Les Éditions du Net

  • Après une adolescence chaotique passée dans les quartiers Nord de Marseille, Farid Benkardis va croiser la route du commissaire Kovalski. L'ancien petit délinquant, au contact de celui qui va devenir son mentor, se trouve même une vocation tardive d'officier de police judiciaire. Ensemble, ils vont mener une série d'enquêtes à la recherche des « sans-visage », qui s'adonnent dans la région de l'Estaque à des actes de barbarie allant crescendo dans l'horreur. Un dénominateur commun semble unir dans la mort les différentes victimes. Il s'agit d'un homme d'une quarantaine d'années, au passé énigmatique et aux agissements troublants à défaut d'être suspects.

  • Vétorel n'est pas inspecteur, ni commissaire mais c'est une employée parmi d'autres qui travaille au sein d'une grande entreprise de la région. Après un évènement sordide qui va la plonger au coeur d'une histoire scabreuse, Vétorel ira au bout de ses convictions. Avec son compagnon, réussiront-ils à révéler au plus grand nombre cette histoire où libertés et pouvoir sont en jeu ? Un monde merveilleux est un roman noir policier qui porte un regard critique sur le capitalisme. La singularité du roman se situe dans le déroulement des intrigues qui rend le lecteur souvent complice de l'écrivain. Par un jeu subtil d'écriture, l'auteur lui révèle ainsi l'énigme avant qu'elle soit découverte par les personnages.

  • Architecte talentueux, Roger a embrassé une carrière où tout lui a souri. Gloire et réussite, rien ne lui a échappé. Mais le succès a ses revers. Comblé, Roger croule littéralement sous le poids de son succès. Plus de saveur, plus de goût : le sentiment irrépressible qu'il faut en finir. Mais il y a Claudine. Une épouse dévouée à un mari absent. Roger se sent vide, dévoré de l'intérieur. Seule la mort le libérerait de cette douleur de vivre qui l'écrase. Mourir, la belle affaire... Libératrice, assurément. Mais il y a toujours Claudine. Il lui faut alors en finir, et maquiller son suicide en meurtre. Le plan est impeccable. L'exécution, un peu moins. La mort ne frappe pas à la bonne porte et c'est l'enfer qui s'ouvre. Culpabilité, terreur : l'infernale cavale commence pour Roger, qui n'est pas près de connaître le repos. Une tombe trop bien fleurie est un roman collectif, fruit d'une performance hors norme menée sous la houlette de l'Académie Balzac, défi littéraire et humain filmé et retransmis sur Internet. 20 écrivains enfermés pendant 20 jours au Château de Brillac (Charente) ont télescopé leurs univers et écritures pour cette oeuvre à 40 mains. Une mosaïque inédite, pour un polar exaltant.

  • Xavier fait la connaissance de Nina, une adolescente que les gens du village ont surnommée « la fille des bois ». Elle vit avec ses parents dans un manoir à la lisière de la forêt. Cette demeure avait appartenu il y a de nombreux siècles, à une soi-disant sorcière qui passait le plus clair de son temps cloîtrée dans son sous-sol. Chassée du village, elle était partie se cacher dans la forêt en jurant de se venger des villageois... Les cauchemars atroces dont Nina est victime depuis son enfance s'intensifient, et son comportement se modifie de jour en jour. Est-elle possédée, comme le laissent entendre les mauvaises langues du village ? Ou est-elle atteinte d'un des maux de ce siècle : la schizophrénie ? Pour répondre à cette question, Xavier devra prendre un billet pour l'enfer...

  • De Honfleur à Hong Kong, ce thriller rend hommage au monde médical. Il nous invite à nous rendre compte que si certains hommes ne changent pas en bien dans de trop nombreux domaines, d'autres conservent néanmoins toutes leurs capacités d'ingéniosité, d'émerveillement ou d'admiration. La permanence de la marche du monde et des progrès qui nous oblige à être de notre temps nous propose avec l'espoir de la guérison, une forme d'enchantement du réel nous préservant de l'envie de disparaître, quand bien même la certitude du doute accompagne chacune de nos pensées.
    Ce roman a été écrit face aux violences morales et physiques qu'entraîne « La Maladie » comme aux injustices de toutes nature : celles ayant pu être rencontrées par son auteur, comme celles ayant pu être vécues par ses lecteurs. (En 2018, 4,3 millions de héros anonymes en activité interviennent quotidiennement auprès de leurs proches âgés en perte d'autonomie.)
    Portez-vous bien et aimez-vous d'avantage encore !

