Bamboo

  • Il l'avait sculptée sans la connaître. Au moment où il la rencontre
    enfin, il risque de la perdre pour toujours. 1905 - Cela fait cinq
    ans que, chaque jour, au sommet de la tour Eiffel, midi est annoncé
    par un coup de canon. Quand le canonnier fait un malaise, il faut en
    urgence lui trouver un remplaçant. Camille a promis d'être celui-là.
    Mais l'ancien artilleur et sculpteur de marionnettes est face à un
    dilemme. Il a en effet son premier rendez vous à midi pile avec
    Valentine, la belle dont il a sculpté les traits avant même de la
    rencontrer. Midi, l'heure où il s'est engagé à tirer le canon. Que
    faire ? Honorer sa parole de canonnier ou le rendez-vous avec l'amour
    de sa vie ? L'heure tourne et, bientôt, il sera trop tard...

  • « C'est une bonne chose que la guerre soit si terrible, sans quoi,
    nous y prendrions goût. » - Général Robert Lee. Juin 1862. Virginie.
    L'armée de l'Union fait face à celle du Général Lee, retranchée à
    Yorktown. Le Confédéré JEB Stuart et sa cavalerie, en reconnaissance,
    tournent autour des troupes du nord pour y déceler une faille
    éventuelle et affaiblir leurs lignes-arrières. Devant l'inertie de
    son général, le nordiste Philip St George Cooke monte un escadron
    qu'il envoie à la poursuite de Stuart...mais sept hommes, mi bras
    cassés, mi têtes brûlées face à une compagnie faite des meilleurs
    cavaliers du sud, c'est peu...

  • Ellis island T.2 ; le rêve américain Nouv.

    Tu y débarques un Italien, un Allemand, un Irlandais, un Juif, un
    Russe et il en sort un Américain...!" Que faire quand vous vous
    retrouvez coincé, à la merci d'une administration inhumaine ? Que
    faire quand tout un village a misé sur vous et n'a plus pour espoir
    que l'argent que vous pourrez lui envoyer ? Que faire quand la femme
    que vous aimez désespère de venir vous rejoindre ? Que faire quand,
    la seule personne qui vous tend la main est un avocat véreux et sans
    scrupules ? Que faire quand, pour vous laisser survivre, on vous
    oblige à tuer ? Que faire...?

  • C'est une bonne chose que la guerre soit si terrible, sans quoi, nous
    y prendrions goût." Général Robert E. Lee Juin 1862. Virginie.
    L'armée de l'Union fait face à celle du général Lee, retranchée à
    Yorktown. Le Confédéré Jeb Stuart et sa cavalerie, en reconnaissance,
    tournent autour des troupes du Nord pour y déceler une faille
    éventuelle et affaiblir leurs lignes arrière. Devant l'inertie de son
    général, le Nordiste Philip St. George Cooke monte un escadron qu'il
    envoie à la poursuite de Stuart... mais sept hommes, mi bras cassés, mi
    têtes brûlées face à une compagnie faite des meilleurs cavaliers du
    Sud, c'est peu...

  • Complices, elles entretiennent le silence sur leur crime passé. À son
    retour d'Australie, en 1958, Linette est loin d'avoir tout appris... et
    tout compris ! Elle sait désormais qui est son vrai père et ce qu'il
    a obtenu des femmes jusqu'à sa mort « accidentelle ». Mais ce qui
    s'est passé sur l'île après la guerre et ce que sont devenues les «
    femmes du facteur » présentes au cimetière, évidemment elle l'ignore
    ! Pourtant, peu après la guerre, un autre drame, encore plus
    inavouable, a « plombé » la vie de ces iliennes, un drame cruel dont
    il vaudrait mieux qu'il ne revienne jamais à la surface...

  • « Tu y débarques un Italien, un Allemand, un Irlandais, un Juif, un
    Russe et il en sort un Américain...! » Tonio va tenter sa chance en
    Amérique. Dans son village de Sicile, chacun s'est cotisé pour lui
    payer la traversée. Plein d'enthousiasme et d'illusions, Tonio
    débarque sur Ellis Island mais est repoussé par l'officier
    d'immigration du fait de sa jambe handicapée. Tonio se retrouve à la
    merci d'un avocat véreux profitant de la misère des immigrants qui
    lui fait miroiter un dossier d'appel pour autoriser son entrée. En
    échange, le jeune homme lui servira de rabatteur auprès des nouveaux
    arrivants, proies faciles pour un homme sans scrupules. Tonio se
    résigne à accepter l'offre. Il ne peut trahir les espoirs qui ont été
    mis en lui.

