Éditions AO

  • En plein quartier d'Ainay, non loin de la magnifique basilique Saint-Martin, une femme est retrouvée morte par strangulation dans sa chambre à coucher. Rapidement, les soupçons se portent vers son ancien amant. Mais le commissaire Séverac doute de sa culpabilité et pousse son équipe à explorer d'autres pistes. Hasard ou pas, la victime travaillait pour la sulfureuse filiale d'une grande banque. Celle-ci, spécialisée dans les transactions sophistiquées, est suspectée d'avoir aidé un important trafiquant de stupéfiants à payer ses fournisseurs. Les enquêteurs vont devoir trouver leur chemin entre les rancoeurs aigres d'une famille à la façade respectable, la violence froide des financiers sans scrupules et celle des dealers, brutale et primitive.

  • Deux hommes sont assassinés, le visage écrasé, rendus méconnaissables. Tous deux ont reçu un message similaire : « Vous étiez cinq ce soir-là, à présent il faut expier. » L'enquête est confiée au commissaire Séverac, chef du groupe criminel de la PJ lyonnaise. Il découvre que les deux défunts appartenaient à une bande de fêtards inséparables, tous originaires de Vaise, dissoute dix ans auparavant.
    S'agit-il d'une vengeance ? Retrouver les survivants de la bande des « cinq gones de Vaise » devient la priorité de Séverac. Une véritable course contre la montre s'engage entre l'équipe de celui-ci et le tueur inconnu...

  • La septième enquête d'Abel Séverac a pour cadre le huitième arrondissement de Lyon... Scènes d'horreur à Monplaisir ! Un psychopathe s'en prend à de vieilles femmes. Il les assassine d'une manière particulièrement abjecte et signe ses forfaits d'une rose bleue. Ne laissant aucune trace derrière lui, il parvient même à orienter les policiers sur une fausse piste. Sa hiérarchie et le parquet mettent la pression sur le commissaire Abel Séverac pour qu'il neutralise l'auteur de cette morbide série dans les plus brefs délais. Plus facile à dire qu'à faire ! Pendant ce temps, l'équipe de la capitaine Sensibon mène l'enquête sur l'exécution d'un ancien flic. Elle va croiser la trajectoire d'un couple de tueurs à la cruauté sans limites...

  • Un concessionnaire automobile, affairiste sans scrupule, reçoit une lettre de menaces qu'il oublie au fond d'un tiroir jusqu'à ce qu'il subisse une série d'agressions à la peinture rouge, dont la dernière se terminera tragiquement. Dans le même temps, Luron, son avocat, est égorgé par deux inconnus. Le commissaire Abel Séverac, patron de la brigade criminelle, est chargé de retrouver les auteurs de ce crime.
    Plusieurs pistes sont explorées, du vieux truand, qui s'est juré d'avoir la peau de l'avocat, en passant par la maîtresse de celui-ci, avant de glisser vers le trafic de drogue auquel se livre l'un de ses amis, lequel sera, lui aussi, occis avec une cruauté barbare. Mais la vérité est tout autre et prend ses racines dans un passé qui relie tous les protagonistes...

  • Quatre toiles prestigieuses prêtées au musée des Beaux-Arts de Lyon sont dérobées par un "fantôme", en pleine nuit, sans déclencher les alarmes ni alerter les vigiles. L'enquête est confiée au patron de la brigade criminelle, le commissaire Abel Séverac.
    La traque du suspect sera jalonnée de surprises, affaires connexes et fausses pistes. S'il compte sur sa fidèle équipe, les trois "bras cassés", Annie la lieutenante, Nicolas, dit Le Hérisson, le commissaire doit cependant composer avec son supérieur, Duroc-Mallet, et la juge Malardin...
    Il n'en oublie pas son fiston, Paul, venu étudier à Lyon, avec qui il partage son penchant immodéré pour les bonnes choses de la vie.


  • Tout juste muté de Paris, Abel Séverac prend ses marques en tant que chef du groupe criminel de la PJ lyonnaise. Sa première affaire le lance à la recherche d'un violeur qui sévit dans le quartier de Montchat. Mais une seconde piste interfère, sur fond de prostitution. Parallèlement, le commissaire mène une enquête privée sur le suicide d'un industriel en faillite... Ce qu'il va mettre au jour dépassera l'entendement.


  • Poumon vert de Lyon, le parc de la Tête d'Or s'étend sur plus de 100 hectares : espaces boisés, prairies, zoo ainsi qu'un grand lac où il fait bon canoter. C'est à la branche d'un de ses arbres séculaires qu'un promeneur matinal découvre un pendu. L'autopsie ne permet pas de déterminer son identité. Simultanément, un député disparaît mystérieusement. Les deux enquêtes sont confiées au commissaire Séverac. Agressions, meurtres et enlèvements se succèdent tandis qu'un redoutable spectre émerge d'un passé pas si lointain...

