Langue française

  • « On est à des années-lumière des scènes de crime sordides. Pas de flaques de sang. Pas d'os qui protubèrent ici et là. Pas de substances glaireuses qui s'écoulent de la tête... Tout l'intérieur de la victime est demeuré sagement rangé à l'intérieur des frontières définies par son épiderme. »

    Normalement, les cadavres ne sourient pas. Et ils n'ont pas l'air aussi heureux. Pas après avoir reçu deux balles dans la tête.

    D'où la perplexité de l'inspecteur-chef Dufaux...

    Sans parler des écoterroristes de Vert Demain, en guerre contre les producteurs d'or, qu'ils veulent éliminer de la surface de la planète.

    Et comme si les choses n'étaient pas suffisamment compliquées, il y a les étranges persécutions qui viennent pourrir la vie de Dufaux. Il y a ce mystérieux Roy Fisher, qui a l'air de sortir de nulle part.

    Et il y a Lydia Balco. La directrice du SCRS. Toujours aussi résolue à interférer dans la vie personnelle de Dufaux.

    Heureusement, pour surmonter ces contrariétés et résoudre les énigmes qui s'accumulent, Dufaux pourra compter sur les conseils occasionnels de son épouse décédée. Il pourra aussi s'appuyer sur le dévouement de son équipe hors-norme : les trois Sarah et les kids.

  • En ce début d'été 1906, Eugène Dolan, enquêteur au poste de police numéro 1 de Montréal, est destiné à une carrière prometteuse. En effet, il jouit d'un franc succès puisqu'il a su mener avec brio l'enquête conduisant à l'arrestation du meurtrier du riche entrepreneur Archibald McDougall. Il y a aussi Éléonore McDougall. La jeune héritière est follement amoureuse de lui. Mais Eugène, malgré une attirance partagée, ressent un profond malaise face à leur différence de rang social.

    Profitant de toutes les occasions pour se rapprocher de l'élu de son coeur, Éléonore lui demande de les suivre, elle et son amie Rosée, lors de séances de spiritisme. Éléonore désire communiquer avec son père assassiné, et Rosée, avec son fils décédé l'année précédente. Entre les visites chez le nébuleux médium Narcisse Brochard, les sorties au théâtre et les rendez-vous intimes, les amoureux apprennent à se connaître et à s'apprivoiser. Tout se déroule pour le mieux jusqu'à ce qu'un suicide vienne les secouer... Mais en est-ce bien un ou serait-ce plutôt un autre meurtre? Une fois de plus, Dolan devra démêler le vrai du faux.

  • Derrière de hauts murs de pierre, des prêtres voient à la formation d'adolescents âgés de douze à vingt ans. Quel curieux endroit pour trouver, un jour au petit matin, le corps d'un homme d'Église affreusement mutilé. Ce mystère permettra cependant d'en élucider un autre : pourquoi, quelques années plus tôt, le maître de l'archevêché de Montréal a-t-il placé au service de police un jeune homme devenu indésirable au Grand Séminaire?

    Eugène Dolan a l'occasion de renouer avec l'institution d'enseignement où il a mis les pieds à douze ans comme élève. Revenir en ces lieux le ramène à une période trouble de sa vie, quand, habité par le désir de se faire prêtre, il s'abandonnait à une piété malsaine et se laissait manipuler par un directeur de conscience à l'esprit tordu. Outre la recherche d'un meurtrier, c'est l'occasion pour Dolan de s'affranchir d'un passé douloureux et d'approfondir sa relation avec son épouse Éléonore.

  • Robyn participe à la pièce de théâtre que met en scène madame Denholm, une nouvelle enseignante. Lorsque celle-ci reçoit un sinistre colis contenant une poupée démembrée, Robyn se demande bien qui en est l'expéditeur. Melissa Denholm serait-elle victime d'intimidation? Le passé de la jeune femme refait peu à peu surface et Robyn se découvre un lien inattendu avec sa prof. Des incidents dramatiques dont Robyn est témoin perturbent de plus en plus Melissa. Qui donc la terrorise à ce point? Est-ce vraiment l'oeuvre de son ex-copain, lui qui présente pourtant un parcours en apparence sans faille? Une autre intrigante aventure de Robyn Hunter.

