Éditions Écrits Noirs

  • Trafics de drogue et secrets à la prison de Villepinte En prison un truand imagine d'introduire en France de la drogue en utilisant une méthode originale : faire sauter en parachute et à très haute altitude d'anciens militaires dotés chacun de plusieurs dizaines de kilos de cocaïne. Libéré il met en place la mécanique imaginée. Elle fonctionne jusqu'à ce qu'une victime colatérale meure. Son père, officier en retraite, décide de la venger en montant une machination le mettant à l'abri des soupçons tout en faisant payer le prix fort aux responsables de la mort de son fils. Un thriller haletant où les différents stratagèmes rythment de manière effrénée le récit ! A PROPOS DE L'AUTEUR : Serge Guéguen Je suis un écrivain français. Ma date de naissance n'a que peu d'importance, mais sachez que les cheveux blancs sont bien présents. Quant à ma carrière professionnelle elle a été riche en rencontres et mes voyages m'ont beaucoup inspiré. Depuis les années quatre-vingt, j'écris des scénarios, des pièces de théâtre, des nouvelles et des romans policiers. Dans tout ce que j'écris, il y a une part de moi-même qui transpire alors à vous de trouver. Je pense, par ailleurs, que vous pouvez passer un bon moment en compagnie de mes héros. EXTRAIT C'était novembre, mois gris et maussade. La maison d'arrêt de Villepinte paraissait plus sombre et triste encore que d'habitude. Érigée au milieu des champs tel un ensemble de blocs de Lego, le lieu était sans âme et sans vie malgré les quelques bandes de peinture jaunes apposées par l'administration sur les hauts murs surmontés de barbelés. Sur le parking gorgé d'eau, un bus attendait ses « clients » ; selon l'heure il pouvait s'agir de détenus ou de visiteurs. Le chauffeur, un Noir, probablement un Chabin tant sa peau était claire, lisait attentivement son quotidien sportif. Instinctivement, il tendit le bras pour augmenter le volume de Tropiques FM. Le Zouk endiablé envahi l'habitacle, mais cela ne gênerait personne, les banquettes derrière lui étaient vides. Comme chaque jour à la même heure.

empty