Albin Michel

  • L'enfant casse - l'inceste et la pedophilie

    Catherine Bonnet

    • Albin michel
    • 1 Janvier 2016

    La vérité sur l'inceste et la pédophilie est-elle insoutenable au point qu'il soit préférable de la nier ?
    A la fin du siècle dernier, à l'heure des premières révélations sur ces pratiques, la société hésite entre déni et banalisation, partagée entre le désir de dénoncer et celui de taire des actes qui remettent en cause ses fondements mêmes. Aujourd'hui, après la prise en considération, dans les années quatre-vingt, des ravages provoqués par l'inceste et la pédophilie, après la scandaleuse affaire Dutroux, on voit se ranimer la suspicion à l'égard des victimes.
    Catherine Bonnet, médecin, psychiatre, psychanalyste et spécialiste de la maltraitance, tente ici de comprendre ce phénomène et apporte son témoignage afin d'éviter que la chape de plomb, une fois de plus, ne retombe. Comparant le syndrome post-traumatique des enfants victimes d'abus sexuels à celui des victimes de la guerre, elle démontre par des faits précis - dessins, propos, comportements - que la majorité de ces enfants sont crédibles. Incitant à ne négliger aucun symptôme, elle évoque la manière d'aborder la question avec l'enfant, le rôle des parents, la stratégie de l'agresseur.
    Fondé sur de rigoureux rappels historiques et d'impressionnantes données cliniques, l'ouvrage de Catherine Bonnet est un cri d'alarme et de protestation face à une situation dangereuse et paradoxale : alors que les professionnels signalent leurs soupcons de violences sexuelles envers des enfants, la parole des victimes et des adultes qui tentent de les protéger est de plus en plus refusée.

  • Nous vivons tous les jours avec notre
    Moi. Il est notre voix intérieure, notre regard sur le monde, notre histoire avec toutes nos peurs, nos souffrances, nos joies et nos espoirs. Mais notre
    Moi n'en est pas moins un inconnu avec lequel on s'arrange comme on peut, sans savoir comment s'y prendre.
    Dans ce livre, Philippe Presles nous aide à comprendre et mieux appréhender ce
    Moi, en s'appuyant sur la psychologie du développement, les neurosciences et de nombreux exemples, y compris personnels. L'auteur nous explique concrètement comment mieux vivre avec ce
    Moi, qui peut aussi bien embellir notre vie que la pourrir. Ce livre donne les clefs pour arrêter de lutter contre soi-même et accueillir toutes les richesses insoupçonnées de son Moi.
    Faire de notre
    Moi un ami, plutôt qu'un ennemi, devient un talent essentiel pour bien vivre sa vie.
    Philippe Presles est médecin, psychothérapeute (TCC, ACT, EMDR) et essayiste sur la conscience. Il est l'auteur notamment de
    Tout ce qui n'intéressait pas Freud (Robert Laffont).

  • Ados, amour et sexualité Nouv.

    Ados, amour et sexualité

    ,

    • Albin michel
    • 20 Mai 2022

    Avec l’adolescence, le corps qui change, la sexualité s’éveille ou s’affirme, les fantasmes se multiplient, les émotions sont des montagnes russes, les questions fusent. Mais il n’est pas évident pour l’ado de les poser sans se dévoiler. Ados, amour et sexualité répond sans tabous à toutes les questions qu’il peut se poser sur le plan affectif ou physique.
    Avec le ton formidablement adapté à leurs lecteurs qui a fait le succès de leurs premiers ouvrages, Sylvain Mimoun et Rica Etienne proposent en un seul volume cette fois, une nouvelle bible pour les ados des deux sexes, destinée à prendre le relais des deux volumes publiés il y a dix ans, et intégrant toutes les données les plus actuelles.
    Les dessins de Philippe Tastet viennent égayer les propos d’une pointe d’humour.