  • MONTRÉAL, FIN DES ANNÉES 1940. Russell Teed est enquêteur privé à l'emploi de compagnies, habituellement pour tirer au clair des affaires de fraude. Une vieille connaissance de son Westmount natal lui confie une enquête qui le change de son ordinaire: Martha Scaley veut connaître le véritable état matrimonial de son gendre, John Sark. Une lettre anonyme lui fait soupçonner qu'il était déjà marié avant de convoler en justes noces avec sa fille Inez. Et chez les Scaley, on est riche et respectable, et on ne fait pas dans la bigamie.
    L'affaire s'annonce d'autant plus brumeuse que Sark est introuvable depuis près d'une semaine; elle le devient davantage quand Teed découvre le disparu refroidi devant son frigo. En voulant aller au bout de cette histoire, Teed fait la connaissance de toute une galerie de personnages interlopes, pour la plupart avides de discrétion et chatouilleux de la gâchette. La mort de Sark profite bel et bien à quelqu'un, mais à qui?
    Parce qu'il en a beaucoup vu et bavé pendant la guerre, en Europe, Teed n'est pas du genre à se laisser intimider par quiconque, et c'est heureux pour lui. Il a mis le pied dans un milieu sans pitié, et il a la ferme intention d'être aussi impitoyable que ses adversaires. Son regard désabusé sur la vie, son humour grinçant, sa féroce résistance aux femmes fatales et ses réflexes de félin seront ses meilleurs alliés.
    Arpentez le Montréal bouillonnant de l'après-guerre au côté de Russell Teed, dans une savoureuse traduction de Sophie Cardinal-Corriveau. Si vous avez aimé Chandler, Chase ou Jim Thompson, Meurtre à Westmount vous comblera.

  • À Paris, Théberge se croyait en vacances. Une période de réadaptation pour son épouse handicapée. Mais il est bientôt recruté par Leclercq, un ami des services de renseignement français. L'affaire est délicate. Un petit homme blanc a été tué dans le 1er arrondissement. Puis deux dans le deuxième. Et trois dans le troisième... Où cela s'arrêtera-t-il? Les hommes sont-ils les seuls menacés? Et seulement s'ils sont petits? Seulement s'ils sont blancs? Des rumeurs se propagent: tueur en série, meurtres à caractère raciste, crimes mafieux, terrorisme... Les réseaux sociaux se déchaînent. Les médias emboîtent le pas. Inquiétude et paranoïa s'installent dans la population. Des groupes de défense se constituent. Les victimes collatérales s'additionnent. Des politiciens profitent des événements pour régler des comptes... Victor Prose, l'ami écrivain de Théberge, est aspiré dans cette spirale: Théberge apprécie son expertise de romancier pour débrouiller les intrigues. Natalya, une tueuse professionnelle recyclée dans l'humanitaire, est également recrutée. Mais une seule personne connaît la vérité sur ces meurtres: Darian Hillmorek, un artiste aux ambitions planétaires qui a entrepris de «sculpter dans l'humanité».

  • Le 17 mars 1955, une tension à couper au couteau règne au Forum de Montréal, alors que le Canadien affronte les Red Wings de Detroit. Deux jours plus tôt, le président de la LNH, Clarence Campbell, a suspendu le joueur étoile de l'équipe, Maurice Richard, et il a osé ce soir se présenter au Forum, malgré qu'on l'en ait vivement dissuadé, exacerbant la colère des Montréalais.

    Avant le début de la 2e période, des partisans tentent de s'en prendre à Campbell. Et bientôt, l'inéluctable se produit: une bombe lacrymogène est lancée dans l'édifice et trois coups de feu retentissent en direction de Campbell. Deux hommes sont mortellement atteints. Gilles Asselin, jeune journaliste à L'Écho du matin, s'empresse de secourir les victimes, pour qui il ne peut hélas plus rien... sinon faire son métier en écrivant un papier sur l'événement.

    Devant l'intérêt du public pour ce crime et sous la pression de son patron, Asselin est chargé de rencontrer l'enquêteur chargé de ce dossier, Bill Brazeau, pour lui proposer une série d'articles relatant les progrès de ses recherches pour démasquer le coupable. Brazeau, vieux routier grognon, désireux de s'accaparer une renommée qui lui a jusque-là toujours échappé, accepte l'offre du jeune journaliste. L'improbable tandem décide de faire équipe, le cadet se pliant aux volontés de son aîné. Ils ne tardent pas à découvrir, à leur grande surprise, que Campbell n'était aucunement visé par le tireur...

    Pourquoi a-t-on fait feu sur ces deux hommes dans la force de l'âge, sans lien avec le milieu criminel? Qui donc a profité du tumulte survenu ce soir-là au Forum pour les éliminer? Brazeau et Asselin vont tenter de répondre à ces questions en arpentant le Montréal des années 1950, celui de Camillien Houde et de Pax Plante, autant dire une autre planète, que nous redécouvrons avec plaisir sous la plume savoureuse de Brisebois, dans ce récit où foisonnent fausses pistes et authentiques décors d'époque.

