• Les énigmes de l'histoire du monde

    ,

    lu par Thierry Janssen
    • Lizzie
    • 12 Mars 2020

    " Vingt enquêtes passionnantes sur les plus grandes énigmes mondiales " Figaro HistoireL'Atlantide est-elle une contrée emportée par un tsunami au milieu de la mer Égée ou une métaphore platonicienne ? Certains pensent que le linceul de Turin a enveloppé le corps du Christ, d'autres sont convaincus du contraire. Qui a sculpté et dressé ces monumentales figures dans une île improbable du Pacifique sud ? Oui ou non, les Vikings ont-ils franchi l'Atlantique et fondé des établissements sur les côtes américaines ? La disparition soudaine de la civilisation maya, son écriture indéchiffrable posent des questions restées sans réponse. Jack l'Éventreur n'en finit pas d'être identifié...
    Ces énigmes, on s'épuise parfois depuis des siècles à les élucider, on s'en irrite souvent, mais elles conservent le charme des secrets de famille. Certaines d'entre elles, pourtant, ont influé sur les destinées du monde. Autant d'histoires qui continuent d'intriguer et de faire rêver. Sur plus de trente siècles et sur tous les continents, vingt récits dévoilent ou expliquent des épisodes souvent évoqués, parfois oubliés, et pourtant demeurés mystérieux.

  • Le siècle des dictateurs

    ,

    lu par François Hatt
    • Lizzie
    • 9 Janvier 2020

    Les maudits de l'histoire" Il est remarquable que la dictature soit à présent contagieuse, comme le fut jadis la liberté. "
    Paul Valéry,
    Regards sur le monde actuelSi la dictature est aussi ancienne que l'histoire, le phénomène prend un tournant majeur au sortir de la Première Guerre mondiale avec l'avènement des totalitarismes soviétique et fasciste, avant que la crise de 1929 ne favorise le triomphe du nazisme.
    Quatre générations durant, sur tous les continents, des régimes hantés par l'idéologie vont faire régner un ordre de fer, présidant aux guerres et exterminations d'un siècle barbare qui a retourné le progrès contre l'humanité.
    Cette forme absolue de l'absolutisme est orchestrée par des chefs impitoyables et cruels, tous jouant par essence un rôle prépondérant au sein d'un régime qu'ils marquent au fer rouge de leur empreinte. Leurs profils et leurs caractères sont différents, souvent opposés, mais ils communient dans une même soif de pouvoir fondée sur la banalisation de la terreur, une même défiance envers leurs semblables et le mépris le plus profond de la vie humaine et, plus largement, de toute forme de liberté.
    Pour la première fois est ici brossé le portrait des plus édifiants d'entre eux, qu'ils soient célèbres, méconnus ou oubliés ; neuf portraits d'envergure où l'exhaustivité de l'enquête se conjugue avec l'art narratif des meilleurs journalistes et historiens actuels réunis à dessein par Olivier Guez qui signe une préface magistrale.

  • "AVANT LE CRIME ORGANISÉ, IL Y A EU LE VICE COMMERCIALISÉ...
    Montréal a toujours été l'une des villes les plus tolérantes en Amérique du Nord. Ce n'est pas étonnant
    qu'elle se soit rapidement imposée, dès le XIXe siècle, comme une plaque tournante pour le trafic
    de drogues et la contrebande d'alcool dans les provinces ou les États américains ayant décrété
    la prohibition.
    Dès lors, le Red Light et les salons de paris illégaux sont devenus de véritables attraits touristiques
    qui incitaient les autorités politiques et policières à la tolérance, ouvrant toute grande la porte à
    la corruption.
    Dans ce premier tome, nous vous proposons un véritable voyage dans le temps, à une époque où nos
    aïeux n'étaient pas aussi sages ou vertueux que l'on serait tentés de le croire...
    Pirates sanguinaires sillonnat le fleuve Saint-Laurent, trafic fleurissant
    d'opium dans les quartiers chinois, « couronnement » du Roi du Travail,
    attentats revendiqués par la Main Noire, avènement du parrain mafieux
    Tony Frank, prostitution et maisons de jeux dans le Red Light... autant de
    thèmes et d'événements fascinants ayant marqué l'histoire du crime de la
    province, explorés et décortiqués dans ce premier volume de Pègre QC."

empty