Éditions Encre Rouge

  • Une chronique acérée des maux actuels de notre société.
    Modeste Kirambali, rescapé du génocide rwandais, habitant d'une zone sensible, élève du mieux qu'il peut ses deux enfants, dont l'un rentre au lycée et l'autre est récemment sorti de prison. Les cauchemars liés à son passé n'en finissent pas de le hanter.
    À l'autre bout de la ville, les policiers Lecouerc et Jacquier se lancent dans une enquête sur l'assassinat du bras droit d'un mafieux local. Le lieutenant Jacquier, être solitaire et désespéré, se voit dans l'obligation de suivre une psychothérapie.
    Plongez avec ces personnages émouvants dans une histoire au rythme haletant.
    EXTRAIT
    Rwanda - 1994
    Ce soir-là, le soleil se coucha en prenant une teinte particulièrement rougeoyante. Le ciel entier s'embrasa, veiné d'on ne sait quel or. Le pourpre seul dominait. Ç'aurait pu être un spectacle magnifique si un homme à demi assis ne venait pas, au fond, de se relever des morts. Il fixa l'astre comme si c'était la fin des temps, comme si l'obscur allait tout engloutir, les hommes, les animaux, la nature tout entière et toutes les civilisations. Il toucha son bras pour s'assurer qu'il appartenait encore bien au monde des vivants. Sa tête lui faisait mal. Il passa sa main sur son cuir chevelu et la ramena devant ses yeux. La vue du sang le fit gémir. Il ne réalisait pas ce qu'il venait de vivre. Autour de lui, ce n'était plus que feu, débris et gravats. Les maisons du village brûlaient. Une odeur de mort régnait partout dans les rues et en dehors, la nature tout entière s'en trouvait elle-même imprégnée.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Né en 1974, titulaire d'une maîtrise en Histoire et professeur en Lycée professionnel, Mathias Goddon en est avec Une douloureuse enquête à son troisième roman policier. Il a participé à plusieurs dédicaces, festivals de polar (1er salon Romans noir 2015, Vague de Livres, Villefranche-sur-Saône, 2016) ainsi que des lectures publiques (Bibliothèque Hauteville-sur-Fier, 2016).

  • En pleine guerre du Pacifique, les Etats-Unis subissent l'une des plus grandes défaites de leur histoire : Pearl Harbor !
    7 décembre 1941.
    Les chasseurs arrivèrent au-dessus de la flotte américaine du Pacifique à Pearl Harbor sans avoir été repérés. La plupart portaient des torpilles. Ils avaient décollé à des kilomètres de là, après une longue navigation/un long vol depuis le Japon. Il s'agissait d'une attaque-surprise dans l'espoir que les États-Unis consentiraient à un traité acceptable, laissant le Japon libre de s'emparer de l'Asie du Sud-Est.
    Mais rien ne se passerait comme prévu.
    Le matin était vif et lumineux. Les hommes et les femmes se réveillèrent en entendant un bruit d'avions venant de la mer. Le personnel médical s'attendait à un autre jour au paradis. Cuirassés et porte-avions étaient ancrés dans les tranquilles eaux turquoise du port naturel qu'offrait l'île.
    Lorsque les sirènes retentirent, curieux, les gens sortirent de leurs maisons ou de leurs bureaux. Les yeux rivés vers le ciel, ils regardaient d'étranges avions tourner à basse altitude et larguer des bombes.
    Ce qui ressemblait à un paysage de carte postale se transforma en chaos...
    Ainsi commence un roman palpitant...Plonger dans cet ouvrage c'est prendre le risque de ne le quitter qu'une fois lu...Mais quel plaisir !
    Découvrez sans plus attendre ce roman palpitant en pleine guerre du Pacifique entre les Etats-Unis et le Japon, mais également au coeur du conflit européen.
    EXTRAIT
    Michal Kasza, en planque sur une petite île au milieu des marais, scrutait une construction récente à quelques centaines de mètres de lui. Il vivait dans la ferme de la famille de sa jeune épouse, non loin de là. À la campagne, il n'y avait pas beaucoup d'habitants, à part ceux qui travaillaient dans les fermes qui alimentaient les villages alentour. Michal portait des vêtements adaptés au travail des champs. Si les Allemands l'arrêtaient et le questionnaient, il pourrait simplement répondre qu'il était allé faire une course dans une ferme voisine. Dans cette partie de la Pologne, les sympathisants allemands étaient rares, et tous veillaient les uns sur les autres. Lui et plusieurs de ses amis épiaient leurs occupants allemands et rapportaient leurs observations au groupe local de résistants.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Soren Paul Petrek est un avocat expérimenté, passionné par la Seconde Guerre mondiale. Il a vécu en France et en Angleterre, écoutant des histoires de sacrifice et de lutte pendant les périodes les plus sombres de la guerre.
    Le roman de Soren lui a été inspiré par l'Histoire , et il sera difficile au lecteur de définir si les faits sont réels ou s'il s'agit d'une fiction.

