Editions L'Harmattan

  • La science au service du développement

    Christine Amory

    • Editions l'harmattan
    • 9 Octobre 2015

    Ce livre présente une expérience humaine d'un réseau de scientifiques, GIRGEA, qui réunit chercheurs, étudiants, ingénieurs, etc., autour d'un objectif central : développer la recherche en sciences de l'espace en Afrique en installant des instruments, en formant des chercheurs au niveau international qui pourront constituer des équipes de recherche dans leur pays et assurer ainsi la pérennité du réseau.

  • Quelle recherche scientifique en Affrique ? le cas du Gabon

    Daniel Franck Idiata

    • Editions l'harmattan
    • 12 Octobre 2015

    Au moment où les nouveaux dirigeants affirment leur engagement à s'approprier véritablement les outils de développement, ce livre montre que les mêmes causes produisent les mêmes effets ; aucun pays africain engagé dans ce processus ne peut prétendre accéder au rang des pays émergents ou développés en faisant abstraction de la science et de l'innovation technologique. Il propose donc, en se fondant sur le cas du Gabon, des outils de mise en oeuvre d'une politique scientifique et technologique novatrice et efficiente.

  • écrits épistémologiques sur l'anatomie du XVI au XIX siècle

    Gilles Gros

    • Editions l'harmattan
    • 1 Décembre 2014

    Partant de l'héritage anatomique de l'Antiquité et du Moyen Age, l'auteur nous invite à découvrir l'effervescence épistémologique dont l'anatomie fut l'objet du XVIe au XIXe siècle, accédant ainsi à un statut de science souveraine. Il nous révèle combien l'anatomie a marqué de son influence toutes les sphères de la connaissance et des arts, marquant de son sceau la civilisation occidentale.

  • Fin des petites villes ; une modernité envahissante

    Jean-Luc Roquès

    • Editions l'harmattan
    • 9 Octobre 2015

    Les petites villes subissent des pressions extrêmement fortes de la part d'une modernité de plus en plus envahissante. On constate alors que ces petites entités oscillent entre l'attrait et le rejet. Ce livre revient sur ces logiques contradictoires et tente de pointer les problèmes inhérents auxquels les petites villes sont confrontées. En étant obligées de choisir entre la peste et le choléra, ne risquent-elles pas, soit de se diluer et de se perdre, soit de se crisper et de se fossiliser ? A terme ne risquent-elles pas de disparaître ?

  • Balta, aventurier de la peste ; professeur marcel baltazard, 1908-1971

    Jean Mainbourg

    • Editions l'harmattan
    • 1 Février 2007

    De 1946 à 1966, Marcel Baltazard fut à Téhéran le directeur, l'âme de l'Institut Pasteur d'Iran. Après avoir commencé sa vie professionnelle à l'Institut Pasteur de Casablanca, il a su porter à son plus haut niveau la recherche épidémiologique, alliant l'observation acharnée sur le terrain à l'expérimentation en laboratoire. Il a crée le premier cours d'épidémiologie à l'Institut Pasteur de Paris.

  • Gabriel Julien Ouvrard fut traité de vil spéculateur et poursuivi à de nombreuses reprises par le souverain. Toutefois les idées nouvelles qu'il défendait notamment en matière de gestion des finances publiques en ont fait un personnage en avance sur son temps. Il témoignait de la vision d'une politique économique moderne conçue par une vive intelligence et un savoir-faire hors du commun, en dépit de sa réputation sulfureuse et douteuse.

  • Coopération médicale internationale de Cuba ; l'altruisme recompensé

    Patrick Howlett-Martin

    • Editions l'harmattan
    • 1 Avril 2015

    Alors que les facultés de médecine cubaines forment gratuitement des milliers d'étudiants issus de milieux défavorisés des pays du Sud, Cuba dispose aujourd'hui d'un nombre de personnel de santé en mission d'assistance à l'étranger plus élevé que toutes les nations du G8 réunies. Si ces services médicaux sont aujourd'hui monnayés auprès des pays qui ont la capacité financière de les rémunérer, l'altruisme et l'internationalisme à l'origine de cette coopération prédominent toujours.

  • Nous observons dans nos pensées des hésitations, des oscillations entre des vues diverses, des superpositions de sentiments, des intrications d'influences, des incertitudes de variables observées, de même que des intentions et des actions hors de toute logique. Ces schémas mentaux sont connus grâce à la physique quantique. Ils sont également là quand nous voulons comprendre la complexité des domaines dans lesquels nous sommes immergés, par exemple en illusions d'optique, arts, physique, etc., qui semblent liés aux structures neuronales. Nos découvertes révéleraient les schémas inconscients du traitement de nos perceptions.