  • Dans la France de 2018 où les médias font l'objet d'un contrôle sans précédent, Max Veber a été embauché au Petit Parisien à condition de ne plus pratiquer le journalisme d'investigation. Une révélation spontanée sur la mort suspecte d'un haut fonctionnaire va pourtant le précipiter dans le tourbillon d'une étrange machination.
    Au cours d'une enquête clandestine, il découvre l'existence d'une société secrète, la Ligue des Obscurs, dont les ramifications s'étendent jusqu'aux plus hautes sphères de l'État et des institutions européennes.
    Ces ligueurs veulent favoriser l'avènement d'une caste dirigeante, en détournant à leur profit exclusif les ressources culturelles et éducatives des Etats membres de l'Union européenne.
    Pour parvenir à leurs fins, ils sont déterminés et prêts à tout.

  • Le corps d'un homme égorgé est découvert au petit matin sur la statue des 4 fils Aymon à Bogny-sur-Meuse. L'enquête est menée conjointement par le commandant divisionnaire Hoëtier de la PJ, le commandant Chalon de la gendarmerie et leurs collaborateurs. La sulfureuse réputation de la victime, au passé tumultueux, buveur, violent, débordant d'idées, fasciné par la légende médiévale des 4 fils Aymon, va les orienter vers de curieux personnages. On ne fait pas grandir impunément une fratrie de légende... Les investigations vont permettre de révéler des secrets bien enfouis qu'il aurait mieux valu ne pas déterrer.

  • Papy boum

    Ramdane Issad

    Roman noir. La crise financière et le Baby Boom des années 50 ont eu pour résultat l'explosion du nombre de quinquagénaires rejetés par le marché du travail du XXIème siècle. Les suicides et les actes de délinquance de cette catégorie de population ont quasiment doublé ces dix dernières années. Parmi ces nouveaux défavorisés, l'ouvrier contremaitre Léonard Bornstein, 57 ans, licencié et en fin de droits, inéligible pour la retraire, qui découvre à ses dépens que la France a les minima sociaux parmi les plus bas d'Europe, et que le déclassement auquel il est soumis va le condamner à vivre à la rue. Un acte de rébellion irréfléchi le conduit en garde à vue et il prend conscience à cette occasion d'un fait libérateur « ...Cette évidence lui conférait une puissance inouïe. Il n'avait plus rien à perdre et tout à gagner. C'était un avantage que les jeunots n'avaient pas, leur espérance de vie était leur capital, mais aussi leur handicap ... » (Page 20) De Paris à Varsovie, de la Bourgogne profonde à Saint-Tropez, de Milan à Gstaad, les pérégrinations européennes de ce sénior laissé pour compte qui décide de jouer les Pierrot le Fou.

  • Colchester, Angleterre, 10 heures du matin : un coup de feu déchire l'horizon dans Wivenhoe Park, proche de la plus grande Université de la région. Le ciel bleu se voit mêlé de sang... Une vidéo menaçante signée « La Confrérie Noire » est distribuée dans tous les établissements scolaires et universitaires de la ville. Des images de violences, d'explosions, de meurtres et de guerre. Quelque chose qui inquiète la police. Des meurtres, au hasard semble-t-il, sont perpétrés aux quatre coins des rues, déferlant la panique qui s'installe rapidement dans Colchester. La terreur est partout, l'incompréhension aussi... Jack Cope, psychiatre, est un témoin éloigné de ce qui se déroule. Son seul point de raccord : Théo, son fils de dix-sept ans, qui disparaît un jour sans plus donner de nouvelles. Et la police semble croire qu'il est l'auteur des massacres... Chose que Jack se refuse à accepter et pour laquelle il va devoir se battre pour comprendre et sauver son fils. A n'importe quel prix... Tentative de meurtres, menaces, fusillades, suicides... Tout bascule dans le néant... Le compte à rebours est lancé, la Confrérie Noire s'approche à grands pas, terrifiante, grandissante, menaçante...

  • Martine laisse sa fille Mila, au salon, le temps d'amener Lucas, son fils, à l'école située, sur la place, face à la maison.
    Au bout de 17 minutes, lorsqu'elle revient, il ne reste qu'un doudou posé, sur le petit fauteuil, en cuir noir.
    Tout s'effondre dans la vie du couple.
    Entre un voisin aigri, un étrange personnage croisé dans la ruelle de l'école, une camionnette blanche stationnant tout près, et un probable témoin, caché derrière un arbre, le couple va devoir s'armer pour ne pas perdre la face.
    Mais lorsqu'une vérité en cache une autre, comment rester unis ?

  • Dans une centrale nucléaire, à Cruas, en vallée du Rhône, le corps d'une joggeuse inconnue est trouvé inerte. L'assassinat ne fait aucun doute. Non loin de là, au cours d'un banal contrôle de police sur une nationale, un policier est tué par un automobiliste. Le lieutenant Conors et son premier adjoint l'agent Frank James mènent l'enquête qui les conduit vers une filière de trafic d'uranium et de pastilles de plutonium.

