professionnelle et technique, ce grand livre présente les principes d'une stratégie bas carbone et une boîte à outils pour la réussir, couvrant à la fois les entreprises, les collectivités et leurs interrelations avec la société.
    Il décrit les actions qui engagent les décideurs (« Vers où va-t-on ? »), mais également les niveaux opérationnels (« Que doit-on faire ? ») en posant la question des moyens, y compris financiers.
    /> L'ouvrage se structure autour de trois grandes parties :
    - le cadre de la stratégie bas carbone qui traite, d'une part, des enjeux et, d'autre part, des critères de base relatifs aux GES (gaz à effet de serre) ;
    - une boîte à outils de la stratégie bas carbone, qui aborde les principes et mécanismes applicables, expose les éléments de la quantification et l'évaluation des GES, illustre les modes de communication des rapports afin de rendre crédible la stratégie bas carbone et se termine par la pratique de la vérification ;
    - la stratégie bas carbone en actions qui présente les outils d'évaluation et d'échanges - notamment au travers des marchés carbone -, éclaire la pratique de la finance verte, trace les pistes pour développer la stratégie bas carbone et traite de la place de l'être humain dans la perspective 2050 et dans la stratégie bas carbone nationale et mondiale.
    L'avenir se construit aujourd'hui. Cet ouvrage de référence va guider les entreprises sur le chemin vertueux de la stratégie bas carbone.

  • Pendant que le monde fait face aux effets sévères du dérèglement climatique, les pays africains sombrent toujours dans le sous-développement ; les capacités de production énergétique demeurent très faibles pour une démographie importante. L'ambition de l'Afrique de devenir continent émergent à l'horizon 2030 passera de manière efficace par la solution du développement des centrales nucléaires de quatrième génération sur son territoire. Les dirigeants africains de ce début du XXIe siècle ont ainsi une opportunité historique de dynamiser le niveau économique de leurs pays.

  • L'utilisation de l'énergie a changé le monde. Pourtant ce changement, qui se répand largement en Asie, ne décolle pas en Afrique. Sans électricité bon marché et abondante en permanence, il n'y aura pas de développement en Afrique et encore moins de développement durable. Cet essai, basé sur une analyse factuelle, plaide pour une électrification urgente et massive de l'Afrique. Cela doit se faire comme nous l'avons fait en Europe, avec l'énergie bon marché et abondante : le charbon, le gaz et l'hydroélectricité. Ceux qui plaident pour d'autres solutions, que nous-mêmes ne parvenons pas à faire décoller malgré les milliards de subventions, trompent les Africains, et les maintiennent à l'écart du développement.


  • Après plusieurs autres pays, la production et l'utilisation de biogaz devient une réalité en France. Ciblée comme une politique vertueuse croisant des objectifs d'économie circulaire et de traitement des déchets à des fins énergétiques, elle pourra à terme représenter un apport énergétique utile au mix national. L'Académie des technologies s'intéresse à la production énergétique nationale issue de la biomasse depuis de nombreuses années. À la suite d'un Groupe de travail qui a réuni de nombreux experts du domaine, elle présente ici un historique et l'état de l'art technique et réglementaire des différents procédés utilisés pour la production du biogaz et pour son utilisation. Elle fait également une synthèse de la situation dans les autres pays producteurs et une analyse de la stratégie française dans le domaine. Son analyse des développements en cours la conduit à proposer une révision argumentée à la baisse des perspectives de croissance de la production de biogaz généralement optimistes publiées dans notre pays pour les années à venir. Elle chiffre à 1 million de Tep par an la production qui pourrait être atteinte d'ici 2020 dans notre pays.




  • L'ouvrage aborde sous l'angle théorique et pratique la question de la transformation de la chaleur en mouvement mécanique avec l'objectif affiché d'évaluer quels sont les meilleurs rendements de conversion que l'on peut attendre des technologies utilisées aujourd'hui, et de comprendre les raisons de leurs limites. Il intègre dans cette démarche l'apport récent de l'énergie solaire thermique et montre comment cette source de chaleur inépuisable peut faire progresser cette recherche d'efficacité.

    Ouvrage de synthèse, il accompagne le lecteur depuis les règles de base de la thermique, de la thermodynamique et de la mécanique des fluides jusqu'à l'explication du fonctionnement pratique des machines - turbines et moteurs - qui permettent la production d'énergie mécanique et électrique. Riche de nombreuses figures et illustrations qui rendent son abord aisé et didactique, ce livre s'adresse aux étudiants comme introduction aux problèmes de l'énergétique thermique ainsi qu'aux professionnels de l'ingénierie des centrales de production d'électricité désireux d'optimiser la conception et le fonctionnement de leurs installations.