  • A new adventure for Madeleine Toche, alone against the German Army !
    Madeleine Toche races to the front only to find her brother mortally wounded during the German Blitzkrieg attack on France at the outset of World War II. His death and her rape at the hands of an SS Stormtrooper cast Madeleine down a path of death and violence when she joins the British Special Operation Executive. Killing the Gestapo is one thing, but when she's sent after Field Marshall Erwin Rommel the entire German Army stands in her way.
    Discover a new thriller with Madeleine Toche, in war against the Germans to protect herself and her brother !
    EXTRAIT
    It was spring again, and Madeleine set out to pick wild mushrooms that grew on the hills overlooking La Ciotat. The terrain was rocky with pockets of moist soil tucked under the canopy of trees. She carried a wicker basket as she walked along the narrow forested area at the edge of a cliff that overlooked the sea. Mechanically she stopped and picked up another mushroom and placed it in the basket next to two round balls of dirt hiding black truffles. She raised the basket to her face and smelled the strong aroma, trying to focus on her tasks and enjoy a few moments away from the restaurant and the worried looks of her parents.
    I just can't help it, she thought. I can't get Yves and those German pigs out of my mind. I have to do something. I can't hide and pick mushrooms for the rest of the war.
    Madeleine stepped to the edge of the cliff and looked down into an inlet, knifing in from the sea, watching as a group of German soldiers lay on the beach drinking wine and splashing around in the cool azure water. A few families sat well apart from the men trying to enjoy the warmth of the beach and sun in the presence of their occupiers.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Cold Lonely Courage is a fascinating, dark, and emotional account of many aspects of the second World War and all of its horrors. - Susanna, Goodreads
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Soren Paul Petrek est un avocat général passionné par l'étude de la Seconde Guerre mondiale. Il a vécu en France et en Angleterre, écoutant les récits de gens qui ont vécu le combat et les sacrifices lors des périodes les plus noires de la guerre. Sa poésie reflète les horreurs de ces années ainsi que les épreuves et les triomphes du peuple.
    Le premier roman de Soren, Courage, est inspiré de l'histoire vraie d'une jeune femme belge qui a aidé d'innombrables enfants juifs à fuir les terreurs du régime nazi.
    Soren partage sa vie avec Renee au Bungalow 71 à Lauderdale dans l'état du Minnesota. Ses fils, Max et Riley, tous deux artistes, vont de par le monde afin de le rendre meilleur.

  • Madeleine Toche, the best WWII assassin, is called to save an American agent taken in hostage in the middle of Israel.
    When an American agent is taken hostage, famed WWII assassin, Madeleine Toche resurfaces to rescue him, taking on the PLO and all comers in the middle of Israel's Yom Kippur War. Toche, feared as the Angel of Death, must send the PLO a bloody message, release the agent or die. With the help of the Mossad, Toche unleashes her fury, leaving a path of destruction everywhere she goes.
    Discover the adventures of Madeleine Toche in a new thriller and follow her on her plans to save an American agent taken hostage.
    EXTRAIT
    Madeleine, John, and Jack sorted through several weapons John kept in an expanded storm shelter in his backyard. It had been renovated and expanded to accommodate several storage lockers and a gun range. Few people other than himself had ever seen the extent of the collection of firearms and explosives he kept in anticipation of some future event only he could foresee.
    "I think it's prudent to be prepared with some automatic weapons and at least one sniper rifle," Madeleine advised.
    John nodded. "I also think it would be best not to use American-made weapons in case we have to leave any behind. I'd rather not start an international incident, at least not one that looks like it was started by the US."
    "We both worked with Russian weapons during the war," Jack said casually. "And I've kept current on the newer models."
    "How current?" John asked him.
    "I'm semi-retired from MI6. Sort of a consultant, you might say." Jack glanced toward Madeleine.
    "You and MI6 can have your `cold war,' Jack," Madeleine said.
    "MI6 will pass on anything the CIA will give us and some of their own intel too, at least I hope so," John said.
    "They better help. Jack is no longer in the field but learned many secrets during the war and the years after. That information is still valuable and classified. The Brits have a thing for old soldiers, John. It's about loyalty.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    This is a super action novel. Madeleine Toche is back in a challenging new location. - Sandra, Goodreads
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Soren Paul Petrek est un avocat général passionné par l'étude de la Seconde Guerre mondiale. Il a vécu en France et en Angleterre, écoutant les récits de gens qui ont vécu le combat et les sacrifices lors des périodes les plus noires de la guerre. Sa poésie reflète les horreurs de ces années ainsi que les épreuves et les triomphes du peuple.
    Le premier roman de Soren, Courage, est inspiré de l'histoire vraie d'une jeune femme belge qui a aidé d'innombrables enfants juifs à fuir les terreurs du régime nazi.
    Soren partage sa vie avec Renee au Bungalow 71 à Lauderdale dans l'état du Minnesota. Ses fils, Max et Riley, tous deux artistes, vont de par le monde afin de le rendre meilleur.

