Corridor Elephant

  • Lifetime moment

    Marc Matzinger

    • Corridor elephant
    • 22 Avril 2015


    Ici, le monde est à géométrie variable et à sens mutiples semblent nous dire les photographies de Marc Matzinger et notre regard s'étonne autant des cadrages que des solitudes par lesquelles ils sont traversés. La photographie de Marc Matzinger est citadine, faite d'asphalte et de ciment, déserte, hantée par un battement de chair et de sang.



  • The soft stone

    Michele Rieri

    • Corridor elephant
    • 13 Mai 2015


    Michèle Rierie fait de nous les spectateurs d'un monde qui nous est si quotidien qu'on ne le distingue plus. L'intensité des noirs et blancs pointe du doigt des solitudes contemporaines et indifférentes. Il n'y a pas simplement un travail de cadrage ou de texture dans les photographies de Michèle Rieri, il y a l'exultation de ce que nous pourrions être et qui se perd dans l'infinité de l'errance humaine.



  • Petits viatges aqui a la vora

    Marta Cioe

    • Corridor elephant
    • 29 Avril 2015


    Les photographies de Marta Navarro sont empreintes de douceur, parfois de romantisme, à d'autres d'hyper réalisme. Elles sont issues d'ici et l'on suppose d'ailleurs, elles n'ont pas d'origine, ces instants arrêtés au temps pourraient provenir de n'importe où. Ces photographies donnent à voir une réalité inventée, celle du talent, signe de la patte de l'artiste.


  • Smiling eyes

    Frederic Moutoussamy

    • Corridor elephant
    • 14 Mai 2014

    Les photos de Frederic Moutoussamy sont peuplées de détails qui mettent en exergue une sérénité perdue aux doctrines de pays dits développés.Il y a dans les regards qui se succèdent une évidente quiétude qui interroge les mondes modernes. Il n'est pas question de noir et blanc sur ces images mais d'un ensemble d'émotions qui dessinent le contour d'une rencontre.
    Bilingue Français/Anglais




    Frederic Moutoussamy's pictures are filled with details highlighting a serenity developped countries have long lost. A clear peace and quiet arises from these gazes, and questions modern worlds. Frederic Moutoussamy's pictures are not black and white but gradually fading out of life as a set of emotions shaping an encounter.

    CORRIDOR is both a media and a digital publisher aiming at promoting today insights and feelings. These insights and feelings are now borderless, therefore our organization could not be but dematerialized : sharing this art and these artists with the many.


    www.corridorelephant.com


    Facebook



  • In and out

    Elodie B.

    • Corridor elephant
    • 15 Mai 2014

    Comment ne pas voir les lignes de fuite d'une jeunesse qui s'envole dans les photographies d'Elodie.B ? Comment ne pas voir ce désir du hors cadre ? Ses « passants » une fois photographiés mettent en évidence une émotion ou une fragilité en inter action avec la ville sans s'en rendre compte ou le choisir.

    De ces carrefours citadins à l'intimité d'un nu il y a ce grand écart que fait la photographe à des reflets de femmes. Les angles droits se perdent en arrondis aux teintes intimes sans jamais être voyeuses.







    The convergence line in Elodie B.'s pictures is also the one of her youth. One cannot avoid the attraction for what is outside the frame. Passersby are not anonymous, each and everyone of them unconscioulsy hightlights a feeling interacting with the city.



    From urban crossroads to an intimate nude, there is one big step yet taken by the picture. Right angles are bowed. Lighting is intimate and yet never voyeur.

    Bilingue Fançais/Anglais

  • Réalités abstraites

    Damian Siqueiros

    • Corridor elephant
    • 15 Mai 2014

    Le travail de Damian Siqueiros tient autant de la photographie que de la peinture, il est cette incroyable jonction entre hier et demain. Il est une mémoire, le mensonge du souvenir et l'inévitable vérité de demain.
    Damian Siqueiros work relates to painting as much as to photography. He is an incredible junction between yeterday and tomorrow. He is a memory, a misleading memory of yesterday and the inevitable truth of tomorrow.
    Bilingue Français/Anglais

    www.corridorelephant.com


    Facebook




  • Photographies

    Denis Olivier

    • Corridor elephant
    • 15 Mai 2014


    Quelle frontière y a t-il entre l'onirisme et la réalité à une époque où les images numériques permettent de tout recréer ? Qu'est-ce qu'une réalité dans un monde où toutes les illusions visuelles peuvent prendre une forme tangible ?



