Policier & Thriller

  • Dans "Contrat sur un pasteur", l'auteur s'insurge contre ces affaires qu'on étouffe, ces meurtres devenus ordinaires. Il démonte, rouage après rouage, le mécanisme qui a conduit la police secrète à l'irréparable. Le héros de ce roman à clés n'est pas seulement le pasteur Jacques Delvaux, ni telle personnalité en vue du Tout-Paris dont on brisera la carrière. Ce sont surtout les Renseignements Généraux. L'auteur dresse une peinture réaliste des arcanes secrets de ce service tout-puissant, miné par les querelles intestines. Sur fond de ballet bleu, entrera en scène un entreprenant conseiller élyséen, homme sans scrupules, mais adroit manipulateur. On apprend comment un sénateur, nommé ministre, deviendra un vulgaire indicateur de police. En révélant les trames obscures de ce drame demeuré jusqu'ici celé dans quelques dossiers confidentiels, Frédéric Charpier nous livre un roman explosif, fourmillant d'anecdotes authentiques. Il nous projette dans un univers d'une inimaginable sauvagerie où le meurtre d'un pasteur et l'honneur d'un homme public ne pèsent pas lourd face à la raison d'État !

  • Elle se tenait droite, sur le bord de sa chaise, très jeune fille bien élevée, n'oubliait jamais de s'essuyer la bouche avant de boire, et continuait de vouvoyer l'inspecteur. Celui-ci en arrivait à se demander s'il avait rêvé, ou si elle avait réellement accepté de coucher avec lui, après le dessert.

  • L'orage lourd, étouffant, pesait comme une menace au-dessus de la Francilienne. L'embouteillage monstrueux avait donné à ce grand périphérique de Paris un aspect d'immobilité quasi éternelle. Gisèle, qui suffoquait à l'intérieur de la Renault Espace, agitait les pans de sa robe de coton jaune canari pour créer un peu de fraîcheur. Un coup de klaxon la fit sursauter et elle leva les yeux vers une semi-remorque bloquée à quelques pas. Lentement, le routier descendit de sa cabine et se dirigea vers elle.

  • Bien sûr, ce petit extra n'était pas prévu au programme du braquage de la Société Parisienne de Transport de Fonds. Pourtant, dès qu'il avait vu la femme, une blonde superbe, aux hanches généreuses comme il les aimait, GB n'avait plus pensé qu'à "ça". À présent, pieds et poings liés, écrasée par le corps puissant de son violeur, la blonde avait cessé de se débattre. Mais, tout à son plaisir, GB n'y prêta pas attention. Pas plus qu'il n'entendit craquer ses vertèbres cervicales...

  • « Maître expérimenté, 42 ans, 1 m 85, très dominateur, cérébral, dresse J.-F. en esclave accomplie. Encloisonnement et nudité permanente. Humiliations en tous genres, châtiments divers, supplices raffinés et prolongés. »- Mince, marmonna l'inspecteur Brichot en repliant le journal, ça sent une drôle d'odeur ce truc-là. Sûr que ça finira par atterrir sur un bureau de la Mondaine...

  • La porte du poste de pilotage s'ouvrit à la volée. L'hôtesse du vol Paris-Bastia sortit, les mains sur la tête, le cou tordu par le canon d'un revolver. - Mesdames et messieurs... commença la jeune femme d'une voix étranglée. Elle s'interrompit effarée : au bout de l'allée, un passager s'était levé et s'avançait, tranquille, désinvolte. Il était grand, large et, sous sa tignasse blonde, luisaient deux prunelles bleu acier. Une vraie gueule d'aventurier songea-t-elle, en regrettant que sa dernière heure fût arrivée.

empty