  • Un jeune homme en cavale rencontre une jeune marginale. Très vite, il est accusé du meurtre de ses parents...
    Les parents d'un jeune homme, qui se drogue et commet des cambriolages pour se procurer l'argent nécessaire à l'achat de cette drogue, sont retrouvés assassinés dans leur pavillon.
    Le fils qui avait proféré des menaces de mort à leur encontre s'enfuit. Il est évidemment suspecté du meurtre.
    Il fait la connaissance d'une marginale tout aussi paumée que lui. Son beau-père abusait d'elle, sa mère n'osant s'opposer à cet homme violent et alcoolique.
    Après enquête, les deux jeunes gens, sont retrouvés dans un squat.
    Le fils peut-il être coupable du meurtre de ses parents, compte tenu de la haine qu'il éprouvait envers eux ?
    Angoisse, soupçons, menaces et meurtre, un suspense qui grandit au fils des pages. Découvrez un polar haletant que vous ne lâcherez pas avant de l'avoir fini.
    EXTRAIT
    La vie de Louis Lebrun ne fut jamais un long fleuve tranquille. Gamin turbulent, allergique à toute forme de discipline, ses parents, malgré tous leurs efforts, ne réussirent jamais à le canaliser, à lui faire comprendre et admettre les dures réalités de l'existence.
    Simples salariés, ils parvinrent toujours très difficilement à joindre les deux bouts, surtout après avoir réglé, chaque mois, le crédit qu'ils avaient souscrit pour construire leur pavillon.
    Mais de cela, Louis n'en avait cure, ses vieux n'avaient qu'à se débrouiller, ce n'était pas son problème. Réfractaire aux études, il fut régulièrement renvoyé des collèges qu'il fréquenta et chaque fois pour les mêmes motifs : manque de travail, insultes envers les professeurs, absences répétées, bagarres avec ses camarades et tant d'autres raisons justifiant les décisions des différents directeurs d'établissements scolaires.
    Les Lebrun ne savaient plus que faire pour le ramener dans le droit chemin, ni les supplications de sa mère, ni les menaces de son père ne l'incitèrent à modifier son attitude. Il ne leur témoigna jamais du moindre respect, même à sa maman qui, pourtant, lui vouait beaucoup d'amour maternel et l'implorait d'écouter son papa et de changer son comportement.
    Rien n'y fit.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Après avoir travaillé sur de nombreux chantiers de travaux publics, en particulier au Nigeria, Daniel Borgis se consacre à sa passion de l'écriture, en particulier de romans policiers.
    Il réside en Savoie, à Crest Voland, station de sports d'hiver située à quelques kilomètres de Megève.
    La haine dans le sang est son 13° roman.