  • Elle a tout le temps les larmes aux yeux, il se vexe pour un rien, a souvent mal au ventre ou ne veut plus aller à l'école, la vie est pour elle un drame permanent...
    Colère, tristesse, joie prennent chez votre enfant des proportions démesurées et l'affectif tient une place énorme dans sa vie ? Il ou elle est sans doute hypersensible... Un petit être à fleur de peau, fragile et déconcertant pour ses parents tour à tour inquiets ou exaspérés !Emmanuelle Rigon, psychologue clinicienne et psychothérapeute, auteure notamment de Papa, maman, j'y arriverai jamais, montre qu'il existe cinq formes d'hypersensibilité très variables dans leur expression. En s'appuyant sur de nombreux exemples, elle aide les parents à comprendre leur enfant et à le soutenir afin qu'il tire profit de ce qui est souvent aussi le signe d'une grande intelligence émotionnelle. Car, source de créativité et de capacités relationnelles précieuses, une hypersensibilité apprivoisée peut devenir un véritable atout dans la vie !

  • Les pensées qui font maigrir

    Eudes Séméria

    • Albin michel
    • 1 Avril 2019

    De quoi nos pensées sont-elles capables ? Il est admis qu'elles contribuent à nous rendre malades ou au contraire à nous guérir ; on sait aussi qu'elles peuvent nous faire grossir ou maigrir. Mais comment ?
    Eudes Séméria, psychologue clinicien, répond à cette question à travers une série de cas concrets et d'exemples. Il indique, pas à pas, comment l'analyse de votre personnalité et l'exploration des injonctions inconscientes qui vous conditionnent peuvent vous permettre de reprendre enfin le pouvoir sur votre corps.
    Il s'agit d'une nouvelle approche du surpoids qui ne recourt ni à la volonté ni à la souffrance, mais à l'accord méthodique des pensées, des actes et de l'engagement. Une passionnante redécouverte de soi avec, à la clef, un gain de santé et d'authenticité, et une perte de poids intelligente et durable.

    Eudes Séméria est psychologue clinicien, psychothérapeute existentiel et vice-président de l'Association française de psychologie existentielle.

  • L'attachement, un instinct oublié

    Yvane Wiart

    • Albin michel
    • 1 Septembre 2011

    La théorie de l’attachement, dont John Bowlby est le fondateur, montre l’influence des relations affectives en famille sur le développement de la personnalité de l’enfant. Ce pédopsychiatre psychanalyste anglais a consacré sa vie à étudier ce lien et à se battre pour qu’il soit reconnu comme essentiel à l’équilibre de chacun de nous.
    Yvane Wiart, Docteur en psychologie, chercheur au Laboratoire de psychologie clinique et de psychopathologie de l’Université Paris Descartes, explique comment Bowlby a élaboré cette approche, qu’il a voulue scientifique, et présente les découvertes les plus récentes en la matière, y compris sur le plan neurobiologique. Si l’attachement est défini comme un instinct qui, au départ, rapproche le bébé de sa mère afin qu’elle lui prête attention et favorise sa survie, il est loin de se limiter aux premières années de notre existence. Présidant à nos comportements la vie durant, cet amour qui nous façonne régit nos relations avec autrui, ainsi que l’image que nous avons de nous-mêmes : il est à l’origine de nombre de nos émotions au quotidien.
    Malgré ces avancées majeures, la théorie de Bowlby est parfois encore controversée. Sans doute parce qu’il est difficile d’admettre que les parents n’agissent pas toujours pour le bien-être de leurs enfants, souvent sans le savoir, et que cela a des conséquences toute la vie, sur eux et sur leurs descendants.

  • Jumelles et jumeaux fascinent et excitent toujours l'imagination, comme ils ont fasciné et excité celle des anciens, nourrissant mythes, légendes et plus tard contes, BD ou films. La figure du double, qui occupe une place centrale dans l'imaginaire collectif, invite au fantasme, et aux clichés,  à tel point que tout le monde a un avis ou une anecdote à raconter : les jumelles sont comme ci, les jumeaux font comme ça... Mais les jumeaux eux-mêmes, que disent-ils d'eux et de leur histoire ? Pour la première fois depuis longtemps - le dernier ouvrage de référence remonte à 1963... -  la parole est enfin donnée aux jumeaux : Isabelle Lortholary, journaliste, elle-même jumelle, a recueilli des témoignages inédits avant d'interroger des spécialistes réputés, notamment des psychologues et des psychanalystes de la petite enfance et de l'adolescence, mais aussi l'anthropologue Françoise Héritier ou l'échographiste Roger Bessis. Dans ce livre passionnant, qui aborde la gémellité sur le plan aussi bien scientifique que psychologique, se déconstruisent une à une les certitudes et les vérités trop rapidement acquises pour laisser place à des paroles et histoires de fidélité, de rivalité, de complémentarité, mais aussi d'amour et d'envie. Des paroles et des histoires que nous avons souvent du mal à entendre pour ce qu'elles sont d'abord : des paroles singulières d'êtres uniques.