  • Sans passion pour l'armée, il sera pourtant le père des commandos
    français. Ce dandy des Antilles n'a même pas fait son service
    militaire, dispensé comme Français de l'étranger. Pourtant, le jour
    de la déclaration des hostilités, en septembre 1939, il s'engage
    comme matelot. Refusant la défaite de juin 1940, il répond à l'appel
    du Général de Gaulle et s'engage dans les Forces françaises libres.
    Impressionné par les méthodes des commandos britanniques, il intègre
    les prestigieux bérets verts et constitue en 1942, avec une
    vingtaine de volontaires, ce qui deviendra les « Commandos Kieffer
    ». Son but : participer au grand débarquement qui doit libérer la
    France...

  • Une ruée vers l'or disparu des Incas. 1532- En échange de sa
    libération, Atahualpa l'empereur des Incas promet au conquistador
    Pizzaro de le couvrir d'or. Les richesses affluent de tous les côtés
    de l'empire, mais Pizzaro ne tient pas promesse et tue Atahualpa
    juste avant qu'un dernier convoi d'or arrive. À la tête de ce dernier
    chargement, le général Rumiñahui décide de cacher ces plus de 700
    tonnes d'or dans une grotte des Llanganatis, une chaîne de montagnes
    quasiment inaccessible. Au début du XXe siècle, Laureen hérite d'un
    père qu'elle n'a jamais connu. L'héritage contient un tube en ivoire
    qui renferme un manuscrit ancien rédigé en espagnol du XIVe et un
    magnifique collier. L'historien et explorateur Sir Burton comprend
    qu'elle détient le moyen de parvenir à la cachette de Rumiñahui. Pour
    Laureen, ce trésor c'est l'assurance de pouvoir récupérer sa fille
    qu'elle a dû abandonner à l'orphelinat. Mais Burton s'empare du
    manuscrit et du collier et part seul à la conquête de l'or
    d'Atahualpa. Laureen n'a d'autre choix que de se lancer à sa
    poursuite jusqu'au coeur des forêts de l'Equateur et de tous les
    dangers qui s'y tapissent.

  • 1914. Sur une île bretonne, tous les hommes sont mobilisés, sauf Maël : un rêve au milieu des femmes esseulées... La Première Guerre mondiale vide une petite île bretonne de ses hommes. Il ne reste plus que les enfants, les vieux et les femmes. Parce qu'il a un pied-bot, Maël n'est pas mobilisé. Il devient le seul homme, jeune et vigoureux, de l'île... bientôt facteur, bientôt amant...

  • Ghost kid

    Tiburce Oger

    La dernière expédition d'un vieux cow-boy pour retrouver sa fille
    inconnue. Malgré les rhumatismes, « Old Spur » Ambrosius Morgan
    persiste à rouler sa bosse et ses éperons de ranch en ranch. Un
    jour, une lettre de la femme qu'il aima des années auparavant lui
    apprend qu'il est le père d'une jeune femme, Liza Jane Curtis, et
    que celle-ci a disparu depuis son départ pour l'Arizona. Le vieux
    cow-boy décide de partir à sa recherche, accompagné du fantôme d'un
    jeune Apache qu'il croit être le seul à voir.

  • Alors que s'ouvre l'exposition de 1878, le plus grand criminel du
    siècle s'évade pour retrouver Julie Petit-Clou ! Le criminel du
    siècle s'évade et hante l'exposition Universelle de 1878... La
    première bougie électrique s'allume et son ombre apparait ! Avec lui,
    la visite de la tête de la statue de la liberté prend des allures de
    train fantôme ! Face au tout nouveau palais du Trocadéro, dans sa
    roulotte de voyance, Julie Petit Clou a peur. Elle a vu la silhouette
    du criminel en songe et sait que chaque nouveau client pourrait être
    « le tueur étalon » ... Comme l'appellent les phrénologues, ces
    scientifiques qui étudient les bosses du crâne.

  • Avant de devenir un homme de lettres, il était un homme qui voulait
    se battre. Si on connaît Romain Gary comme l'un des plus grands
    écrivains du XXe siècle, on ignore souvent le rôle important qu'il a
    joué pendant la Seconde Guerre mondiale. Incorporé dans l'armée de
    l'air en 1938, Gary se distingue par sa bravoure. En Angleterre, il
    intègre les Forces aériennes françaises libres pour combattre
    l'ennemi nazi. Le 25 janvier 1944, il réussit à bombarder des rampes
    de lancement de V1 allemands au sud de Saint-Omer, et bien que
    blessé, parvient à ramener son équipage sain et sauf. Ce fait d'armes
    lui vaut de recevoir le titre de Compagnon de la Libération.

