Autrement

  • En 1492, Christophe Colomb découvre l'Amérique, bientôt suivi par les conquistadores espagnols et portugais, relayés au xviie siècle par les Provinces-Unies, la France et l'Angleterre.

    Cet atlas revient sur ces quatre siècles de conquête du monde par les Européens, et les grands événements qui y sont associés :
    o La controverse de Valladolid (1550) sur la nature, humaine ou non, des indigènes.
    o À partir du XVIIIe siècle, le grand élan des Lumières et les débats contre l'esclavage.
    o La traite négrière et l'esclavage, piliers de la mise en valeur des colonies.
    o La naissance des États-Unis en 1783, la première colonie libérée avant l'indépendance d'Haïti, obtenue par les esclaves eux-mêmes.

    Les 120 cartes et documents de cet atlas mettent en lumière cette période unique inaugurant l'ère de la mondialisation.

  • Du talent, du culot et pas une goutte de sang : les génies du crime sont souvent solitaires, et toujours imaginatifs !
    Pendant des décennies, George C. Parker a réussi l'exploit de vendre la Statue de la Liberté, le Metropolitan Museum of Art, le Madison Square Garden et le pont de Brooklyn à de riches (et naïfs !) businessmen. En quelques heures, pour sa part, le monte-en-l'air Vréjan Tomic dérobe cinq chefs-d'oeuvre du Musée d'Art Moderne à Paris. Quelqu'un aurait-il donc laissé la fenêtre ouverte ? Albert Spaggiari enchaîne à un rythme effréné braquages, évasions, ventes d'armes... Une légende à lui tout seul.
    Cavales insensées, vols stupéfiants, évasions spectaculaires... Cet Atlas revisite les plus beaux casses du XXe et du XXIe siècle, de la banlieue de Tokyo à Nice, de Bagdad à Oslo. Un voyage mené tambour battant en compagnie des escrocs les
    plus talentueux du monde !

empty