Policier & Thriller

  • Au salon de massage de M.?Victor, rue de Courcelles, Waan semble jouir d'un statut de favorite.
    Est-ce parce que le propriétaire des lieux l'a vue grandir??
    Depuis qu'elle est devenue orpheline, Waan sait gré à M.?Victor de lui avoir évité la fin tragique de la plupart des filles de sa condition en Thaïlande. Mais toute protection a un prix, et si l'écrin somptueux dans lequel elle pratique aujourd'hui n'a rien à voir avec les arrière-cours miséreuses de Chiang Rai, depuis quelques semaines Waan ressent une inquiétude diffuse.
    Il y a ce ministre qui la harcèle de questions, et ce reporter dont elle attend les visites avec davantage d'impatience qu'elle ne veut bien l'admettre. Il y a surtout les silences de M.?Victor, qui semblent dissimuler le passé derrière les tentures opaques du salon. Waan envisage alors de tout plaquer. De ne plus masser le corps des hommes. Mais a-t-elle vraiment le choix??
    L'Amour propre est une réflexion sans concession sur le rouage cruel et douloureux que peut constituer le désir des hommes et un plaidoyer radical pour le respect de celui des femmes.
    Un thriller osé, palpitant et implacable dans l'univers clos et énigmatique des salons de massage.
    EXTRAIT
    Aussi loin que Waan se souvienne, les hommes étaient toujours entrés en elle par effraction. Le premier avait été l'oncle Sin. Elle venait d'avoir treize ans. C'est un peu tôt pour profaner l'intimité d'une fille et pourtant, personne ne s'en était scandalisé dans ce pays où la virginité est volontiers sacrifiée sur l'autel de la luxure. Le spectacle du sang sur ses jambes resta longtemps gravé dans sa mémoire. Sur le moment, elle crut que « c'était arrivé ». Une camarade de classe lui avait tout expliqué. « Tu verras, un jour, tu saigneras et tu auras mal. Ça voudra dire que tu peux avoir des bébés. »
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Les questionnements s'intensifient au fil des pages, l'histoire se transforme en enquête et en devient haletante... on ne lâche plus le livre ! - Anne-Laure Maire, Au féminin
    Il a ce petit quelque chose de difficile à décrire mais qui vous fait dévorer l'histoire d'une traite, et qui, surtout, vous transporte littéralement. - Sangpages
    L'Amour propre est un roman à clés qu'on ne lâche pas... On saluera également une belle et élégante écriture. - Lire, Ecouter, Regarder
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Olivier Auroy travaille depuis plus de vingt ans dans le monde de la communication en France et à l'étranger. Il est l'auteur, sous le pseudonyme de Gabriel Malika, des Meilleures Intentions du monde et de Qatarina, publiés aux éditions Intervalles. Après Au nom d'Alexandre, paru en 2016, L'Amour propre est son quatrième roman.

  • Espagne, fin des années 1950.
    Arnaud Madrier séjourne à Teruel, un petit village d'Espagne où, durant la guerre civile quelque vingt ans plus tôt, son père engagé dans les Brigades internationales a mystérieusement disparu.
    Si ce voyage représente pour le jeune ingénieur français une chance de comprendre enfin ce qui s'est passé, très vite sa venue dérange et ranime les cendres mal éteintes des événements dramatiques qui se sont joués autrefois.
    La boîte de Pandore qu'il entrouvre par sa seule présence va mettre à vif des secrets douloureux qui vont marquer à jamais ceux qui croiseront sa route.
    À vingt ans d'écart, l'amitié, la haine, l'amour et la vengeance vont se déchaîner à l'ombre de la légende des Amants de Teruel.
    Un roman qui mêle subtilement Histoire et enquête pour tenir les lecteurs en haleine jusqu'à la dernière page !
    EXTRAIT
    À Teruel !
    Il s'était tellement préparé à faire ce voyage. Et aujourd'hui, le sort lui faisait ce clin d'oeil sarcastique, comme un défi à relever : il allait s'y rendre, effectivement. Mais pour faire la fête !
    D'un coup de pied, Arnaud fit rouler une conque, déposée là par une vague. Ses certitudes s'étaient évanouies. La détermination qu'il affichait encore ces dernières semaines semblait l'avoir abandonné et il doutait, essayait de raviver les raisons qui l'avaient convaincu d'entreprendre ce voyage dont il avait si souvent parlé. Mais elles s'étaient estompées, jusqu'à ce que Paco les lui remette en mémoire, comme un rappel à l'ordre.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    A la lecture du premier chapitre, on est immédiatement pris par la qualité de l'écriture. Il est rare que l'on soit non pas emporté mais bercé, charmé par une telle fluidité et une telle évidence dans un premier roman. - Pierre Faverolle, Blacknovel1
    A l'ombre du viaduc n'est pas qu'un premier roman réussi, c'est aussi un thriller palpitant dans lequel on a plaisir à plonger ! - Librairie Au fil des mots
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Alain Delmas est né en 1958. Après avoir vécu quelques années en Amérique latine et dans la Caraïbe, il vit aujourd'hui à Paris. Dans l'ombre du viaduc est son premier roman.

empty