  • Mulhouse,1830. Le rêve fou d'un pionnier. L'histoire vraie de la
    création de la première ligne internationale de chemin de fer.
    Nicolas Koechlin, l'homme le plus riche d'Alsace, se lance dans un
    projet fou : la construction de la plus grande ligne de train
    internationale de l'époque : le Strasbourg/Bâle. En ces années 1830,
    le train n'en est qu'à ses balbutiements. Nicolas va relever ce défi
    avec son courage, sa générosité, mais aussi sa rouerie et sa folie.
    Cette grande aventure ferroviaire bouleversera le destin des
    Koechlin, mais aussi celui de toute la ville de Mulhouse et d'une
    région, l'Alsace où chacun poursuit ses rêves, mais joue aussi sa
    survie dans cet impitoyable XIXe siècle industriel.

  • La longue nuit de deux femmes en fuite dans le Paris désert de
    l'Occupation. Après des années de détention, Arlette recouvre la
    liberté dans un Paris occupé par les nazis. Et elle entend bien
    rattraper le temps perdu. Anna, elle, cherche à sauver sa peau.
    Magicienne et israélite, elle a fui un danger qui l'a rattrapée. La
    ville occupée est une cage dont elle doit s'échapper au plus vite.
    Elles sillonneront en une nuit ce Paris obscurci. L'inquiétante
    étrangeté de l'Occupation, avec ses contrôles d'identité, ses
    fonctionnaires tatillons, ses sombres ombres et ses connaissances
    qu'on ne connaît pas si bien que ça et à qui il ne faut pas faire
    confiance...

  • Mai 1855 - Alors que Napoléon III va inaugurer à Paris l'Exposition universelle, sa maîtresse Maria Zambelli est retrouvée pendue au pont de l'Alma. Elle a refusé d'empoisonner l'empereur et l'a payé de sa vie. Malgré sa mort, les complotistes ne désarment pas et jettent leur dévolu sur un autre proche de l'empereur : le colonel Ferrand. Ils enlèvent sa femme, une princesse algérienne, pour le forcer à accomplir le régicide. Le colonel va alors faire appel à Julie Petit Clou. Elle a 12 ans et a des dons de divination. Ils ont peu de temps pour identifier les conspirateurs : Ferrand a instruction de tuer l'empereur à son arrivée à l'Exposition Universelle...

  • Les Expositions universelles sont un concentré explosif de l'air du
    temps, celle de 1867 n'échappe pas à la règle Le coeur de Julie, la
    voyante à l'entrée de l'Exposition, bat pour Julot, un pilote de
    bateau-mouche. Ce séducteur arriviste utilise Julie pour influencer
    quelques intimes de l'Empereur. Il veut mener le tsar Alexandre II et
    Napoléon III jusqu'à l'île de Billancourt pour qu'ils visitent
    l'annexe agricole de l'Exposition... et ainsi s'assurer une promotion
    au sein de la compagnie « des Mouches ». Pourtant, sa victoire risque
    de lui être fatale, car parmi les clients, il y a autant de jaloux
    que d'opposants qui rêvent de faire sauter le bateaumouche avec le
    tsar et l'Empereur ! Le concept : Julie Petit-Clou est l'héroïne de
    la série sur les expositions parisiennes de 1855 à 1937. On la verra
    grandir, on découvrira ses premiers amours, ses enfants, petits-
    enfants avec toujours sa roulotte installée à l'entrée des diverses
    expositions qui déchainent les passions. Elle aura 94 ans lors de la
    dernière en 1937. Chaque album est un récit complet et indépendant
    qui peut se lire sans suivre la chronologie.

  • En 1642, deux ans après son héroïque reprise de l'île de la tortue
    aux Anglais, le gouverneur Levasseur fait venir des prisonnières
    françaises, voleuses et prostituées, pour servir d'épouses aux
    flibustiers et sédentariser la population. Parmi elles, Quitt,
    Apolline et Louise, trois femmes catapultées dans un monde violent et
    exclusivement masculin, vont conclure un pacte d'amitié pour
    s'entraider et survivre coûte que coûte. Mais dans cette période de
    fureur, leurs routes et leurs aspirations vont bientôt diverger,
    mettant leur amitié puis leur vie même en péril.