  • Londres, Aberdeen, Malm, l'Allemagne, le Japon... autant de cas qui illustrent la diversité des approches retenues par les acteurs locaux pour jouer un rôle dans la transformation des systèmes énergétiques. En s'appuyant sur la géographie, la science politique, l'histoire, l'architecture, le droit, cet ouvrage collectif illustre combien la libéralisation du secteur de l'énergie engagée non seulement en Europe mais aussi hors d'Europe a conduit à une recomposition des partenariats entre les acteurs publics locaux, les États et le secteur privé. Si la montée en puissance des énergies renouvelables n'a pour autant pas (encore ?) offert une nouvelle chance aux utopies d'un habitat ou d'un territoire totalement autonome, elle a en revanche ouvert un large éventail de possibilités aux territoires. Projets citoyens, initiatives privées, stratégies publiques concourent à un renouvellement des pratiques et donnent lieu à des innovations susceptibles de toucher la forme des villes et l'économie de leur territoire sans oublier la production architecturale appelée à se refonder. On peut cependant s'interroger. Dans un monde fondé sur l'échange, la circulation, les réseaux, l'aspiration à l'autonomie énergétique n'est-elle pas un anachronisme ? La multiplicité des innovations locales change-t-elle radicalement la donne quant à l'équilibre des pouvoirs et des rapports de force entre États et acteurs locaux ? La question invite à appréhender la décentralisation énergétique à différentes échelles. C'est en effet dans l'articulation entre niveaux de gouvernance et dans l'interaction entre acteurs publics et acteurs privés que l'avenir de la transformation des systèmes énergétiques se prépare.

  • Undoubtedly, the industrialized countries are already facing a major and even existential problem: that of the transition from societies based on the massive use of fossil fuels to societies that have learned to do without them. This will, of necessity, be the real driver of the energy transition that we are talking about so much now! Because it is the future availability of fossil fuels that will give the tempo of this transition, and not the development of other sources of energy, so difficult is the way that remains to be done to these to replace them!

    This book aims to provide non-specialists, and those who are concerned by energy transition and climate protection, basic knowledge to better understand the nature of fossil fuels and their importance in the economies of the industrialized countries. The book also explains why their future availability will play a vital role in the future economic and social transformations in these countries.

    It consists of two parts that can be read in a largely independent way:
    - The first part aims to present the variety of fossil fuels and the physicochemical principles ruling their formation and that of their deposits in the earth's crust.
    - The second part is a discussion on major current issues: What are the remaining fossil fuel reserves? When precisely during this century can we predict the decline of their productions? What consequences will this decline have for industrial societies? What is and what will be their role in climate change? What risks does their use entail for public health?

  • L'objet de cette étude est d'analyser les rapports entre l'architecture, les sciences de l'ingénieur et l'énergie, notions clés des problématiques environnementales. Celle-ci explore la relation entre les systèmes énergétiques et l'environnement en soutenant des recherches sur la qualité énergétique des bâtiments, des villes et des paysages.
    Les terrains d'étude choisis sont les quartiers de Flaminio à Rome et Jussieu à Paris, ces zones se caractérisant par un tissu historique et patrimonial comparable.
    En tenant compte de la mobilité en milieu urbain, conditionnée par les propriétés du bâti et par les modes de vie des résidents, l'étude définit, par le biais de l'analyse morpho logique et typologique de différents établissements urbains, le potentiel de transformation architectural du bâti dans le cadre de la transition énergétique - à l'échelle d'un îlot, d'un quartier et d'un bâtiment.
    Elle démontre que les modalités de production et de gestion de l'énergie doivent changer : en effet, actuellement la production est concentrée et la demande diffuse ; à court terme, la production doit être au plus proche de la demande, même à l'échelle du quartier. Elle doit être stockée et utilisée au plus proche de sa production, par exemple pour alimenter, en partie, la mobilité électrique.
    L'étude est née dans le contexte du programme interdisciplinaire de recherche Ignis Mutat Res. Penser l'architecture, la ville et le paysage au prisme de l'énergie, soutenu par le ministère de la Culture et de la Communication, et piloté par le Bureau de la recherche architecturale, urbaine et paysagère (BRAUP), en synergie avec le ministère de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie (MEDDE), piloté par la direction de la recherche et de l'innovation (DRI), l'Atelier international du Grand Paris (AIGP), Veolia Environnement et IEED VeDeCoM.
     

  • « La technologie des réacteurs à eau pressurisée » est un ouvrage conçu pour les professionnels du domaine nucléaire, mais qui peut aussi être abordé par des ingénieurs néophytes désirant s'initier. Il propose un panorama très complet de cette filière de réacteurs depuis son origine aux USA à partir des réalisations de moteurs atomiques pour la propulsion navale jusqu'à ses derniers développements dans le domaine de la production civile d'énergie, particulièrement en France avec les 58 réacteurs d'EDF.
    Les principaux composants d'une tranche nucléaire sont présentés, à savoir les bâtiments de l'ilot nucléaire, le circuit primaire principal, le pressuriseur, les pompes primaires, la cuve et ses internes, le coeur du réacteur et ses barres de contrôle, l'instrumentation, les générateurs de vapeur, le circuit secondaire de vapeur, la turbine et le condenseur, l'alternateur, les transformateurs et l'alimentation électrique, et les aéroréfrigérants. Un chapitre spécifique détaille les circuits les plus importants de la tranche : RCV, RRA, RRI, ARE, ASG, EAS, CVX, CEX, CRF, GCT... L'ouvrage comporte une très riche iconographie en couleurs, ainsi qu'un index et une bibliographie très détaillée qui permettent au lecteur d'approfondir sa compréhension de ce domaine très complexe.

