Inculte / Dernière marge

  • Manchester, début des années 2000. Donna et Carla, filles du sud de la ville, amies depuis l'enfance, dirigent un gang composé exclusivement de femmes. Elles sont parvenues à s'établir malgré les hommes et à se faire une place et un nom dans les coins les plus mal famés de la ville. Contrairement aux hommes, Carla, Donna et leurs acolytes restent à l'écart des guerres de clans, font profil bas et prospèrent tranquillement du commerce de drogue vendue dans les toilettes des clubs de la ville dans des atomiseurs à parfum. Mais un jour, Carla est abattue pour avoir séduit la femme d'un membre d'un gang rival. Donna doit alors protéger Aurora, la fille de Carla, dix ans et une langue bien pendue, et ourdir une vengeance contre l'assassin.

  • Dans un monde post-apocalyptique, dominé par les yakuza, l'humanité s'éteint peu à peu, victime du cancer noir provoqué par les rayons d'un soleil maudit. Les riches vivent désormais sous terre, réfugiés dans les bunkers d'Underwater. Pour le bon plaisir de la yakuza, on élève des sirènes destinées à être consommées sous forme de viande de mer. Mais dans ce monde qui se divise désormais entre ceux qui meurent et ceux qui jouissent, Samuel, simple surveillant dans un bassin d'élevage, se laisse un jour tenter par le plus dangereux des plaisirs : il s'unit à une sirène femelle. Ainsi naît Mia, mi-sirène, mi-humaine, un être hybride porteur, peut-être, d'un nouvel espoir.

  • Dans la « Maison noire », Gretch Gravey rassemble des adolescents mâles, dont il fait des disciples consentants, prêts à l'aider à accomplir son grand dessein : Darrel, la voix qui parle en et par Gravey, veut que toute la population américaine disparaisse, et ainsi il pourra advenir. Les garçons l'aident à kidnapper des femmes du voisinage qu'ils tuent et enterrent au sous-sol. Butler nous livre un roman d'horreur fantasmagorique d'une exceptionnelle brutalité. Le livre annonce immédiatement son ambition puisqu'il peut être comparé au 2666 de Roberto Bolaño. Mais d'autres influences sont notables : les adolescents tueurs de Dennis Cooper, l'absurde Reggie Ledoux de True Detective ou encore les portraits de freaks d'Harmony Korine. 300 Millions choque, stupéfie et dérange.

  • Le grand retour du maître du polar. Vingt après après La Sirène Rouge et Les Racines du Mal, Maurice G. Dantec revient au roman noir avec une oeuvre totale, "Les Résidents". Un roman trinitaire qui se déroule en Amérique du Nord. Le premier "livre" suit Sharon, jeune américaine victime d'un viol collectif et qui laisse derrière elle de nombreux cadavres au bord de la route, mais aussi Novak un immigré serbe coupable d'une tuerie de masse dans son lycée canadien. Le "livre deux" est consacré à Vénus, séquestrée par son père pendant 15 ans, tandis que le troisième "livre" aborde la rencontre de cette trinité dans le cadre d'un projet des services secrets américains. Intimiste et puissant, techno-thriller redoutablement efficace, Les Résidents balaye les travers de notre société contemporaine : tuerie de masse, société en réseau, pornographie sur internet, intelligence artificielle, théories de la conspiration, rebellion des années soixante-dix...

empty