  • Ils avaient tous envie d'y croire. Six ans après avoir berné tout le
    monde avec leur histoire d'esprit frappeur, les soeurs Fox comptent
    deux millions d'adeptes à travers le monde. Sous la houlette de la
    soeur ainée, elles développent leurs talents : écriture automatique,
    apparitions d'esprits... Mais Maggie Fox est tiraillée entre son « don
    » et sa soif de vérité. Quand l'homme qu'elle a épousé en secret
    meurt brutalement, elle sombre dans l'alcool et la dépression. Pour
    soulager sa conscience, elle accepte de révéler la supercherie de ses
    séances spirites lors d'une représentation publique retentissante où
    elle fait la démonstration des trucs utilisés par elle et sa soeur.
    Mais cet aveu, qui aurait dû l'apaiser, hâte sa fin. Le mouvement
    spirite, devenu si populaire, n'a que faire d'une demi-folle, jalouse
    et alcoolique.

  • L'homme du 17 juin Lorsque le jeune sous-lieutenant Pierre Messmer
    entend à la radio que le maréchal Pétain a demandé l'armistice aux
    Allemands, il n'en revient pas. Pour lui, c'est inadmissible, on ne
    peut pas cesser le combat. L'armistice s'apparente à une trahison. Il
    ne voit qu'une seule solution : désobéir, car désobéir à un traitre,
    c'est son devoir de Français. Avec Jean Simon, soldat comme lui,
    celui qui deviendra ministre des Armées, puis Premier Ministre, prend
    la route de l'Angleterre, prêt à livrer le combat de sa vie à
    l'invitation de De Gaulle : celui de la résistance.

  • Mulhouse 1830, le rêve fou d'un pionnier du rail, l'histoire vraie de
    la création de la première ligne internationale de chemin de fer. Une
    saga industrielle...Nicolas Koechlin, l'homme le plus riche d'Alsace,
    se lance dans un projet fou : la construction de la plus grande ligne
    de train internationale de l'époque : le Strasbourg/Bâle. En ces
    années 1830, le train n'en est qu'à ses balbutiements. Nicolas va
    relever ce défi avec son courage, sa générosité, mais aussi sa
    rouerie et sa folie. Cette grande aventure ferroviaire bouleversera
    le destin des Koechlin, mais aussi celui de toute la ville de
    Mulhouse et d'une région, l'Alsace.

  • Un jour, deux soeurs ont fait tourner les tables... Une nuit de 1848,
    dans une petite ferme réputée hantée de Hydesville, Margaret et Kate,
    les filles du pasteur Fox, établissent un contact avec un supposé «
    esprit ». Vite colportés, les «évènements de Hydesville » donnent
    naissance à un véritable phénomène de société. L'engouement pour le
    surnaturel atteint son comble aux États-Unis : d'innombrables
    médiums, trois millions d'adeptes, parmi lesquels Victor Hugo, James
    Fennimore, Cooper et Arthur Conan Doyle, ainsi que de nombreux
    savants et intellectuels. Le spiritisme moderne est né.

  • L'homme qui commanda la 2e DB et libéra Paris Fin 1940, le colonel
    Philippe Leclerc, aux ordres de de Gaulle, décide d'attaquer Koufra,
    une oasis libyenne située à plus de 1 500 km. La mission semble
    démentielle, car il faut traverser la ramla, un sable dans lequel les
    voitures s'enfonceront, puis la hamada, le reg, la roche mise à nue
    par le vent. Sans compter ces montagnes qui culminent à plus de 3 000
    mètres. Le tout sans routes, sans cartes, sans point d'eau et avec le
    vent. Pourtant, avec 400 hommes et 56 véhicules, Leclerc va tenter
    l'impossible pour mettre en déroute l'armée italienne.

  • Mai 1968. De Gaulle s'ennuie. Pour lui, il n'y a plus rien de grand à
    accomplir. Survient la crise estudiantine, sociale et politique qui
    secoue le régime et lui redonne l'envie d'en découdre. Se référant
    sans cesse à mai 1958 et à la façon dont, dix ans plus tôt, il a
    roulé les militaires, les pieds-noirs et les parlementaires de la IVe
    République, Charles de Gaulle pense facilement venir à bout des
    contestataires, avec la maestria politique dont il est coutumier.
    Mais rien ne marche.

empty