  • D'étranges événements surgissent dans la vie d'un homme dont la vie est petit à petit en danger.
    Un homme à peine majeur reçoit en héritage de ses parents un coffre mystérieux qu'il ne peut ouvrir sans deviner une combinaison de chiffres.
    S'il n'y avait que cela d'étrange... Quelqu'un le suit et se montre de plus en plus menaçant. Il en a peur. Que lui reproche-t-on ? De quoi est-il coupable ? Comment sortir de ce piège qui se referme irrémédiablement sur lui ?
    Commence alors une série d'énigmes qu'il doit absolument percer pour échapper à cet homme. Dans cette course contre la montre, il comprend peu à peu qui étaient réellement ses parents. Oserez-vous le suivre dans cette histoire surprenante qui permet également de s'interroger sur les valeurs humaines fondamentales que l'on reçoit en héritage ?
    Une enquête palpitante au coeur de la vie d'un personnage au passé resté secret pendant de trop longues années.
    EXTRAIT
    Quelqu'un sort de chez lui. Là, juste derrière moi, un vieil homme marche en direction d'une 2CV presque aussi vieille que lui. Je me redresse et vais à sa rencontre. Je prépare mes phrases dans ma tête. C'est la première personne à qui je parle depuis un an, mise à part ma psy, bien sûr. J'ai l'impression d'avoir oublié comment faire.
    - Bonjour, Monsieur. S'il vous plaît. Excusez-moi de vous importuner. Pouvez-vous me rapprocher du centre de Marseille ? Je ne sais pas si c'est sur votre...
    J'ai surtout en tête de ne pas recroiser la berline noire.
    - Peuchère, minot ! répond le vieil homme de sa voix rocailleuse. Monte ! Je descends au Vieux-Port. Ça te va ?
    - C'est parfait. Merci infiniment.
    Je m'assois dans la vieille voiture toute rouillée, qui s'affaisse aussitôt d'au moins trente centimètres. J'ai l'impression d'être un astronaute avec mes quatre-vingts kilogrammes de matériel. Je n'en fais pourtant que soixante-dix, tout mouillé. La 2CV démarre étrangement au quart de tour. Je m'imaginais déjà devoir la pousser dans la première montée. Nous partons, tout en couinant, en direction du centre-ville.
    Le vieil homme me questionne pour faire la conversation :
    - Que vas-tu faire en ville, minot ? Tu ressembles à quelqu'un qui est dans la mouscaille.
    - J'ai rendez-vous chez un notaire. Mon père est mort.
    - Désolé pour toi, minot. Je ne le savais pas. Tu es si jeune. Tu dois être bien triste.
    - Tout va bien. Ne vous inquiétez pas. Nous n'étions plus très proches.
    - Alors, c'est moi qui suis triste pour toi.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Nicolas Duffaud - Très proche de la nature et attentif au rapport à l'autre, j'écris des histoires dans le but de distraire, de toucher, mais aussi d'interpeller le lecteur.
    Renaissance, mon premier roman publié en 2015, aborde le dérèglement climatique, la transmission des savoirs entre générations et la nécessaire reconnexion à la nature à travers l'histoire d'une famille qui vit en Savoie et qui va tout mettre en oeuvre pour survivre dans un environnement devenu hostile.
    Lauréat d'un concours littéraire en 2018, Lundi matin, dans le bus est l'une des dix conversations amoureuses par SMS que compte Exquis Aparté, ce petit livre collaboratif au service de l'amour et du désir.
    Amoureux des textes à fort suspense, Héritages, mon deuxième roman, est donc tout naturellement un thriller. Cette fois-ci, je m'interroge sur les valeurs humaines fondamentales que l'on souhaite transmettre à ses enfants. Les choses immatérielles sont à n'en pas douter les plus importantes.