  • Qui avait intérêt à crucifier Mgr Ignatius Feelgood? Et pourquoi a-t-on présenté sa crucifixion en spectacle sur tous les écrans de Times Square?

    Calvin Chase, inspecteur du NYPD chargé de l'enquête, en a rapidement plein les bras. Les réseaux sociaux et les médias s'emballent. On accuse les musulmans. D'autres meurtres suivent. Des groupes radicaux, chrétiens et autres, se mobilisent. Des politiciens magouillent... Est-ce le début du djihad en terre américaine? Un complot des services secrets? L'amorce d'une guerre de religion?

    Natalya, une tueuse recyclée dans l'humanitaire, s'infiltre dans l'enquête. Deux autres meurtres-spectacles se produisent, à quelques jours d'intervalle. Comment arrêter cet engrenage? Et qui donc est le cerveau derrière ces actes terroristes? Rapidement, un nom émerge, Victor Prose. Les preuves de son implication se multiplient. Mais il demeure insaisissable... Prose est-il vraiment devenu ce terroriste dont la tête fait la une de tous les médias?

  • Montréal, 1905. La misère et l'insalubrité des quartiers francophones côtoient le faste de Westmount. Lorsque disparaît Archibald McDougall, un entrepreneur propriétaire d'une somptueuse demeure dominant le mont Royal, sa famille doit faire appel à la police. Campeau, le chef du poste de police numéro 1, confie l'enquête à Eugène Dolan, devenu inspecteur après avoir fréquenté le Petit et le Grand Séminaire de Montréal pendant une dizaine d'années. Au gré de son investigation, nous suivons l'enquêteur tantôt dans les châteaux du Mille carré doré, tantôt dans de sordides taudis au fond d'impasses miteuses, en passant par des bordels minables ou encore de chics maisons closes accueillant occasionnellement comme clients les fonctionnaires de la police. Au travers des yeux du jeune inspecteur, perspicace sous son allure d'antihéros, nous découvrons une métropole à la fois insolite et familière.

  • Montréal, fin des années 1940. Cette fois, c'est dans un avion qui revient de New York que se déroule le drame sur lequel Russell Teed investiguera. Le tout commence simplement : une certaine Ann ignore l'identité de son père, mais sait par sa mère, Margaret, qu'il sera à bord de cet avion, et elle engage Teed pour l'identifier. Elle compte ensuite sur le détective pour découvrir le côté sombre de son géniteur afin de mettre un terme au chantage par lequel il maintient son emprise sur Margaret. Rien de très périlleux, donc... jusqu'à ce qu'un meurtre survienne à bord de l'appareil et donne à l'affaire une tout autre tournure. Convaincu que cet assassinat est lié d'une manière ou d'une autre au père d'Ann, Teed se mêle à l'enquête que mène la GRC. Fonçant sans crainte dans un univers où les bandits sont rois, Teed fouille le passé de chacun des passagers du vol en compagnie de son ami journaliste MacArnold. Visiblement, il aime le risque autant que la fréquentation des femmes fatales, des pasteurs louches, des hommes d'affaires véreux et des showgirls sulfureuses. Et c'est tant mieux pour lui, parce qu'il sera servi. Découvrez ce Montréal aujourd'hui disparu, mais dont on repère ici et là les lieux emblématiques dans cette traduction de Sophie Cardinal-Corriveau. Un récit tout indiqué pour les amateurs de romans policiers américains de la trempe de ceux de Thompson, Chase, Chandler ou encore Cheney.

  • Un bain. Du sang. Un cadavre qui baigne dans le sang... Beaucoup de sang. Beaucoup trop pour une seule personne. D'où vient tout ce sang? Où sont les autres corps? Pourquoi le bain est-il exposé dans une vitrine? Au cours de son enquête, l'inspecteur Henri Dufaux croisera notamment des trafiquants d'êtres humains, un mafieux pianiste et philosophe, un ministre adepte de galipettes thaïlandaises, une psychanalyste gentiment sarcastique et un producteur porno qui veut sauver l'Occident... Croiseront également son chemin: un militaire multidécoré résolument misogyne, une icône de l'art hypercollectif, un pasteur pro-vie qui se prend pour mère Teresa et un homme d'affaires ayant la conscience d'un requin qui aurait suivi des cours de droit... Dufaux tombera aussi sur un nombre inquiétant de cadavres, en plus de devoir composer avec l'étonnante Lydia Balco, accessoirement directrice adjointe au SCRS. Par chance, pour l'épauler, il pourra compter sur son épouse, récemment décédée.

empty