    L'auteur, Serge Marguet, est un spécialiste reconnu des réacteurs nucléaires. Il a déjà publié de nombreux livres sur la question (prix SFEN 2018 pour son ouvrage sur La physique des réacteurs nucléaires). Il enseigne la physique des réacteurs à l'INSA-Centre-Val de Loire à Bourges ainsi qu'à l'Institut de transfert de technologie d'EDF/R&D et l'Institut national des sciences et techniques nucléaires (INSTN). Il est également expert industriel de l'Institut international de l'énergie nucléaire (I2EN), organisme chargé de promouvoir le nucléaire français à l'international par la formation. Il travaille depuis plus de 30 ans à la R&D d'EDF au développement des grands codes de calcul de physique des réacteurs, et a contribué à l'élaboration des simulateurs et des outils d'aide au pilotage du dernier réacteur mis en service en France : l'EPR.

  • Depuis quelque temps, les nuages en forme de champignon s'accumulent sur la scène internationale. Les essais de missiles balistiques, les tests nucléaires répétés de la Corée du Nord et le programme nucléaire iranien suscitent beaucoup d'inquiétude. Le retour des tensions militaires entre la Russie, l'OTAN et les États-Unis est également préoccupant. Le président Trump se vantait, à l'été 2017, de faire pleuvoir «feu et furie» sur la Corée du Nord. De leur côté, l'Inde et le Pakistan ont vécu depuis la fin des années 1990 plusieurs crises graves durant lesquelles ils ont brandi la menace nucléaire. Les armes nucléaires sont donc de retour dans l'actualité et, avec elles, la peur d'une confrontation entre grandes puissances.

  • The business of upstream oil and gas industry is a complex process that involves multidisciplinary participation. Producing crude oil and natural gas from the subsurface reservoir rocks to the point of the selling terminal requires stage by stage processes that costs several hundreds of millions of dollars to the operating companies. Because of the capital intensive nature of upstream investments, every required process is challenged of its economic impact or benefits it will have on the project's net present value (NPV). The techniques applied in determining the economics of these processes and their selection criteria are addressed in the book.

    This book guides the reader through these strategic processes, and presents the participants involved in the business of upstream oil and gas prospecting and the conditions that dictate the field development and investment decisions by investors. It also reveals the shared interests and relationships that exist between international oil companies (IOCs) and national oil companies (NOCs) in the exploration and exploitation of their hydrocarbon resources and reserves. This text will serve the purpose of teaching and learning to those in the energy and financial sectors, as the methods, tools, and techniques discussed throughout the chapters will equip students, tutors, experts, and professionals with the necessary skills and knowledge of Exploration and Production (E&P) projects and energy financing and investment. The principles of project management as it applies in upstream oil/gas projects are discussed as well. And the criteria for project ranking, selection, and budgeting which are sine qua non to project financing and execution are well documented in this book.

  • Ce guide sur le photovoltaïque est destiné aux porteurs de projet qui souhaitent approfondir leurs connaissances sur les installations photovoltaïques de petite puissance, inférieure ou égale à100 kWc. Il permet de comprendre les enjeux et les étapes techniques et administratives pour monter un tel projet, en France métropolitaine, sur bâtiment, et ce, quel que soit le mode de valorisation de l'électricité produite (vente ou autoconsommation).
    Il a vocation à donner les clés nécessaires au porteur de projet pour qu'il puisse faire des choix éclairés sur la réalisation de son installation photovoltaïque, par exemple, sur le mode de valorisation de son électricité ou sur la mise en oeuvre de son installation en lui permettant de poser les bonnes questions aux professionnels afin d'aboutir à une réalisation de qualité.

  • L'objectif de ce guide est de faciliter le parcours des porteurs de projet en phases amont et aval : anticipation des difficultés, sensibilisation des maîtres d'ouvrage aux bons réflexes, efficacité des pré études, prise en compte dès la conception des enjeux de suivi et de maintenance...
    Dans un premier temps, ce guide met en avant les principaux enseignements tirés des échanges avec, les maîtres d'ouvrage et les différents acteurs impliqués dans la mise en oeuvre des installations de géothermie de surface.
    En deuxième partie, il présente en détails les points clés de succès et de vigilance de mise en oeuvre d'une installation de géothermie de suface à chaque étape du projet - depuis la conception jusqu'à l'exploitation et maintenance de l'installation.
    Ce guide s'appuie sur les audits d'installations de géothermie en régions Grand-Est et Occitanie menés par les bureaux d'études ANTEA et INDDIGO ainsi que sur les audits en région Hauts-de-France et fiches points de vigilance réalisés par le bureau d'études ECOME.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

empty