  • Le silence des loups

    Eric Robinne


    Non loin de Chamonix, dans une ferme isolée au coeur de la montagne, trois cadavres sont découverts. L'un d'entre eux, un vieillard portant un tatouage des camps de concentration, a eu la langue tranchée.

    Au même moment, Daniel Dernemont, quinquagénaire qui s'est toujours cru orphelin, se découvre une famille. Un frère jumeau, d'abord, et puis... des parents ? À la poursuite de son passé, il va croiser la route de Matthieu Guillaume, le jeune lieutenant chargé de l'affaire de Chamonix, et se retrouver pris avec lui dans un engrenage aussi dangereux qu'implacable.

    Meurtres, complots, course effrénée contre la mort, la vérité a toujours un prix.

  • Paris brulera-t-il ?

    Eric Robinne

    11 septembre 2009... La date n'est pas choisie au hasard par le mystérieux groupe M3W pour adresser par mail un ultimatum au président de la République, Nicolas Sarkozy. Si les conditions posées ne sont pas respectées, Paris pourrait bien « brûler » d'ici quelques jours !
    Un thriller dans la plus pure tradition du "tourne-pages" (page turner) pour le plaisir et le frisson du suspense. Vous y retrouverez le lieutenant Matthieu Guillaume, personnage récurrent des derniers romans d'Éric Robinne.

  • Jeux fatals

    Eric Robinne

    Étrange coïncidence, la petite amie de l'inspecteur Matthieu Guillaume, Andréa Apfeldorf, disparaît au cours de la même nuit que sa voisine, une séduisante jeune femme de 25 ans. Chez cette dernière, Matthieu fait une découverte glaçante : un bras de femme sectionné dans un bain de sang...
    Au même moment est dérobé un camion transportant un acide très toxique, tandis qu'un scientifique venu d'Iran s'apprête à mettre en oeuvre une vengeance mûrie depuis des années...
    Face à ce puzzle complexe, Matthieu doit faire vite. Il en va de la vie d'Andréa et de la sécurité du pays tout entier.


  • Qu'arrive-t-il à Ken, le narrateur ? Depuis quelques jours, les ennuis pleuvent sur lui sans discontinuer. De quoi fantasmer d'éliminer tous ces « méchants » qui le persécutent. Et si soudain le rêve devenait réalité ? Mais n'est pas serial-killer qui veut !

    Ce n'est pas la première fois que Daniel Safon commet des polars aux éditions AO. Avec celui-ci, véritable "extension du domaine de l'humour noir", il franchit de nouvelles limites... pour votre plus grand défoulement !

  • Tout semble paisible en cet Avent... Le lieutenant Matthieu Guillaume est même en voyage de noces dans la Drôme ! Mais l'ex-préfet Piccinni, à peine sorti de prison, va se rappeler à son bon souvenir en déclenchant une opération mettant en jeu des armements expérimentaux. Bousculé, confronté à des événements qui le touchent de près, Matthieu devra démêler les liens noués entre un milliardaire américain, marchand d'armes, et des mercenaires de toutes obédiences. Qui manipule qui ? En pleines fêtes de noël, tandis que la tempête se lève sur le plateau ardéchois, la lutte sera sans merci et le sang coulera dans la neige fraîchement tombée...

  • Le major Malcom et son copain Jackson ont mis la main sur un sacré paquet de blé bien mal acquis. Seulement, le propriétaire n´a pas l´intention de se laisser déposséder. Du coup, y´a du tangage, moult fusillades et poursuites endiablées. Le ministre s´émeut. Comment calmer la presse et le public, qui s´indignent ?

    Une seule solution : envoyer le gars dont la profession est, justement, de "réguler" ce genre d´affaire...

    Un climat revendicatif et gouailleur à la Audiard, doublé d´une couche d´ironie à la Canard Enchaîné, une distanciation à la Frères-Coen, un vocabulaire à la San-Antonio, une violence visuelle à la Luc Besson... pour des histoires à la Tarantino !

    En co-édition avec Éditions AO

  • Les vacances paisibles du Régulateur se terminent par un coup de semelle en pleine figure. Mais une émission de télé va le mettre sur la piste du propriétaire de la chaussure, l´Archange, dans le Milieu marseillais. Parviendra-t-il à démanteler le sordide réseau dans lequel il s´infiltre ? Nul doute que ses méthodes, toujours aussi expéditives, permettront au ministre de ne pas perdre la face...


    Un climat revendicatif et gouailleur à la Audiard, doublé d´une couche d´ironie à la Canard Enchaîné, une distanciation à la Frères-Coen, un vocabulaire à la San-Antonio, une violence visuelle à la Luc Besson... pour des histoires à la Tarantino !


    En co-édition avec Éditions AO

  • La toute première enquête du héros... Quand il n´était pas encore Régulateur ! La Génèse, quoi, c´est-y pas palpitant ? Des r´mous dans la gelée de groseilles.

