Robert Laffont

  • L'esprit du corps

    Etienne Klein

    • Robert laffont
    • 28 Octobre 2021

    " C'est en courant que les idées s'offrent à moi, sans le moindre effort. "
    " Je cours sur les traces des ducs de Savoie - c'est la TDS : 122 kilomètres, trente heures de course qui vous plongent dans la nuit. Les kilomètres et les dénivelés s'accumulant, après une quinzaine d'heures, la fatigue se fait sentir et on voit apparaître la dissociation corps-esprit. On expérimente le dualisme cartésien. Le corps semble ne plus comprendre dans quel projet on l'entraîne. Il faut alors lui parler, lui dire : "Tu ne sais pas où je t'emmène mais fais-moi un peu confiance et suis-moi.' "Étienne Klein court pour être relié au monde, aux paysages qu'il traverse, mais aussi à son corps qui nourrit sa pensée foisonnante. La sensation physique est, selon lui, l'élément fondateur de la conscience de soi ou de l'" esprit du corps ".

  • Dieu, les mathématiques, la folie

    Fouad Laroui

    • Robert laffont
    • 18 Octobre 2018

    Au-delà du cliché du savant fou, il semble qu'il y ait un vrai problème d'équilibre mental chez les plus grands mathématiciens. Le Russe Perelman, le Français Grothendieck, l'Allemand Cantor et l'Autrichien Gdel en sont des exemples frappants. À l'issue d'une étude minutieuse, Fouad Laroui distingue trois formes de folie chez les mathématiciens, qui toutes trois lient Dieu à leur discipline : il s'agit de se mesurer à lui dans une quête de l'infini, de voir sa Face dans la vérité absolue, ou de le dépasser dans un formalisme débridé et sans limites. Mais le chemin de Dieu passe-t-il par l'intelligence et le calcul ? La vérité du monde est-elle atteignable ? Une telle quête, si exaltante soit-elle, n'est-elle pas une forme de démesure qui appelle la punition ? Phobies, névroses et psychoses, troubles divers s'ensuivent, que la haute voltige intellectuelle crée ou renforce...Dans cette courte mais brillante incursion dans l'histoire et la philosophie des mathématiques, Fouad Laroui met en scène des personnalités étonnantes aux destins fulgurants, parfois tragiques, toujours passionnants.

  • Un mathématicien qui réserve toujours deux chambres à l'hôtel - une pour lui, une pour son fantôme ; un schizophrène qui reçoit le prix Nobel d'économie ; un médecin qui préconise la marche à reculons pour régler les problèmes sociaux ; un autre qui s'acharne à démontrer que le Christ était un paranoïaque issu d'une famille alcoolique ; un moine qui invente des machines volantes dans une geôle du Moyen Âge ou un physicien qui disparaît dans une autre dimension... Voici une histoire des sciences relue sous l'angle des savants fous. D'Archimède à nos jours, ces personnages fantasques, bizarres et surprenants, ont tout bousculé, fait rire ou scandalisé, mais chacun a participé, à sa manière, à la grande aventure collective de la Science. Quelques-uns s'y sont même définitivement perdus...

  • Saviez-vous que Darwin jouait du piano à des vers de terre, offrait son bras aux moustiques, tirait la queue des iguanes, grimpait sur des tortues ou chatouillait des singes pour les faire rire? Méduses volantes, scarabées péteurs, orangs-outans, mouches, éléphants et bien d'autres..., tous ces animaux se mobilisent pour raconter Darwin, ses découvertes et leurs répercussions dans la science d'aujourd'hui. Qu'est-ce que l'adaptation au milieu ? La sélection naturelle ? L'évolution des espèces ? Ces expressions à la fois très employées et si mal connues sont expliquées ici avec simplicité et humour, grâce à une réjouissante succession d'exemples illustrés. Un festival d'anecdotes et de curiosités.

  • L'univers elegant

    Greene/Thuan

    • Robert laffont
    • 13 Septembre 2012

    Les plus récentes découvertes de la physique expliquées par l'un de ses plus jeunes et brillants théoriciens. Le XXe siècle a vu naître les deux plus belles théories physiques jamais inventées. La première, la relativité générale, est l'oeuvre d'un génie solitaire, Albert Einstein. Son domaine d'application est l'infiniment grand. La seconde, la mécanique quantique, est l'oeuvre collective de certains des plus grands esprits de tous les temps. Son domaine d'application est l'infiniment petit. Ce sont ces deux théories qui font de la physique la "reine des sciences" - et elles sont, hélas, incompatibles entre elles. Lorsqu'on cherche à les réunir dans ce qu'on appelle "la théorie du tout", on se heurte à des difficultés insurmontables.Après la relativité générale et la mécanique quantique, l'avenir appartient-il à la "théorie des cordes" ? Aujourd'hui, une nouvelle théorie, la "théorie des cordes", semble en passe de réussir là où toutes les précédentes ont échoué : ce faisant, elle bouleverse notre conception de la matière, de l'espace et du temps. C'est l'histoire pleine de rebondissements de cette révolution en marche, où les particules élémentaires s'avèrent semblables à d'infimes bouts de ficelle, où l'espace-temps se déchire, se répare, se replie en dix dimensions invisibles, où le big-bang et les trous noirs prennent des formes inattendues, que nous raconte ici l'un de ses éminents acteurs.

  • Vivre dans l'espace

    Georges Sourine

    • Robert laffont (réédition numérique fenixx)
    • 10 Novembre 2017

    À l'étranger comme en France, il n'existait pas d'ouvrage - à la fois sérieux et vivant - accessible à tous, sur les conditions de la vie humaine dans l'espace. L'ouvrage que voici - Georges Sourine, chroniqueur scientifique à Radio Monte-Carlo, étudie ces questions depuis 1957 - comble cette lacune. Il nous décrit la vie à bord des vaisseaux cosmiques, montre les problèmes physiologiques et psychologiques qu'elle pose, examine les solutions actuelles et futures, définit ces disciplines nouvelles que sont la médecine et la biologie spatiales et leurs tâches, pose enfin la question : « Qui peut aller dans l'espace ? » Un livre essentiel, où l'homme - et non la machine - est mis au premier plan de la nouvelle aventure humaine.

empty