Langue française

  • Rien dans la vie de Robert Kane, directeur à la Royal City Bank de New York, ne l'avait préparé à ce qu'il allait vivre ce matin-là. Une fois arrivé à son bureau, dans sa mallette, un portable caché à l'intérieur sonne. Clic, clic, il l'ouvre... elle renferme assez d'explosifs pour faire sauter tout le bâtiment.

    A travers intrigues et mystères s'entrecroisent le FBI, une puissante organisation criminelle, des demandes de rançon, des poursuites et des rebondissements totalement imprévisibles. Sa vie prend alors une direction tout à fait inattendue.

    Robert pourra-t-il sauver des dizaines de vies ? Se fera-t-il justice lui-même ? Confronté au côté le plus sombre de l'homme, il devra affronter ses peurs afin d'assouvir sa soif de vengeance.

    « Impossible de ne pas tourner les pages ! Enfin un vrai Page Turner. »
    Guy Mongrain, animateur télé

    « Patrice Bédard nous livre comme premier roman une histoire captivante, originale et pleine de péripéties avec une fraîcheur dans les détails qui fait du bien. »


    Propriétaire d'une entreprise dans le domaine de la mécanique automobile depuis une vingtaine d'années, Patrice Bédard est détenteur d'une formation en musique et s'intéresse aux arts depuis son plus jeune âge. Il découvre l'écriture à l'aube de la trentaine et celle-ci devient vite sa passion première. Débordant d'une imagination intarissable, Patrice mène plusieurs projets de front. Ses ambitions n'ont aucune limite.

  • Longueuilistan

    Mourad Saouli

    Longueuil : terreau d'apprentis djihadistes

    Aymen est un jeune Tunisien qui a fui son pays pour se réfugier à Montréal. Sans papiers, il cumule les petits boulots mais se fait arrêter lors d'un contrôle d'identité de routine. Transféré à la prison fédérale de Sarnia, l'Agence ­canadienne de renseignement lui propose de recueillir des informations sur une mosquée à Longueuil, en lui promettant la légalisation de son statut.

    Installé aux frais de l'Etat, l'informateur en herbe fréquente principalement la mosquée El Nour à la réputation suspecte. Il y rencontre un groupe de jeunes de son âge avec qui il se lie d'amitié, mais qui s'avère être un gang de délinquants versé dans le trafic de drogue et le proxénétisme.

    Aymen rapporte ses informations à l'Agence, mais celle-ci ne semble pas intéressée par les méfaits de ce gang. Elle lui demande de se concentrer principalement sur l'iman de la mosquée et le responsable de l'Association musulmane, soupçonnés d'être des incitateurs à la radicalisation de jeunes partis en Syrie et de financement d'organisations terroristes.

    Ne pouvant obtenir de preuves sur ces deux suspects, comment Aymen ­parviendra-t-il à obtenir de l'Agence sa citoyenneté canadienne et son passeport si aucun renseignement ne peut les incriminer?

    Cette fiction traite de plusieurs sujets de la société nord-américaine en général?: la société de consommation, l'islam politique, la solitude, le multiculturalisme et, bien sûr, le terrorisme latent en Occident.

empty