  • Simon a onze ans et ne sait ni lire ni écrire : un cas que tous s'accordent à considérer comme désespéré, et qu'il ne reste plus qu'à classer dans la catégorie des « non-lecteurs ». Tous, sauf Gisèle Gelbert : elle prend Simon en main et, dix-huit mois plus tard... il sait lire !Une « bonne fée », une « magicienne des mots cassés », comme on l'a surnommée depuis ? Pas vraiment : une observatrice attentive qui, partant de sa double expérience d'orthophoniste et de médecin neurologue, cherche à comprendre, pour mieux les soigner, les troubles des patients qu'elle reçoit. Comment fonctionne cette machine linguistique dont tout enfant est porteur à la naissance et qui s'est mise en branle il y a plus de trente mille ans, à l'époque de Néandertal, quand l'homme a commencé à articuler en syllabes les sons qu'il proférait et les a chargés de sens ? C'est en remontant à cette origine, en détaillant toutes les étapes de l'installation de l'oral et de l'écrit, que Gisèle Gelbert a pu identifier où se situent les « pannes » et y remédier. Une méthode qui a fait ses preuves des milliers de fois.

  • L'adoption ; comprendre l'enfant, comprendre les parents

    Delphine Rouquès

    • Albin michel
    • 14 Janvier 2009

    Pour que l'adoption soit une nouvelle chance pour un enfant, il a besoin d'être compris, aidé. Et ses parents aussi. Delphine Rouquès, psychologue, spécialiste de l'adoption, consultante au sein d'une ONG, donne les outils aux parents pour accueillir et accompagner au mieux l'enfant adopté : selon son origine ; son âge et celui des parents au moment de l'adoption ; la constellation familiale ; les étapes qu'il traverse, de la petite enfance à l'âge adulte ; les difficultés particulières et les troubles éventuels qui sont les siens. Mais ce livre éclaire également les parents sur leurs propres sentiments : lors de la préparation à l'adoption ; au moment de l'accueil de l'enfant ; face à la relation de chacun d'eux avec l'enfant ; et face aux questions qui peuvent surgir dans le couple.Ce guide psychologique irremplaçable accompagnera les parents dans leur cheminement, mais aussi les adoptés devenus adultes qui y reconnaîtront leur histoire.

  • L'énigme du suicide à l'adolescence

    ,

    • Albin michel
    • 3 Octobre 2012

    Le suicide est l’une des premières causes de mortalité à l’adolescence. Ce drame individuel retentit sur la famille et l’entourage, pour qui il demeure incompréhensible. Comment tenir compte de cette réalité lorsque l’on est parent, enseignant, éducateur, médecin, psychologue ? Comment comprendre la tentation du suicide ? Comment peut-on désirer la mort à un âge plein de promesses ? Quels axes de réflexions favoriser dans une perspective de prévention ? La psychothérapie psychanalytique est-elle une des voies à privilégier ? Fondé sur la contribution de spécialistes de différentes disciplines, cet ouvrage aborde tente de comprendre les raisons qui peuvent pousser un adolescent à vouloir mourir, pour qu’il soit ainsi possible de prévenir les passages à l’acte.