  • Une rédaction scientifique se juge à partir de deux volets distincts : la forme et le fond. Dès lors, la manière de dire doit obéir à un ordre logique bien approprié. Les auteurs de cet ouvrage proposent aux lecteurs un outil de travail pouvant accroître le goût de la recherche, de la lecture, de la rédaction et de la culture générale ainsi que de l'effort personnel. Former à l'initiative personnelle, au jugement, à l'ascèse critique, c'est faire du chercheur le premier responsable de sa formation.

  • La médiation des savoirs scientifiques concerne toutes les situations où les connaissances des professionnels des sciences sont "adaptées", "vulgarisées" et proposées à différents publics. L'ordinateur et les hypermédias sont désormais des outils au service de la médiation des contenus. Comment la production d'hypermédias peut-elle valoriser,à destination d'un public élargi, des informations produites par et pour des spécialistes du patrimoine archéologique et culture, sans dénaturer leur contenu scientifique?

  • Recherche scientifique et crise de la rationalité t.I

    Jean-Marc Ela

    • Editions l'harmattan
    • 9 Octobre 2015

    Pour mieux saisir les enjeux de l'intelligence qui s'imposent à l'Afrique dans la dynamique actuelle des savoirs, il convient de cerner les crises de la rationalité dans l'évolution historique. Dans ce but, l'auteur attire l'attention sur les attitudes et les comportements, les mythes et les croyances par lesquelles la société entoure la science alors qu'ils sont incompatibles avec les exigences et les contraintes de l'activité scientifique.

  • Les cultures africaines dans le champ de la rationalité scientifique t.2

    Jean-Marc Ela

    • Editions l'harmattan
    • 9 Octobre 2015

    Dans la mesure où l'humanité est en quête des savoirs de toutes les cultures, il faut s'interroger sur le modèle de mondialisation des savoirs à construire en faisant place aux acteurs de la science situés dans les contextes culturels différents. Dans tout rapport au savoir, il s'agit de prendre en compte la négation de ce qui, à travers l'invasion des paradigmes d'Occident, donne sens et valeur à la vie. Le scientifique africain doit veiller à construire une nouvelle cohérence.

  • La recherche africaine face au défi de l'excellence scientifique t.3

    Jean-Marc Ela

    • Editions l'harmattan
    • 9 Octobre 2015

    Grâce aux nouvelles technologies de l'information et de la communication, la production et la circulation des savoirs s'effectue à un rythme vertigineux. Dans cette émulation planétaire de l'excellence et de la puissance, l'Afrique, tant bien que mal, essaie de ne pas rester à la traîne d'une compétition dont l'issue conditionne en partie le destin de ses populations. La recherche africaine doit se vouloir performante et prendre toute sa place dans cette confrontation dialectique sur les contenus de l'humanisme moderne.

  • Sur la nature du feu aux siècles classiques ; réflexions des physiciens et des chimistes

    Robert Locqueneux

    • Editions l'harmattan
    • 12 Octobre 2015

    Les idées les plus importantes qui ont germé dans la tête des savants et des amateurs de physique ou de chimie en France aux XVII et XVIIIe siècles sur la nature de la matière, sur celle du feu et sur les sensations de chaud et de froid sont exposées dans cet ouvrage. On y voit s'opposer des conceptions héritées de l'Antiquité et d'autres qui sont dans leur verte jeunesse. Aristote, Paracelse, Gassendi, Descartes, Newton, Stahl, Lavoisier et beaucoup d'autres sont évoqués ou s'expriment.

  • La mesure ; aux origines de la science

    Jean-Louis Lespagnol

    • Editions l'harmattan
    • 9 Octobre 2015

    Au cours de ses études, Jean-Louis Lespagnol, aujourd'hui ingénieur, n'avait pas été trop étonné que certains mystères de la science ne lui fussent dévoilés, comme par exemple les procédés utilisés pour mesurer la vitesse de la lumière, ou pour déterminer l'ampère, l'ohm, le volt... Ce ne fut qu'après avoir épluché de très vieux livres scientifiques et techniques qu'il eut les réponses aux questions qu'il se posait. L'auteur a tenu à rendre compte de ses recherches dans cet ouvrage, afin de rendre hommage à ces précurseurs.

  • Horace Wells et William T. G. Morton, tous deux dentistes de formation, sont les grands découvreurs des composés chimiques utilisés en anesthésie générale encore aujourd'hui : le protoxyde d'azote pour le premier (1844) et l'éther sulfurique pour le second (1846). Pour cette avancée considérable, les deux hommes sont entrés dans l'histoire. Réunissant de nombreux témoignages et des textes inédits du XIXe siècle, le travail de Mathieu Bertrand apporte une contribution majeure à l'histoire de la médecine.

