Thriller


  • « Imaginez un endroit où la technologie et le confort sont au service de la nature. Un lieu unique au profit d'un panorama à couper le souffle...


    N'imaginez plus, vivez-le !


    Le White Mountain Resort Hotel & Spa a été spécialement conçu pour vous évader et effacer les soucis du quotidien...


    Alors n'hésitez plus ! Nous serons enchantés de vous recevoir prochainement dans notre établissement. Le White M, plus qu'un hôtel, une porte sur le paradis... ou l'enfer, tout dépend de votre point de vue...


    Plongez au coeur des pics les plus majestueux dans leur écrin de neiges éternelles... au péril de votre vie ! »

  • Le vaudou fascine Max, un entrepreneur-vendeur de bateaux de La Rochelle. Alors, forcément, être en voyage à Haïti et ne pas rapporter de poupée vaudou, c'est pour lui impensable...
    Max en veut une vraie, une poupée de torture, pas un objet folklorique pour touristes.
    Et il ne sera pas déçu : le houngan Papa Jones, prêtre vaudou renommé en Haïti, a mieux que cela pour lui.
    Enfin, bien sûr, si ce qu'il dit est vrai !

  • Après tout, je m'en fous. Ils veulent me connaître ? Je vais tout déballer. Je vais salir leurs conventions et leur foutue morale qu'ils tentent de respecter.
    J'écris... Tout ! Parce que ce n'est pas à moi qu'ils vont faire croire qu'ils n'ont jamais mis les pieds en dehors de la ligne. Que celui qui n'a jamais couché avec l'immoralité me jette la première pierre.
    Bordel, je conchie ces prédicants. Ils vont bientôt porter un jugement sur ce que je suis alors que pour la plupart d'entre eux je leur rends service. Mes actes jugés au grand jour cachent leur perversité qu'ils n'osent affronter parce que cela ne correspond pas aux valeurs qu'ils défendent. Mais ils n'en restent pas moins des hommes et lorsque la pression est trop forte, ils sont prêts à tous les débordements.
    C'est pour leurs actes déviants, que je représente au grand jour, qu'ils veulent me punir. Mais contrairement à eux, j'assume d'être un salopard.

    En bonus, découvrez les cinq portraits de meurtriers cités dans cette nouvelle par Jean-Sébastien Pouchard.

  • Abigaelle souffre d'agoraphobie. Elle vit recluse, de peur d'affronter l'extérieur. Elle survit grâce à sa passion, la peinture, et son emploi d'hôtesse de téléphone rose. Depuis quelques jours, elle est sujette à des cauchemars qui la troublent de plus en plus.
    Andres est entré dans les forces de l'ordre pour deux raisons : pouvoir profiter de son poste de policier pour réaliser de petits trafics et retrouver sa soeur. Alors qu'il soupçonne son supérieur de vouloir le faire muter, ce dernier lui attribue une enquête. Un tueur semble vouloir prendre sa ville pour un terrain de jeu.
    Lucy n'a pas d'états d'âme, elle tue de sang-froid. Pas de mode opératoire précis, juste l'envie d'atteindre cet état de grâce qu'elle ressent après avoir prononcé ces mots : « Cible effacée ».

empty