  • Cet enfant qui ne dort pas... pour en finir avec les nuits sans sommeil

    Lyliane Nemet-Pier

    • Albin michel
    • 3 Janvier 2013

    Les bras, la petite musique, les histoires, les doudous, les tétines, la lumière allumée, le biberon de lait, la porte entr'ouverte... Ils ont tout essayé, la douceur mais aussi la fermeté. Et, en désespoir de cause, certains parents ont frappé à la porte du psy.
    Lyliane Nemet-Pier psychologue clinicienne, psychanalyste est, depuis plus de trente ans, à l'écoute de ces familles au bord de la crise de nerfs. À partir de nombreux cas d'enfants, de la naissance à dix ans, elle balaye les idées reçues, fait découvrir les erreurs que l'on commet en croyant bien faire, ouvre des pistes auxquelles on n'aurait pas pensé. Cette réflexion pleine d'expérience et d'empathie apportera aux lecteurs l'énergie pour trouver leurs propres solutions... Et renouer enfin avec le bonheur de bien dormir !

  • Petits silences et petits mensonges ; le jardin secret de l'enfant

    Dana Castro

    • Albin michel
    • 2 Avril 2012

    Les enfants ne disent pas tout, ils se taisent, racontent des histoires ou mentent carrément. Or, dans une société qui pense que tout doit être dit avec franchise, on a tendance à penser qu'ils devraient « tout dire » et à dramatiser le plus petit mensonge. 
    Dana Castro, psychologue-clinicienne et psychothérapeute, nous aide à distinguer les différents types de mensonges, entre l'enfant qui s'enferme dans un silence lourd masquant une vraie difficulté et celui qui tente de faire croire à des sornettes ou qui n'a simplement pas envie de parler. 
    Donnant les clés de la communication enfants-parents, elle décode les silences et donne des pistes pour trouver l'attitude adéquate. Elle montre ainsi l'importance et l'intérêt d'un jardin secret à tout âge, cultivé avec justesse, et respecté, même chez les tout-petits, car il est un allié dans la construction de soi ainsi que dans l'établissement d'une confiance et d'une sécurité relationnelle.
    Bien communiquer en famille, c'est rester à l'écoute sans être intrusif afin de garder un contact vrai avec l'enfant à chaque étape de son développement.
    Un livre précieux pour trouver la juste dose entre parole et secret.

  • Dis bonjour à la dame !

    ,

    • Albin michel
    • 4 Janvier 2012

    Aujourd'hui, un enfant « bien élevé » n'est pas enfermé dans le carcan des manières à l'ancienne : c'est un enfant épanoui, à l'aise avec les autres, mais qui n'est pas pour autant sans gêne. A l'inverse, un enfant « mal élevé » est avant tout mal dans sa peau. Par ailleurs, trop d'adolescents où de jeunes adultes se retrouvent confrontés à des échecs faute de maîtriser les codes nécessaires à une bonne intégration sociale. 
    Ce livre aide les parents à réfléchir à l'éducation qu'ils souhaitent donner et leur propose des repères concrets pour permettre à leur enfant de s'affirmer, tout en tenant compte des autres. Il les encourage à mettre à profit ces années où, petit et avide de bien faire, il acquiert ces réflexes de conduite sans difficulté. Les auteurs offrent ainsi des clés pour la vie quotidienne, jusqu'à l'adolescence. 
    Car si les bonnes manières sont indispensables à une vie harmonieuse en société, elles sont aussi des atouts précieux pour la réussite sociale et l'épanouissement personnel.Christine Brunet, psychologue-clinicienne, psychothérapeute, mère et grand-mère, est l'auteur, avec Anne-Cécile Sarfati, de Petits tracas et gros soucis, de 1 à 7 ans et de 8 à 12 ans (Albin Michel). Aurore Aimelet, journaliste spécialisée en psychologie, est mère de deux jeunes enfants.

  • Aujourd'hui, Narcisse a remplacé OEdipe : l'adolescent n'est plus aux prises avec le sentiment de culpabilité et la crainte de la punition, il est obsédé par son image, plus ou moins indifférent au monde, et tout entier consacré à la construction de son identité.
    Ce que l'on peut interpréter comme de l'arrogance n'exclut pas une fragilité propre à cet âge de mutation et au désir de plaire imposé par une société de consommation plus en plus compétitive et dominée par l'image. C'est dans ce mélange de fragilité et d'arrogance que se définit le « nouvel adolescent », cet être en devenir dont la personnalité échappe, la plupart du temps, à des adultes sans autre repère que leur propre adolescence.
    À travers un portrait aussi pertinent qu'insolite, le psychanalyste italien Gustavo Pietropolli Charmet nous invite dans ce livre formidablement stimulant à repenser le rapport aux adolescents ainsi que le projet éducatif qui leur est consacré.

