Langue française

  • Un adolescent orphelin disparaît de la Côte d'Émeraude sous un soleil de plomb.
    Il ignore encore à quel point il est trempé dans le nettoyage policier du bar-hôtel le Sans Pareil, Saint-Malo intra-muros.
    L'adolescent change d'abord d'identité et goûte une paix bien méritée. Mais paranoïa et vengeance se disputent bientôt sa nouvelle peau. L'inspecteur Baudrillard et le demi-sel Jean-Patrick Voyer, barjots notoires, sont à ses trousses. Le règlement de compte avec soi-même se révélera le plus sanglant de tous.
    Le Sans Pareil est un roman sur l'adolescence et sur les usurpations d'identité qui la travaillent. Un Coast Movie paresseux. Et enfin : un envol.
    EXTRAIT
    Et dire qu'il se sent suspect ! dans l'escalier de pierre qui plonge à pic sur la plage du Nicet, avec ce sac de marche deux fois large comme son dos, très mal
    équilibré, qui cède aux coutures et lui déchire une épaule. Ce sac contient pourtant à peu de chose près tout ce que l'adolescent possède désormais dans la vie,
    et il préférerait le suivre dans sa chute et se manger la falaise, plutôt que de s'en séparer un instant. Il doit parfois se retourner pour s'agripper des deux mains à
    la rampe rouillée et descendre dos à la mer, à l'aveugle, tiré vers l'arrière, comme on s'envoie une paroi en rappel.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Romancier, essayiste, poète malgré lui, inconditionnel de l'aphorisme, Stéphane Prat est né à Saint-Servan-sur-Mer en 1965 et a appris à écrire avec les romanciers de Missoula, (James Welch, James Crumley, Richard Hugo) mais encore Jim Harrison, Blaise Cendrars, Jack London, Georges Simenon. Et aussi et surtout le philosophe Clément Rosset, ce qui fait que ses écrits sont idiots et cruels. Tient une chronique consacrée au roman noir, « retour aux sources », sur le site K-libre. Jack London y est en bonne place, aux côtés de R.L Stevenson, Dashiell Hammett...

empty