Academia

  • On retrouve dans la construction des connaissances scientifiques un projet initial dont la portée met un accent particulier sur le rapport indéfectible entre l'exigence critique, la rationalité et la méthodologie des sciences. Ce projet  trouve une véritable mise en oeuvre dans l'épistémologie critique de Jean Ladrière, qui s'inscrit dans la tradition du rationalisme critique, à la lumière du projet plus global d'une critique de la raison théorique.

  • Territoires européens : discours et pratiques de l'élargissement

    Marie-Eve Bélanger

    • Academia
    • 8 Novembre 2015

    Cet ouvrage analyse les caractéristiques des pratiques d'élargissement de l'Union européenne. S'appuyant sur une vaste recension des discours accompagnant les processus d'élargissement depuis le début de la construction européenne, l'auteure offre un éclairage politique et transhistorique sur les conditions de possibilité de la répétition pacifique de l'élargissement en Europe, et propose une réflexion approfondie sur l'impossibilité d'y tracer frontière sans mettre en péril le projet européen de paix, de prospérité et de stabilité.

  • Cet ouvrage propose un retour sur les grandes théories qui envisagent les bases corporelles de la vie psychique. L'accent sera porté sur l'importance de la fonction du vide et du creux comme aspects structurants de la psyché. Ainsi, nous reprendrons les théories de la contenance, du creux, et de la transitionnalité, en nous interrogeant sur leurs implications pratiques au niveau thérapeutique, individuel, sociétal, et institutionnel...

  • La fabrication des corps dans le monde

    Collectif

    • Academia
    • 26 Novembre 2020

    La réalité corporelle est énigmatique. Des auteurs d'Haïti, du Brésil, de France et du Canada montrent dans leurs travaux respectifs que l'être humain n'est pas le produit de son corps, mais l'inverse. Nous avons retenu une dizaine de textes où la posture interdisciplinaire adoptée par la majorité des contributeurs et contributrices leur a permis de sonder le corps en tant que construction sociale et culturelle.

  • Intempestive éternité

    Collectif

    • Academia
    • 8 Septembre 2015

    Le rapport au temps est révélateur d'un art de vivre, d'une époque, d'une civilisation. On a ainsi pu caractériser le mode de vie occidental par la modalité du « présentisme » (F. Hartog) ou de « l'accélération » (H. Rosa) pour décrire la dictature d'un présent qui accapare, en un monde de flux continus. Et si, à contretemps, l'on conviait l'idée d'éternité ? Tel est le défi relevé par des spécialistes de sciences des religions, de théologie, de philosophie, de littérature et de cinéma.

  • La nature en éclats ; cinq controverses philosophiques

    Collectif

    • Academia
    • 8 Novembre 2015

    La crise écologique induit une mutation profonde du rapport à la nature dans notre culture. Cette mutation est interrogée ici en cinq controverses philosophiques : depuis les analyses historique et épistémologique, en passant par l'éthique, l'anthropologie et la philosophie politique. Cet ouvrage propose des repères importants pour la mise en oeuvre d'une culture et d'un fonctionnement sociétal qui répondent à un problème majeur de notre époque.

  • Paul Otlet (1868-1944), est un internationaliste belge considéré comme l'un des pionniers de l'internet et des réseaux documentaires. Ardent militant de la coopération internationale, il imagina un monde où les savoirs seraient accessibles à tous, grâce aux réseaux planétaires couvrant une Cité terrestre réunifiée. Entre utopie et pragmatisme, son oeuvre suscite un regain d'intérêt au-delà de son pays d'origine parmi de multiples chercheurs aux États-Unis, en Amérique latine et en Europe. (Des articles en français, anglais et espagnol).

  • L'humeur noire, le guignon et le spleen sont les caractéristiques de la mélancolie au sens moderne dont l'état d'âme de Baudelaire se trouve fortement investi. Son salut, il le doit au culte des images, sa « primitive passion », qui se déploie dans les Curiosités esthétiques devant les oeuvres de Delacroix et de Corot qualifiées de « mélancoliques ». Ce jugement nous incite à interroger la matière picturale afin de la rendre éloquente par l'analyse des formes, des lignes et des couleurs qui révèlent ce qui se dérobe au visible.

empty