  • La méridienne de France et l'aventure de sa prolongation jusqu'aux Baléares

    Pierre Bayart

    • Editions l'harmattan
    • 9 Octobre 2015

    La France fut à l'origine du système métrique. Or la définition du mètre est liée à la longueur du méridien terrestre. Il fallait donc déterminer avec précision cette longueur. Entre 1806 et 1808, deux astronomes français, Jean-Baptiste Biot et le tout jeune François Arago, sont envoyés aux îles Baléares afin de prolonger les mesures sur le méridien de Paris : une aventure, en pleine tourmente espagnole, pour fixer le terme austral de l'arc de méridien mesuré depuis Dunkerque.

  • De grands médecins méconnus...

    André Fabre

    • Editions l'harmattan
    • 9 Octobre 2015

    André Fabre, ancien médecin pédiatre et titulaire d'un doctorat en histoire, a souhaité, dans cet ouvrage, rendre un hommage vibrant à certains hommes aux destinées extraordinaires qui ont tous été médecins. Ces personnages sont parvenus par leurs découvertes scientifiques, leurs activités culturelles ou littéraires, ou enfin leurs convictions politiques, à modifier le cours des événements.

  • Le discret pouvoir des odeurs

    Jean-Louis Millot

    • Editions l'harmattan
    • 6 Avril 2018

    Cet ouvrage s'intéresse à nos compétences olfactives à l'oeuvre dans nos relations sociales, familiales et sexuelles. L'éthologie animale a montré que les odeurs pouvaient être un média de communications complexes chez diverses espèces. Le développement de l'imagerie cérébrale nous permet de comprendre l'anatomie des réseaux neuronaux mettant en correspondance des fonctions affectives ou cognitives à différentes odeurs. Ainsi, notre comportement quotidien pourrait être tributaire de cette modalité sensorielle restée très longtemps méconnue.

  • La saga nucléaire ; témoignages d'acteurs

    ,

    • Editions l'harmattan
    • 15 Août 2015

    Qui sont ces médecins, chercheurs, ingénieurs, qui utilisent dans leur domaine des radioéléments ? Dix-huit d'entre eux ont narré leurs études, leurs engagements, ainsi que leurs peurs et déceptions. Ce livre retrace leur vécu dans cette aventure au coeur du monde nucléaire, loin des caricatures. Parmi eux, il faut distinguer Léonid Urutskoïev, parti volontairement à Tchernobyl deux mois après l'accident pour participer aux travaux de liquidation.

  • Etienne Bézout (1730-1783) ; mathématicien des Lumières

    Liliane Alfonsi

    • Editions l'harmattan
    • 9 Octobre 2015

    Bézout est le nom d'une identité, d'un théorème et d'un cours, beaucoup plus que celui de l'homme qui en est pourtant à l'origine : Etienne Bézout (1730-1783), mathématicien, académicien, et professeur au siècle des Lumières. Ce livre revient sur sa vie et son environnement, et explique ses importants travaux mathématiques et pédagogiques dans leur contexte, ainsi que leur postérité.

  • à propos de la science ; science et société

    ,

    • Editions l'harmattan
    • 9 Octobre 2015

    Ce second tome est consacré aux sciences de la vie et de la terre, à certains aspects de la philosophie des sciences et à des questions éthiques et politiques. Les sciences de la vie, dès qu'elles abordent l'étude de l'homme, peuvent conduire à des intrusions dans l'intimité humaine, en particulier avec les neurosciences. Si la science a renforcé les moyens d'action sur le monde, ce développement technique agit à son tour sur les hommes, soulevant des questions éthiques et politiques.

  • Developpement technoscientifique ; défis actuels et perspectives

    Pius Ondoua

    • Editions l'harmattan
    • 9 Octobre 2015

    Ce livre se veut une analyse des divers volets du développement technoscientifique. Le premier volet est épistémologique dans la mesure où ce qui est à analyser, c'est la raison en tant qu'instrument et sa mise en acte en tant que rationalité/rationalisation. Le second volet essaie de mettre en lumière le processus par lequel cette rationalité mise en acte a pu créer simultanément la puissance en tant que maîtrise de la nature et aussi la négation et même l'anéantissement tendanciel de l'humanité.

  • Le risque biologique ; une approche transdisciplinaire

    Jean-Michel Panoff

    • Editions l'harmattan
    • 11 Octobre 2015

    Faut-il être biologiste ou biotechnologue pour avoir le privilège d'étudier le risque biologique ? Juristes, sociologues, théologiens, paysans, historiens, psychologues nous avertissent : la biologie, avant tout science des "yeux", glisse insidieusement vers une science des "mains", de l'étude de la vie vers la manipulation du vivant. Voici une construction d'une pensée complexe autour de la question du risque biologique, question qui nécessite urgemment d'être collectivement posée.

empty