Éditions David

  • Au cours d'une fête organisée pour ses 30 ans de service dans la police, le sergent-détective Roméo Dubuc apprend que le populaire député Marc-André Plamondon vient d'être assassiné, d'une manière sordide, le soir même de la fondation de son nouveau parti politique, le PLIQ.

    Très vite, Roméo Dubuc, son fidèle comparse Lucien Langlois et la journaliste Manon Pouliot découvriront que la popularité du député dérange bien du monde, à commencer par ses proches collaborateurs. Dans ce milieu d'intrigues, de trafic d'influence et d'argent sale, le tenace détective ne ménage aucun effort pour faire aboutir l'enquête. Mais pourquoi diable a-t-il l'impression que le mauvais sort s'acharne sur lui et qu'on ramène dans sa vie des fantômes du passé?

  • Un tueur en série continue de semer la terreur dans la région vancouvéroise : une autre femme au corps mutilé est retrouvée sans vie près de la voie ferrée où passe le West Coast Express.
    Le psychopathe, qui se fond depuis des mois dans le Downtown Eastside, a modifié son modus operandi depuis son dernier meurtre. Son terrain de chasse s'étend désormais aux parcs et aux sentiers de la forêt. Les enquêteurs, Tony, Pierre, François et Nicolas, dirigés par Greg McLeod, se lancent dans une traque sans précédent. Réussiront-ils enfin à attraper ce ou ces tueurs insaisissables ?
    En toile de fond, les lecteurs renoueront avec Raymond, le sympathique sans-abri qui inlassablement pousse son panier à travers les sombres rues de la ville, la toxicomane, Sylvia, la prostituée, Inga, tous ces personnages attachants qui nous font pénétrer au coeur de cette folie meurtrière. Sans oublier Rachel, la journaliste, qui devra affronter ses propres démons...
    Après Terreur dans le Downtown Eastside, Jacqueline Landry nous fait revivre ici toute la détresse qui imprègne un des quartiers les plus pauvres et les plus criminalisés en Amérique, avec ses toxicomanes et ses prostituées, ses revendeurs de drogue et ses bons Samaritains.

  • La mort non résolue du pape Victor III, l'inexplicable suicide d'une fillette de sept ans, un psychologue beaucoup trop impliqué dans la vie de ses patients, des voix meurtrières très convaincantes, un inspecteur de police opportuniste, une gouvernante au passé trouble, le scandaleux secret d'une jardinière, la menace d'un attentat terroriste, des amours trahis et de terribles vengeances... Autant de courtes histoires qui auront tôt fait de vous glacer le sang !

    Naviguant entre le suspense, l'inquiétude et l'horreur, les nouvelles policières réunies dans ce recueil sont également ponctuées d'humour et, surtout, témoignent de l'originalité et de la perspicacité des jeunes auteurs qui les ont créées.

    Le concours de création littéraire Mordus des mots a été mis sur pied par les Éditions David, dans le but d'encourager l'imagination et la créativité des jeunes et de stimuler leur intérêt pour l'écriture et la lecture en français. Tous les élèves de 11e et 12e années des écoles secondaires franco-ontariennes ont été invités à participer à la première édition du concours, consacré à la nouvelle policière. Parmi tous les textes soumis, une trentaine ont été retenus et vous sont présentés dans ce recueil.

  • Six victimes en douze mois. Des prostituées sont retrouvées sans vie sur la voie ferrée où passe le West Coast Express. Un tueur en série rôde et sème la terreur à Vancouver dans le Downtown Eastside, l'un des quartiers les plus pauvres et les plus criminalisés en Amérique.
    À travers des récits entrecroisés, gravitent une galerie de personnages aussi marginaux qu'attachants : Raymond, un sans-abri qui pousse son panier inlassablement pour fuir ses démons, Jarod, le chef de gang sans pitié, traqué par la police, Sylvia, Inga et plusieurs filles qui vivent dans un climat de violence permanente... entre les clients et la drogue.
    Au coeur de cette tourmente, Rachel, son mari François, policier de la GRC, et leur fille Sophie cherchent à trouver leurs repères dans leur nouvelle province d'adoption et verront leur vie transformée de façon irréversible.

    Au rythme des allées et venues du train de banlieue dont le cri se répercute dans la nuit, ce roman, à la fois dur et émouvant, nous plonge au coeur d'une profonde détresse sociale et humaine.

  • Le Saigneur. Un fanatique religieux qui assassine ceux qui ne vivent pas selon les préceptes de la Bible. Fou de Dieu ou fou tout court ?

    À Chesterville, P.Q., ce tueur en série fera ses premières victimes : deux adolescents meurent tragiquement dans leur voiture incendiée en faisant l'amour. Dans ses messages au journal local, le Saigneur implore : « Arrêtez-moi, avant que je recommence ! » L'enquêteur Roméo Dubuc, lui, croyait que tout s'arrêterait là. Mais il n'avait rien vu. Et surtout, il ne pouvait pas deviner que la dernière victime du Saigneur subirait le sacrifice ultime.

    Que Dieu lui vienne en aide.

empty