    Demain sera plus que jamais fait d'images, les photographies de Denis Olivier sont porteuses de contes modernes et d'interrogations. Que seront les rêves futurs ?





    Where is the line between fantasizing and reality when digital pictures can recreate everything ? What is reality in a world where visual illusions can actually become concrete ?



    More than ever, tomorrow will be made of pictures. Photographs by Denis Olivier tell modern tales and raise questions. What will the next dreams be ?

    Bilingue Français/Anglais

    www.corridorelephant.com


    Facebook





  • Only art

    Zilon Lazer

    • Corridor elephant
    • 15 Mai 2014

    Zilon dessine, peint, griffonne sur tous supports, toutes surfaces et cela avec n'importe quelle matière. Zilon ne respire pas, il trace inlassablement ce que son regard ou son esprit perçoit depuis plus de quarante ans.



    Tagueur avant l'heure, il marquera de ces grafs les années et la scène punk du Quebec (il est originaire de Montréal). Zilon a commencé à dessiner à l'aérosol sur les murs de sa ville, au temps qui file il réalise aujourd'hui ses dessins sur un Ipad ; inlassablement quelle que soit l'époque ou la technique comme si le trait ne devait jamais être interrompu.



    Bilingue ; Français/anglais
    Zilon draws, paints, doodles on everything he gets a hold on. Zilon does not breath, he traces what his eyes or his mind have been perceiving for over fourty years now.


    Tag artist before it was considered art, he left a mark in the punk scene and era in Quebec (he is from Montreal). Zilon began to draw with sprays on the walls of his town. Nowadays he draws on his Ipad. Tirelessly, whatever the time is, whatever the technique at the end of his hand, as if the line should just go on.

    www.corridorelephant.com


    Facebook



  • Reminders ; souvenirs d'existences

    Ernest Sebastien

    • Corridor elephant
    • 22 Mai 2014

    Ernest Sebastien immortalise le passé, celui que l'on a abandonné au détour d'une vie, d'un chemin de terre ou d'une nécéssité économique. Que penser de cette armoire remplies de draps propres dans un hotel abandonné ? De ce salon d'ambassade ou de cette maison qui abrite un sapin de Noël habillé de guirlandes depuis des années ? De ces livres qui trainent sur les étagères d'une bibliothèque oubliée. Ici la nature reprend ses droits pendant que l'homme oublie son histoire etle photographe prolonge en images arrétées une mémoire devenue anonyme.
    ERNEST Sebastien est né en 1981 et habite à Liège en Belgique, il a commencé la photographie en 2011 de manière autodidacte.
    Ernest Sebastien immortalizes the past. The past one forgets on tiny roads or because of economic necessity. What should we think of these clean sheets left in a hotel in ruin ? Of this Christmas tree with garlands that have been there for years ? Of these books on the shelves of a long forgotten library ? Nature reclaims its rights when mankind forgets his history and when the photographer gives an anonymous memory a few more years to live with instant pictures.
    ERNEST Sebastien was born in 1981 and lives in Liege, Belgium. He has been self-taughting photography since 2011.








  • Another way

    Axel Léotard

    • Corridor elephant
    • 15 Mai 2014

    CORRIDOR ELEPHANT est une maison d'édition alternative officiellement née en avril 2014, mais rêvée depuis longtemps. Nous avons pour objectif de promouvoir des artistes contemporains, émergents ou non, à qui les systèmes de distributions classiques ne laissent souvent que peu pour ne pas dire pas de place.

