Le Tram Noir

  • Les apparences sont trompeuses, mais certaines traces sont indélébiles et refont un jour surface !
    Les apparences sont trompeuses, mais les faits sont têtus. La mort d'un miséreux sur le parking déserté d'un centre commercial, la nuit, ça s'oublie vite. Mais toute existence humaine a un jour imprimé des traces, dans l'esprit, le coeur des autres, comme sur les formulaires administratifs ou sur les lieux du crime. Et un jour, les cadavres refont surface. Du côté de l'origine. La famille, l'amour, la mort. Pourtant, tout semblait achevé au coeur de ce Paris des beaux quartiers un peu morne...
    Plongez dans un thriller haletant et découvrez que toute vie laisse son empreinte, même celle d'un miséreux, retrouvé mort sur un parking déserté.
    EXTRAIT
    Lucas entendit des pas dans l'escalier. Il retourna précipitamment dans sa chambre et referma la porte. Il n'y avait pas de verrou, et il était exclu de sauter par la fenêtre : c'était trop haut. Il s'adossa contre la porte, mais il savait qu'avec un seul coup pied l'homme aurait raison de sa résistance. Le silence retomba, rythmé par les battements de son coeur et le souffle qu'il entendit soudain derrière la porte. Deux régularités qui se répondaient. L'homme, tapi, semblait guetter quelque chose.
    - Tu es là?? Ça va?? demanda-t-il derrière la porte.
    Lucas ne répondit pas. Il se demandait d'ailleurs s'il fallait dire quelque chose ou faire comme s'il n'était pas là.
    - Oui, m'sieur, finit-il par lâcher après un court instant.
    - Bon, tant mieux. Dis donc, il serait peut-être temps de descendre, tu dois avoir faim.
    - Oui, m'sieur, répondit à nouveau mécaniquement Lucas, comme si un autre que lui venait de parler, comme s'il était en train de se transformer en une abstraction pure.
    - Alors, je t'attends. Tu peux descendre quand tu le souhaites.
    Les pas s'éloignèrent. Lucas n'avait rien apporté avec lui, il n'avait pas à se préparer, il n'avait donc plus qu'à descendre, en toute logique. L'homme le savait, pourquoi lui laisser du temps??
    En bas, une femme, vêtue d'un peignoir matelassé, épluchait des légumes, penchée sur la table de la cuisine. Elle reniflait bruyamment et jurait à intervalles réguliers. Des mèches de ses cheveux roux teintés, attachés en chignon grossier derrière la tête, tombaient sur ses yeux irrités par les oignons qu'elle était en train de peler. Des fromages s'entassaient sur le buffet dans leur papier gras, répandant une odeur rance et tenace. Sur la table, un chat exhibait son trou de balle, effleurant tout sur son passage. La compagnie des bêtes valait bien celle des hommes, se disait-elle régulièrement. Oh oui?! pour ce qu'elle en disait, certains ne méritaient même pas de vivre. Elle reposa son couteau sur la toile cirée.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    C'est un très bon premier livre, et un très bon thriller raconté par Marie-Laure Banville, qui sait parfaitement nous tenir en haleine jusqu'au bout de son récit. Bravo ! -- Bgn, Babelio
    L'histoire est bien ficelée, l'écriture est agréable. Un bon livre policier donc. - meeva, Babelio
    À PROPOS DE L'AUTEURE
    Marie-Laure Banville est née en 1969. Après des études en école de commerce, elle travaille dans le milieu de l'édition en tant qu'attachée commerciale. Elle obtient ensuite un DEA de littérature comparée et devient professeur agrégé de lettres modernes. Amatrice du genre policier et de ses auteurs majeurs français et américains, elle signe ici son premier roman.