  • À tout âge, se sentir compris est une expérience intensément positive. C’est ainsi que se développe la conscience de soi du jeune enfant. Les problèmes du quotidien (sommeil, pleurs, angoisses, colères...) sont avant tout l’expression d’une émotion que l’enfant n’arrive pas à réguler, écrit le Dr Claudia M. Gold, pédiatre à Boston. Lorsque l’adulte est à son écoute avec empathie, saisit son point de vue sans se laisser envahir par sa détresse, il l’aide à comprendre ce qu’il est en train de vivre. L’enfant acquiert alors peu à peu la capacité à gérer ses sentiments au lieu de se laisser déborder, à tolérer la frustration, et contrôler ses impulsions.En s’appuyant sur la psychologie du développement, la théorie de l’attachement, les neurosciences et la génétique, l’auteur montre que si l’enfant rencontre une véritable écoute, les situations qui semblaient bloquées peuvent enfin se dénouer.
    « Un livre très utile et très riche pour les parents et les professionnels de l’enfance. Il leur offre le meilleur de la pensée d’aujourd’hui pour accompagner le développement de l’enfant. » T. Berry Brazelton

  • Pourquoi on meurt ? J'étais où avant de naître ? Pourquoi on mange des animaux ? Comment on devient grand ? Les dinosaures, tu crois qu'ils étaient heureux... ?
    Dès l'âge de 4 ou 5 ans, les enfants ont le chic pour assaillir les adultes avec leurs drôles de questions sur la vie qui les laissent sans voix. Toutes ces interrogations enfantines, à la fois profondes et pertinentes, constituent un vrai trésor. Une matière digne des plus grands philosophes qui ne demanderait qu'à être utilisée. Comment ? En philosophant avec ces jeunes curieux. Il ne s'agit nullement de leur enseigner la « philo » ni les théories des philosophes, mais simplement de les accompagner dans leur réflexion, les aider à raisonner et à se libérer des idées toutes faites. Ainsi, on les rendra plus libres, plus ouverts aux autres, plus responsables et plus solides : de précieux atouts dans notre époque complexe.

  • Comment survivre à l'école

    ,

    • Albin michel
    • 1 Janvier 2015

    Un psychanalyste répond aux questions d'enfants à propos des notes, du travail, des bagarres, des profs, de l'autorité, de l'ennui, des peurs...
    Questions proches des enfants, réponses judicieuses, rassurantes, humoristiques qui réconforteront ceux qui aiment l'école et ceux qui n'ont pas encore su y trouver leur place.
    Exemples :
    - j'ai peur d'un prof
    - j'ai honte que ma mère m'embrasse à la sortie
    - je redouble, j'ai pas le moral
    - je me suis voler mes affaires
    50 dessins d'humour viennent ponctuer le livre.
    A partir de 8 ans

  • Adolescence et prise de risques

    ,

    • Albin michel
    • 1 Octobre 2010

    La prise de risques à l'adolescence fait partie de la construction de soi. Elle permet d'expérimenter le rapport à la réalité, à soi et aux autres. Mais le pari est souvent trop périlleux et peut conduire à des addictions, des comportements suicidaires ou des passages à l'acte parfois fatals.Les auteurs s'adressent à tous ceux qui sont amenés à côtoyer des adolescents - psychologues, enseignants, éducateurs, parents - et les aident à prévenir certaines conduites sans interdire ces expériences nécessaires au passage à l'âge adulte.Avec les contributions de Paola Carbone, Didier Drieu, Muriel Eglin, Lise Haddad, Florian Houssier, Nathalie de Kernier, Caroline Lebrun, Jean-Yves Le Fourn, François Marty et Olivier Ouvry.

  • Pères solos, pères singuliers ?