  • Le monde est au bord d'un effondrement économique sans précédent, le Leech Pack regroupant les financiers les plus cyniques du monde est à l'oeuvre pour prendre le contrôle de la finance mondiale et instaurer un nouvel ordre planétaire. Mais c'était sans compter sur la détermination d'une étudiante épaulée par l'avocat de la jetset Stéphane Hanckock et la redoutable Juge Hélène Worms.

  • « C'est une sensation horrible. Vous êtes en pleine mer, en train de nager, rien autour, à part au loin une île. Cette île, elle va vous sauver. Et vos yeux la scrutent, cette île, entre deux mouvements, elle est à la fois inaccessible et à votre portée. Elle est assez près pour pouvoir en détailler tous les contours, en humer tous les parfums, jusqu'à éprouver la sensation douce de l'atteindre enfin, un sentiment intense et profond, et vous ne pouvez la rejoindre, mais c'est comme si vous étiez déjà dessus. Vous nagez, vous nagez, vous n'en finissez pas de nager, vous poussez, vous avancez. Sauf que l'île est loin, très loin, et plus vous avancez, plus elle s'éloigne, et c'est un combat perdu d'avance. »
    Plongée dans les remous d'une enquête, Muriel a le tournis : Comment combattre quand on est son propre ennemi ? Quand vos sentiments, vos émotions, vous entraînent vers des abysses sans retour ?
    De quoi filer le bourdon, même à un Agis aguerri. Alors pour Muriel, sensible, au coeur tendre, aucune chance qu'elle en réchappe.
    Et si, pour une fois, c'était ce qu'elle voulait ?

  • « Mais mon appréhension fut telle que je ne m'en crus pas aussitôt capable. J'étais la seule personne en qui Cassie paraissait avoir confiance, la seule à qui elle adressa quelques mots, exprima de la tendresse, des sentiments. Et je ne pouvais prendre le risque de tout anéantir si je faisais preuve d'une quelconque maladresse. Les conséquences ne feraient que m'être préjudiciables et me retrouverai ainsi au point de départ. »

    Un homme seul voit sa vie transformée par sa rencontre avec une petite fille qui présente des signes inexplicables. À partir du moment où il décida de s'y intéresser plus rien ne serait plus pareil. Tout sera mis oeuvre pour comprendre les raisons de ce mal qui semble la ronger. Mais Il va se voir transporté dans une affaire terrifiante où sa vie sera constamment mise en danger.

  • La porte close

    Hervé Hernu

    Des voisins charmants, une maison agréable, un village tranquille, mais une histoire terrifiante : seize ans auparavant, une famille connaît un drame atroce. Un petit garçon de 5 ans est retrouvé égorgé dans son propre lit. Des évènements étranges se déroulent ici, dans cette propriété qui est à présent celle d'Estelle et de sa famille. Des individus rôdent, mais personne ne semble les remarquer... Sauf Estelle. Et lorsqu'elle va découvrir la vérité terrifiante qui se cache derrière la porte close, le secret pourrait bien la réduire au silence à tout jamais...

  • Un meurtre commis à Corte, une ancienne petite-amie suspectée et voilà les vacances de l'inspecteur Mattei compromises. Au fil de ses recherches, en marge de l'enquête officielle, qui le mènent sur la piste des dérives mafieuses de la Corse, Dumè Mattei replonge dans les souvenirs de son enfance à Pianellu et de son adolescence passée à l'internat du lycée Paoli de Corte. Cette quête di tempi fà teinte le propos d'une tendre nostalgie. Le récit mêle si étroitement la fiction de l'intrigue policière à la réalité des événements qui ont ensanglanté la Corse dans des luttes fratricides au sein du mouvement nationaliste et des règlements de comptes parmi les truands, que le lecteur a parfois du mal à faire la part des choses. La réalité présente et passée de la Corse constitue la trame d'un polar bien dans son temps qui combine « enquête à l'ancienne » et technologies informatiques avancées. Ce roman nous dit tout l'amour de l'auteur pour son pays natal, mais c'est un amour lucide. Ce qu'il nous donne à découvrir de la Corse actuelle dans sa criminalité, dans son ostracisme et dans les relations familiales est sans complaisance. Il enleva la chaîne de sécurité et posa la main sur la poignée. Il était à cent lieues d'imaginer qu'il avait rendez-vous avec la mort et qu'il ne lui resterait plus que quelques instants à vivre dès lors que sa porte serait ouverte. Il l'ouvrit et fit bon accueil à son bourreau. On découvrit son corps sans vie en fin de journée.