    Toute création est empreinte d'un message, ce message prend part de façon directe ou indirecte à l'émotion ressentie face à l'oeuvre. Nous voulons cette émotion solidaire en créant des partenariats avec des associations défendant les principes fondamentaux de droits humains. Corridor Elephant editera régulièrement des Ebooks d'artistes ou de collectifs d'artistes dont 40% des bénéfices nets seront reversés à l'association partenaire. Cette répartition se faisant à moitié pour l'auteur et à moitié pour l'éditeur, signe de l'engagement de l'ensemble des personnes qui font l'ouvrage.


    Le premier Ebook est Another Way d'Axel Léotard. Il nous a semblé insupportable que dans des sociétés dites développées, les États imposent à une minorité invisible une stérilisation forcée pour obtenir le droit à l'insertion sociale par la remise de papiers d'identité répondant à leur apparence physique. Les fonds seront reversés à l'association ACCEPTESS-T domiciliée à Paris qui s'occupe de personnes Transsexuelles ou Transgenres migrantes.

    EBOOK DE POCHE . Les photographies des Ebooks édités par CORRIDOR ELEPHANT sont maximisées pour une lecture sur tablette et lisibles sur tous supports (téléphone portable, tablette, ordinateur). La maximisation permet un faible poids rendant la bibliothèque disponible sur tout appareil.







    www.corridorelephant.com

    Bilingue Français/Anglais

    Facebook

    CORRIDOR ELEPHANT is an alternative publishing house, born in april 2014 but dreamt of since much longer. We are committed to promote contemporary artists, emerging or not, who would not be given much space in traditionnal channels of distribution, if any.

    Each and every creation conveys a message that plays a direct or indirect part in evoking an emotion. We wish for a solidarity-based emotion which is why we build partnerships with human right NGOs.Several Ebooks by artists or collective of artists will be edited with the goal to give at least 40% of our net benefits to the partner NGO. The amount will be supported half by the editor and half by the author, as a sign of commitment from all parties involved.


    The 1st Ebook is Another Way by Axel Léotard. It feels unbearable that in our so-called modern societies, an unvisible minority is required to undergo surgical sterilization in order to hold proper identification matching their physical appearance and thus be able to integrate into society. Funds will be given to ACCEPTESS-T, a Paris based NGO caring for transsexual and transgender immigrants.

    EBOOK POCKET . Photographs in Ebooks published by CORRIDOR ELEPHANT are optimized to be read on tablets and are available for all media (smartphone, tablet, laptop and computer Optimization allows small file size and makes your library available on any device.

  • Anatomie d'un labyrinthe

    Gennady Blohin

    • Corridor elephant
    • 7 Juin 2014

    Photographies

    Ou commence la réalité et ou s'arrête-t-elle dans les photographies de Gennadi Blohin ? Ou est la prise de vue, ou les montages ? Et l'on ne peut s'empêcher de remonter le temps à ces premiers montages argentique du début de siècle. Il y autant autant de désir que de nostalgies dans oeuvre surréalistes.




    Where does reality stars ? Where does it stop in Gennadi Blohin's pictures ? Where is the shooting and where is the editing ? When one can't help but think of the beginning of the century, when photography was film.





    There is just as much desire as nostalgy in surrealist work.


  • Traces

    Rafael Kos

    • Corridor elephant
    • 8 Juin 2014

    Photgraphies

    Des solitudes croisent des lignes de fuites imagées ou réelles, il y a dans les photos de Rafaël Kos la légèreté d'un vent que rien ne peut enfermer et le souvenir d'un passé qui semble ne jamais vouloir se faire oublier. »




    Loneliness mingles with convergence lines, whether they are real or not. In Rafaël Kos' pictures there is a slight wind that cannot be contain, there is the souvenir of a past one cannot manage to forget.








  • Ailleurs

    Edmondo Senatore

    • Corridor elephant
    • 7 Juin 2014

    Photographies

    Les photos d'Edmondo Senatore sont sans compromis, l'être humain photographié interroge, surprend. On ne peut s'empêcher de se demander ce qui tient de la prise de vue et du traitement de l'image et ce qui tient de la réalité... Que dire d'un photographe qui nous présente trois types de travaux distincts de par leurs sujets mais égaux de par leurs qualités ? Installez-vous confortablement et prenez le temps du détail, il est surprenant ! Edmondo Senatore fait parti de ces artistes qui ont cette capacité à absorber complètement ce qu'ils voient pour le restituer non tel qu'il est mais tel qu'ils le perçoivent.