  • Entrez dans la résidence du Bois Vert, au quotidien en apparence parfait, jusqu'au jour où la belle Germaine, 70 ans, constate avec surprise et désespoir le vol de son sextoy...
    Tout était parfait à la résidence du Bois Vert. Mi-hôtel de luxe et appartements grand confort, un cadre d'exception, en bordure du bois de Vincennes, avec son restaurant, son salon de thé, son bar.
    Mais le jour où Germaine Barreau constata le vol de son sextoy, la mort s'installa à la maison de retraite de luxe du Bois Vert. Ni les chaises roulantes ni les déambulateurs leurs furent d'un grand secours.
    La sexualité des seniors démontre dans cette fiction, que l'on peut passer de vie à trépas si l'on s'octroie ce qui ne nous appartient pas.
    Un roman érotico-policier inédit qui aborde la sexualité des seniors de manière décomplexée et vous fera découvrir une résidence pour personnes âgées où la tranquillité est loin de régner !
    EXTRAIT
    La grosse Michèle, derrière sa fenêtre surveillait le départ de Germaine, pour mettre à exécution ce qu'elle avait imaginé pour se venger. Le couloir était désert, on entendait les postes de télévision, plus ou moins fort selon le degré de surdité des uns et des autres, presque dans chaque appart, la même émission « les douze coups de midi » silencieuse, la grosse et sa chaise à roulettes, avait fait deux allez retour du couloir, pour s'assurer que personne ne la surprenne, pénétrant chez germaine.
    Un soir que celle-ci la raccompagnait, en poussant le fauteuil, Michèle fit tomber ses clés. Germaine le lui ramassa, et un échange à ce moment-là, eut lieu, et permis de constater que les deux chambres pouvaient s'ouvrir avec la même clé.
    Michèle, introduisit sa clé dans la serrure, et oh joie ! La porte s'ouvrit. Pris d'un doute quelques instants plutôt. Cette garce, aurait pu avoir l'idée de changer la serrure. Le pneu de la chaise avait fait une trace noire sur l'angle de la porte, mais Michèle ne s'en était pas aperçue. Pour l'instant une seule chose, envahissait son esprit. Trouver le godemiché, qui faisait temps jouir cette salope, et le détruire. Elle s'était munie d'un énorme « cutter » pour le réduire en miettes, et éparpiller les morceaux sur le lit. Voilà qui lui rabaissera son caquet.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Dan Devannes a été chaudronnier, illustrateur, décorateur pour le cinéma, barman, magicien professionnel, ... ce qui gré de ses déplacements l'a doté d'un vaste et multiple horizon culturel.
    De retour en France il crée, avec son épouse Catalane, un hôtel pour chiens et chats, qu'il construit de ses mains dans les plaines du Roussillon.
    Il est également auteur de plusieurs BD, d'un livre d'art Croquis au coeur de Sitgès et d'un roman Mon chien... ce héros.

  • La mort de deux serins mystérieux à l'Académie signe une suite d'événements tragiques autour de Chloé, jeune élève prometteuse.
    En l'espace d'un printemps, une série d'événements plus ou moins tragiques vient ternir la réputation de l'Académie des Sciences Humaines et Sociales de Paris. Est-ce à cause de la mort brutale du couple de serins qui vivait en cage, dans le bureau du directeur?? Nombre de questions taraudent l'esprit des deux policiers en charge de cette enquête, Michel Verdon et Christian Chabert.
    Ce roman policier étonne par l'originalité de son intrigue. Les mystères autour de ces serins s'épaississent et les rebondissements se multiplient dans ce roman de Christophe Goursolas.
    EXTRAIT
    Chaque année, à l'occasion de la «?Journée des Droits de la Femme?», l'école organise, dans le gymnase, un tournoi de basket féminin, qui remporte, chaque année, un franc succès.
    Le troisième match de la matinée commence. Madame Picard, professeur de sociologie, officie en qualité d'arbitre. Elle teste son sifflet mais celui-ci ne fonctionne pas très bien. Le son qu'il émet est assez faible. Elle s'adresse donc à monsieur Fontaine?:
    - Ah, monsieur Fontaine, on a un souci avec le sifflet.
    - Montrez-moi. En effet, le son n'est pas très élevé. Bon, ne bougez pas, je monte dans mon bureau, j'en ai en réserve.
    Fontaine s'absente donc pour aller chercher un ou deux sifflets. Il insère la clé dans la serrure, entre dans son local, se dirige vers son bureau, ouvre le tiroir de gauche et s'écrie?:
    - Nom d'une pipe, où sont passés les serins??
    Il avait justement posé un peu à la hâte une boite avec trois sifflets sur le Sopalin qui contient le couple de serins morts, quand les inspecteurs Verdon et Chabert étaient venus l'interroger. Il trouve bien la boite à sifflets, mais les serins ont disparu. Il s'énerve?:
    - Mais c'est pas possible, ils sont où??
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Après des études littéraires et économiques à La Sorbonne à Paris, Christophe Goursolas s'est engagé dans la voie des Ressources Humaines et notamment du recrutement, dans lequel il a évolué pendant 20 ans en France et aux Etats-Unis. Depuis 10 ans, il est consultant indépendant en projet professionnel et, à ce titre, fréquente les établissements de l'enseignement supérieur pour partager avec les étudiants, son expérience des techniques d'accès au marché de l'emploi

empty