  • L'histoire singulière de Pierre Lerouge junior, racontée par lui-même. Ce jeune homme d'une vingtaine d'années, beau, riche et intelligent, semblait avoir tout pour être heureux. Et, à une exception près, il l'était. Enfant gâté suivant la destinée dictée par son père, il n'aurait jamais dû savoir s'il pouvait être quelqu'un d'autre que le « fils de... ». Pourtant un événement va faire basculer sa vie et l'obliger à quitter son existence dorée. Poursuivi pour un crime qu'il n'a pas vraiment commis, sa chute va le faire descendre jusqu'aux limites de la dignité. Va-t-il pouvoir remonter la pente, renaître différemment ? Et si l'on peut échapper à la justice, peut-on échapper à son destin ?

  • Une série de membres influents de l'économie mondialisée sont victimes dans leur résidence Azuréenne d'un oedème de Quincke consécutif à une piqûre d'abeilles. Un enquêteur local qui s'intéressait à l'affaire est retrouvé mort noyé dans le port de Nice. Un mystérieux personnage, dont le nom d'emprunt est le commissaire Perruti, et qui dépends d'une officine chargée des affaires délicates, va alors mener l'enquête. Un polar Nissart qui mêle l'histoire contemporaine et le conte.

  • Dans la France des années 90, la guerre du golfe perturbe fortement la vie des entreprises de services informatiques. C'est dans ce contexte que l'on retrouve, une nuit, le corps d'une jeune femme chef d'entreprise, morte dans la douche de son bureau. Le commissaire Xavier de Chaisemartin va conduire l'enquête. Il ira de surprise en surprise.

  • Le spectacle du cirque en plein air avait été magnifique au pied des montagnes enneigées. La foule applaudissait les acrobates. Soudain, un murmure parcourut l'assistance. Sous son maquillage blanc, le Pierrot au visage lunaire semblait défaillir. Il vacilla et s'effondra, inerte. Une tache rouge s'agrandit sur le costume blanc et se fit ruisseau sur la neige immaculée. Ce fut le premier. Bientôt, à Athènes, à Londres, à Bruxelles, des Pierrots costumés s'écroulèrent en pleine représentation, terrassés par un mal mystérieux. Qui en voulait aux Pierrots ? Le buzz s'empara d'internet. D'un bout à l'autre de la planète, au même moment, sous le soleil ou à la lueur des flambeaux, des milliers de Pierrots et d'anonymes en blanc défilèrent en silence, pour conjurer cette étrange malédiction. Le lendemain, on déplorait 37 morts...

  • Albuquerque novembre 1982, une série de crimes, un enquêteur alcoolique, un contexte électoral auxquels viens s'ajouter l'atmosphère glauque dune saison triste et morne ! L'enquête est difficile pour ne pas dire impossible tant les faits sont incroyables, mais même pour servir la justice, rien jamais ne pourra faire obstacle aux intérêts politiques en vigueurs. Ils sont la loi, la règle et aussi la morale.

  • Un Kalebuck est le mot qui veut dire flic en patois dunkerquois. Karim Zitouni, jeune officier de police nouvellement promu est affecté à Dunkerque où il va faire ses premiers pas et sa première enquête

  • L'oeil au Beur Noir Crois-moi ou va te faire coloscopier chez les Pygmées M'Butis, mais voilà les super-cadors de la Brigade Osiris encore une fois plongés dans une histoire complètement dingue. Imagine : on veut scrafer le jeune Roi du Maroc ! Tu te rends-compte ? Parole de flic, si l'un de nos indics n'avait pas paumé l'une de ses châsses, on n'aurait pas été obligés de cavaler, au son des muezzins et des bastos de 9mm, à la poursuite de terroristes plus dangereux qu'un nid de serpents à sornettes.

  • Après dix-huit mois de silence, l'O.T.E.R.O est de retour. L'insaisissable Marcus Otéro, le numéro 1 de cette sinistre agence, menace de lancer des missiles chargés de gaz VX et de pluies acides dévastatrices sur la France, si la formule « Solix » du substitut du pétrole, ne lui est pas restituée. Cristobal Sorelli Vicomte d'Alata, agent du contre-espionnage Français, plus connu sous le nom de Cris Sorel, est chargé de déjouer ce funeste projet. Son enquête le mènera du Grand Nord Canadien à l'Islande, où après une bataille sous-marine épique, il tentera de mettre fin à l'ambition mégalomaniaque du criminel. Sorel réussira-t-il à sauver l'équilibre géo-politique mondial mis en péril, si ce terroriste s'appropriait l'une des énergies les plus stratégiques : l'or noir et son substitut ?

empty