    Y´a aussi une interview de l´auteur, pour expliquer le pourquoi du comment du chose, comment Safon usine pour créer les personnages et les histoires...
    Les personnages, parlons-en ! Un index permet de s´y retrouver, de voir la petite famille à laquelle vous allez vous habituer, à force d´à force.
    Et puis, l´historique (et, plus appétissant encore, la recette) du Nirvana Ambré. Faites gaffe de pas trop en écluser, c´est du sévère, hein, le Nirvana Ambré.
    Et puis y´a quoi, encore ? Je sais plus, tiens, z´avez qu´à l'acheter, quoi, enfin !
    Un climat revendicatif et gouailleur à la Audiard, doublé d´une couche d´ironie à la Canard Enchaîné, une distanciation à la Frères-Coen, un vocabulaire à la San-Antonio, une violence visuelle à la Luc Besson... pour des histoires à la Tarantino !

    En co-édition avec Éditions AO

  • Une jeune femme qui bronze dans son jardin, c´est un bon début. Mais lorsque les hommes qui l´approchent se mettent à tomber comme des mouches, ça ne va plus ! Clarine porterait-elle la poisse, par hasard ? Ou bien fait-elle le nettoyage elle-même ? Vous le saurez en lisant ce polar volontiers digressif sur 20 tableaux tour à tour littéraires, théâtraux ou réalistes, parsemés de parenthèses dont l'impertinence n´échappera à personne...

  • Quand une déesse vient vous proposer une affaire facile et juteuse, vous avez tendance à vous laisser tenter. Quand ça débouche sur des tensions sociales, d´abord avec les oubliés du Bassin Lorrain, puis diplomatiques avec le IIIe Reich (oui, le IIIe Reich !), ça se complique sévère. Et quand on se demande si Paris ne va pas brûler, c´est qu´il faut bien un type d´exception comme le Régulateur pour veiller au grain et rétablir la situation. Mais faut lire le bouquin pour piger.

  • Flinguer le Président de la République ? Bien sûr que c´est mal ! Mais bon, s´il a décidé de nettoyer les « porte-flingues » de son prédécesseur en les passant au presse-purée, tu fais quoi, toi, Totor ? T´attends tranquillement de recevoir ton olive en plein bocal ? Ben moi non, c´est pas dans ma nature. Alors forcément, ça fiche le bazar dans le landernau, on est poussé à des extrêmes. Qu´on regrette, parfois. Encore que...

  • Avant de poster sa lettre de démission de la police, le lieutenant Schwarzklein s'était documenté. Il s'était abonné à des revues spécialisées dans le roman policier, il avait lu et relu des ouvrages de référence, épluché les dictionnaires des auteurs, comme s'il menait une enquête de terrain. Puis il avait concentré sa "prospection" sur les flics devenus romanciers. Ou scénaristes. Car c'est cela qu'il visait : devenir auteur pour le cinéma et la télévision. Son rêve. Flic, il l'avait été pendant trente ans, il connaissait les rouages, les petits secrets, le langage codé, les anecdotes de la Grande Maison... La vie va se charger de réaliser ses rêves. Le voici mêlé à une affaire susceptible de lui inspirer un scénario d'enfer !


    « L'ex-lieutenant Romain Schwarzklein avait lu suffisamment de polars et vu assez de films noirs ces derniers temps, pour savoir que lorsqu'un individu sort en pleine nuit pour creuser des trous dans les bois, ce n'est généralement pas pour planter un potager. »

  • Le cauchemar du lieutenant Matthieu Guillaume commence à la réception d'un bien sinistre colis : une phalange sectionnée glissée dans une enveloppe. Qui peut avoir intérêt à commettre un tel acte, et pour quelles raisons ? Alors que le mystère reste entier, Matthieu est bientôt kidnappé et forcé d'assister en direct à un odieux assassinat. Il comprend alors qu'il est la victime d'une vengeance liée à son passé. Les morts s'accumulent et le meurtrier se montre de plus en plus machiavélique : tout désigne Matthieu Guillaume comme le suspect idéal. Lentement, le piège se referme...
    Une nouvelle enquête au suspense implacable pour le lieutenant Matthieu Guillaume, personnage récurrent des thrillers de Éric Robinne ("Paris brûlera-t-il ?", "Jeux fatals", "Le Silence des loups"...)

  • Le ministre panique : son plus proche collaborateur a déserté. Avec les dossiers compromettants qu´il a constitués sur "à peu près tout le monde"... Le Régulateur va devoir le retrouver dans sa tanière, au fin fond de l´Ariège. En reviendra-t-il ? Rien n´est moins sûr, car cette fois, il s´attaque carrément à un potentat entouré d´une armée de flicaillons à sa botte... Lui qui avait promis à Brigitte de décrocher. Ça tombe mal !
    Un climat revendicatif et gouailleur à la Audiard, doublé d´une couche d´ironie à la Canard Enchaîné, une distanciation à la Frères-Coen, un vocabulaire à la San-Antonio, une violence visuelle à la Luc Besson... pour des histoires à la Tarantino !

    En co-édition avec Éditions AO

empty