    Edmondo Senatore's picture are uncompromised. Human beings photographed question and amaze. One can't help but wonder what is due to the to photographer's work, what relies on image processing, and what is of reality. Three different kinds of work, three different kinds of subject but one single kind of quality. Lean back and enjoy each and every detail, take time for the suprizing ride. Edmondo Senatore is one of these artists who absorb the entire world they see in order to deliver it not how it is but how they experience it.

  • Paranoir

    Mukti Echwantono

    • Corridor elephant
    • 7 Juin 2014

    Photographies
    Même lorsqu'il s'y essaye, il n'y a pas de réels dyptiques ou tryptiques dans le travail de Mukti Echwantono, chaque photo porte un monde à elle seule qui se suffit à lui-même. Il y a chez ce photographe, une pudeur mélée à l'indecence d'un détail ou d'un sous-entendu. Qui sont ces femmes que l'on ne peut presque jamais reconnaitre et dont on connait si bien la fragilité ou la force dévoilée ? Elles semblent sortir de nulle part, érrantes à des décors qui apparaissent tout aussi communs que dénués de repères temporels. À défaut de pouvoir imaginer un pays, on y perçoit la finesse d'une culture.

    Even when he tries, there is no real diptych or triptych in Mukti Echwantono's work. Each picture is a sole piece of its own. In his work, modesty blends with the indecency of a detail. Who are these women almost always unrecognizable and yet whose weakness and strength we know so well ? They seem to be coming out of nowhere, wandering common and timeless sceneries. For lack of picturing a country, one can perceive the delicacy of a culture.

    Corridor Elephant.com

  • N'autre monde

    Valerie Simonnet

    • Corridor elephant
    • 8 Octobre 2014


    Livre photographqie
    Il y a dans les photographies de Valérie Simonnet la poésie propre au désir de vivre. La photographe ne livre pas simplement le témoignage d'une époque et des difficultés qui l'accompagnent. Elle donne à voir une perception du monde et de la présence ou l'absence d'échanges sociaux. Les photographies de Valérie Simonnet dévoilent les perspectives de routes possibles qui ne sont pas toujours celles que la réalité impose.
    In Valérie Simonnet's pictures a poetry arises from a thirst for life. The photographer not only delivers a testimony on a period of time and on its issues. She shows the world differently, underlying the presence or the absence of social interactions. Valérie Simonnet's pictures unveil new possible roads which are not always the ones reality points at.



    www.corridorelephant.com


  • Un autre monde

    Thierry Thelamon

    • Corridor elephant
    • 19 Novembre 2014

    Livre photographique
    Ce qui arrête le regard dans le travail de Thierry Télamon, c'est cet équilibre qui semble quasi parfait entre la photo de reportage et la photo artistique. L'un et l'autre s'entremêle pour donner à voir au delà des images, la perception du photographe. Choix entre couleurs ou noir et blanc comme mode d'expression en fonction des sujets abordés. L'artiste, l'humain, le témoin, le penseur se retrouvent pour donner une image du monde qu'ils perçoivent et que les mots ne pourraient décrire. Bienvenu dans l'autre monde.

    Thierry Thélamon's work amazes by the fine, almost perfect balance between art photography and reporting. Art and reporting intermingle to show more than what meets the eye : the photographer's point of view. Choosing colors or black and white depending on the themes. Artist, human, witness, thinker, Thierry Thelamon is all of them in order to illustrate the world in a way words could not. Welcome in the other world. »