  • Carroge

    Gilbert Laporte

    Les signes du diable peuvent être trompeurs...
    Au XIIIe siècle, des moines dissimulent d'étranges évangiles dans une crypte avant d'être exécutés par un mystérieux chevalier. De nos jours, Pierre Demange, historien spécialiste de la Bible, est sollicité par un ami prêtre pour traduire un texte écrit en ancien français, qui indiquerait l'emplacement des manuscrits. Dans le même temps, des phénomènes étranges ont lieu en Afrique et en Amérique latine. Alors que des photos et des vidéos d'apparitions sont diffusées sur Internet, des pasteurs évangélistes s'emparent du phénomène et alertent leurs fidèles sur l'arrivée imminente de la Bête de l'Apocalypse. En proche région parisienne, une série de crimes atroces est commise, avec pour première victime le prêtre ayant pris contact avec Pierre Demange. Toutes les personnes assassinées ont le signe « 666 » brûlé sur le front. Pour le lieutenant Martin Delpech, chacun de ces meurtres répond à un rite religieux spécifique. Mais les signes du diable peuvent être trompeurs...
    Une série de meurtres répondant à un rite religieux spécifique secouent la région parisienne tandis que de nombreux phénomènes étranges affolent l'Afrique et l'Amérique... Suivez pas à pas l'enquête du lieutenant Delpech qui tentera de démêler les signes du diable.
    EXTRAIT
    D'abord, il y avait le froid.
    Un froid qui engourdissait son corps et s'insinuait jusqu'aux os.
    C'était la toute première impression qu'il eut et il dut faire un effort pour recouvrer la totalité de ses sens. Un sentiment nauséeux apparut, comme après une mauvaise nuit de sommeil. Ensuite vint un mal de tête lancinant qui le fit sortir définitivement de sa torpeur. Une douleur de plus en plus vive battait dans sa tempe, au rythme de son coeur. Il avait l'impression qu'un éclat de verre aigu s'était fiché dans son cerveau et le faisait souffrir au moindre de ses mouvements, voire de ses pensées.
    L'homme frissonnait. Il avait soudainement conscience d'être entièrement nu, allongé dos à terre, dans une absence totale de lumière. Il se redressa lentement en prenant appui des deux mains sur le sol. La tête lui tournait et il resta un moment assis en cherchant à comprendre ce qui lui était arrivé. Il croisa les bras autour de ses épaules et replia ses jambes contre son ventre pour retrouver un peu de chaleur et essaya ensuite de remettre de l'ordre dans ses idées.
    Il remarqua le silence.
    Un silence absolu.
    Menaçant.
    Où suis-je?? Comment suis-je parvenu ici??
    Du bout des doigts, il tâtonna autour de lui pour se repérer. Le sol semblait constitué d'un béton lisse et poussiéreux. En étendant la main, il finit par toucher un mur. Il se leva en faisant glisser sa paume gauche sur la cloison humide. La migraine s'accentua, les battements de son coeur s'accélérèrent brusquement et, pris d'un vertige et de nausées, il s'appuya le dos au mur en cherchant à retrouver son équilibre.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Passionné par le sujet de la création des évangiles comme il l'explique à la fin du livre, Gilbert Laporte se sert de ce sujet pour créer une intrigue originale et très bien ficelé, sur un thème qui a déjà été exploité plusieurs fois, autour de la psychologie du meurtrier, et de la cupidité notamment. Un très bon premier roman à l'écriture fluide mais aussi dynamique quand il le faut. A lire ! - Aucafélittérairedecéline, Babelio
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Gilbert Laporte est né à Paris d'une mère marseillaise et d'un père bordelais. Il a passé son enfance à Alger et terminé ses études supérieures à Nice. Il travaille comme cadre dans une grande entreprise internationale. Il partage ses loisirs entre les ouvrages historiques, le cinéma, la musique, les voyages et l'écriture de thrillers.

  • Evangelium

    Gilbert Laporte

    Une série d'assassinats ayant pour mobile le vol de manuscrits anciens...
    Galilée, bataille de Hattin, juillet 1187. Un chevalier hospitalier mourant confie à un jeune moine l'existence d'évangiles dont le contenu remettrait en cause l'image traditionnelle du Christ. Près de neuf siècles plus tard, le lieutenant Martin Delpech enquête sur une série d'assassinats qui ont pour mobile le vol de manuscrits anciens. Il devra suivre la piste d'un psychopathe intégriste qui semble ressusciter et sera confronté à une compétition sauvage entre hommes de main du Vatican, extrémistes religieux et une très ancienne secte messianique. La lutte entre les belligérants sera sanglante. Cauchemardesque. Et le policier n'échappera pas à cette violence. Il y participera même, pour sauver ses proches.
    Retrouvez le lieutenant Delpech dans une nouvelle enquête haletante, qui le confrontera à la violence d'un psychopathe intégriste, d'hommes de main du Vatican, d'extrêmistes religieux et d'une secte messianique. Parviendra-t-il à se sortir de cette lutte cauchemardesque ?
    EXTRAIT
    Où suis-je??
    Lorsqu'il reprit progressivement ses esprits, il régnait un noir d'encre autour de lui. L'obscurité était si intense qu'il dut cligner des paupières pour s'assurer qu'elles étaient bien ouvertes. Ce n'est qu'ensuite qu'il prit conscience qu'il était allongé sur une sorte d'épais tapis à la consistance spongieuse.
    Spongieuse et ondoyante.
    Intrigué, il se mit en position assise et plongea la main dans ce qui constituait sa litière. Il en ressortit une poignée de matière organique qui s'agitait mollement entre ses doigts.
    Des vers?!!!
    Apeuré, il rejeta les infects lombrics et larves blanches le plus loin possible de lui et se releva d'un bond. Il s'essuya immédiatement sur les côtés de son jean avec un air écoeuré.
    Quelle horreur?!
    Il sentit ensuite que quelque chose rampait insidieusement sous ses vêtements et dans ses cheveux. Il enleva précipitamment sa chemise et s'en servit pour faire tomber les invertébrés de toutes tailles qui grouillaient sur son corps.
    C'est dégueulasse?!
    Le coeur battant la chamade et le souffle agité, il tâtonna fébrilement autour de lui pour tenter d'échapper le plus rapidement possible au milieu répugnant dans lequel il se trouvait. Ses doigts rencontrèrent presque aussitôt une surface métallique rouillée qui semblait incurvée du bas vers le haut.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Une plongée dans le monde de l'intégrisme catholique. Pour les personnes avides de théologie. - HannibaLectrice, Babelio
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Gilbert Laporte est né à Paris d'une mère marseillaise et d'un père bordelais. Il a passé son enfance à Alger et terminé ses études supérieures à Nice. Il travaille comme cadre dans une grande entreprise internationale. Il partage ses loisirs entre les ouvrages historiques, le cinéma, la musique, les voyages et l'écriture de thrillers.

empty