    www.corridorelephant.com

  • Terre de solitude

    Vitor Tripologos

    • Corridor elephant
    • 29 Juin 2014

    Qui ne connait pas le Portugal, n'y sera plus étranger s'il sait regarder les photographies de Vitor Tripologos. L'intérêt de ses prises de vue ne réside pas simplement dans le cadrage ou le traitement des images ; il y a dans ses photographies bien plus que l'âme d'une ville, il y a l'âme d'un pays, son silence, sa ténacité à vivre, son incroyable histoire, sa relative pauvreté à laquelle l'Europe a tourné le dos. Au-delà de leur beautés ses photographies sont un temoignage sur une époque actuelle que d'aucun pensent révolue.
    Even if you are not familiar with Portugal, you won't be a stranger anymore if you can look at Vitor Tripologos' pictures. These are not only intereting because of the framing or because of the image processing. In these pictures, there is much more that meets the eye than the soul of a city, there is the soul of a country, its silence, its hunger for life, its incredible history, its relative poverty to which Europe has turned its back on. Beyond their esthetics, his pictures are a window on this current period of time some think is over.

  • L'anbandon (de la couleur)

    Didier Feldman

    • Corridor elephant
    • 13 Janvier 2015

    CORRIDOR ÉLÉPHANT, 1ère maison d'édition numérique tournée vers l'art contemporain à la plaisir de vous présenter sa nouvelle collection "TEXTE & COURTS" avec un premier ebook consacré à Didier Feldmann.Cet ebook contient la note d'intention du film, le scenario, le film, les photographies de plateaux et des entretiens avec l'actrice et l'équipe de tournage.
    L'abandon (de la couleur) est le premier ebook de cette nouvelle collection.

  • Rivages

    Frang Dushaj

    • Corridor elephant
    • 18 Mars 2015


    Les photographies de Frang Dushaj sont des tableaux dont on distingue une empreinte instantanné qui n'en finirait pas de regarder. Chaque image revèle un monde complet au temps, comme si la prise de vue avait litteralement pris le temps «d'absorber» une atmosphère. La photographie de Frang Dushaj oscille entre poésie et mirage.

  • Histoires en quatre actes

    Irving S. T. Garp

    • Corridor elephant
    • 28 Janvier 2015


    Pourrait-on à nouveau rire de tout dans un monde où l'on ne rit plus de rien par peur de soi-même ou de ce qu'une époque dite moderne a construit de préjugés muselant l'autodérision ? Si la question s'est posée, Irving S. T. Garp en a donné la réponse. Les photographies qui suivent s'égrènent comme les perles d'un humour porté trop souvent disparu.



  • D'une rive à l'autre

    ,

    • Corridor elephant
    • 4 Février 2015


    Carole Pampoulie et Frédéric Bieth s `inscrivent dans un dialogue de lumières. Leurs photographies se répondent les unes aux autres donnant à voir sous deux sensibilités distinctes un même pays si loin et si proche à la fois



  • Taïwan

    Hanson Mao

    • Corridor elephant
    • 25 Mars 2015

    Multicolore, anachronique, décadré, voilà quels sont les premiers mots qui viennent lorsque l'on porte son attention sur le travail d'Hanson Mao, et c'est ce qui en fait sa force. L'irréel se mêle au réel, l'absurde à la logique implacable et le regard de l'artiste nous livre autant une vision sociale de Taiwan que de sa culture.

  • Alpha and Omega

    Elodie B

    • Corridor elephant
    • 25 Février 2015


    Ce n'est pas simplement une ville qu'Élodie.B nous fait découvrir c'est une culture dont on peut dire, tant de choses sans jamais avoir la certitude d'une justesse. Il n'y a pas de points d'interrogation dans ces cadrages arrêtés, il y a la nécessité de comprendre et d'appréhender une humanité.



  • Près du Bosphore

    Mete Ozbeck

    • Corridor elephant
    • 11 Février 2015

    Le talent de Mete Özbek nous montre la Turquie bien loin des clichés véhiculés par l'industrie du tourisme ou des médias. Les photographies transpirent ici un quotidien nourrit d'espoir et de volutes, de jeu de cartes et de théque pour suit l'enfance. Un quotidien que l'on rêve meilleur tout en sachant qu'il pourrait être pire. Il n'y a aucune dénonciation dans l'oeuvre de Mete Özbek mais il y la simplicité d'un peuple qui souhaite «ëtre».

empty