    Huerre-P+ Pelle-Doue

    • Albin michel
    • 13 Janvier 2010

    Aujourd'hui, les pères seuls sont de plus en plus nombreux. Dans 16 % des cas de divorce, la garde des enfants est confiée au père, sans compter toutes les situations de résidence alternée. Comment est perçue cette catégorie émergente ? En quoi a-t-elle changé les repères, le rapport à l'éducation et les rôles attribués depuis des siècles aux deux parents ? Quelle est la part « maternelle » d'un homme ? Pourquoi a-t-on tant de mal à parler de « tendresse paternelle »... ? Comment les hommes investissent-ils cette paternité singulière ? S'y retrouvent-ils en tant que père et en tant qu'homme ? Et cette relation étroite avec les enfants bouscule-t-elle la question de l'autorité, de la fonction séparatrice du père ?Patrice Huerre interroge avec Christilla Pelle-Douël cette nouvelle parentalité et les a priori sociaux et culturels qu'elle soulève et pourrait bien faire évoluer.

  • Ados en vrille, mères en vrac

    Pommereau-X

    • Albin michel
    • 6 Janvier 2010

    En vrille. Les ados le sont devant nos yeux lorsqu'ils titubent et balbutient, ivres d'alcool et de drogue, ou qu'ils « pètent les plombs » sans raison, s'automutilent les bras, ne décrochent pas de leurs jeux vidéo, ou se rêvent en squelettes ambulants refusant de toucher à leur assiette. En vrac. Les parents le sont d'assister à un tel désastre. Ils ont souvent le sentiment d'être incapables d'amortir la chute, eux qui ont tant misé sur l'envol prometteur de leurs enfants devenus ados. Parce qu'elles les ont portés ou investis comme leur propre chair, les mères ressentent encore davantage cette impuissance qui, littéralement, leur déchire les tripes. Surtout lorsqu'elles se sentent très seules pour gérer la situation, ou qu'elles traversent elles-mêmes une zone de turbulences personnelles. Qu'en disent-elles ? Comment les aider à faire face ? Xavier Pommereau a rencontré six mères dont il restitue ici le témoignage au plus près de leur vécu. Il apporte à chacune un éclairage précis susceptible de leur ouvrir des voies de dégagement et d'éviter ainsi le pire. Un ouvrage-vérité dont les nombreuses clés peuvent profiter à tous.

  • Les annees-college

    Catheline-N+Bedin-V

    • Albin michel
    • 1 Juillet 2016

    « Maillon faible du système », lieu de toutes les violences, le collège est partout montré du doigt. Les réformes passent, le problème demeure. Et si tout reposait sur un grand malentendu ? Si on se trompait de symptômes, donc de remèdes ? Le problème n'est pas seulement de savoir si les programmes sont adaptés, la discipline suffisante, les classes hétérogènes. La question est ailleurs : durant les années-collège, les adolescents connaissent un big-bang identitaire qui ne se gère ni par le déni, ni par la répression, ni par le gavage. Ce qui est alors en jeu, c'est la structuration de la personnalité au sein du groupe des copains et de la classe. Or l'institution ne voit en eux que des élèves, des apprentis du savoir.
    Construire un autre collège, qui soit un lieu de formation et d'échanges à part entière, c'est possible, explique Nicole Catheline avec Véronique Bedin. Cela suppose de prêter plus attention à la personnalité des ados, de suspendre un temps l'enseignement magistral au profit d'apprentissages en groupe. Parce qu'il tient compte des besoins liés au développement des adolescents, le travail en équipe permet de disperser les tensions et de maintenir en éveil l'écoute de chacun. L'enjeu est de taille : en fédérant le collège autour du rapport à autrui, c'est le lien social que l'on fortifie.

  • Aujourd'hui plus que jamais, la naissance d'un enfant représente un risque de crise pour le couple. Les futurs parents ne sont pas toujours préparés aux remaniements qu'impose la réalité de cet événement. Et souvent, au baby-blues succède un baby-clash.Bernard Geberowicz, psychiatre et thérapeute familial, éclaire avec la journaliste Colette Barroux-Chabanol les raisons, notamment sociologiques et culturelles, qui font de ces moments un passage si délicat à traverser. Ils disent comment déjouer les pièges, désamorcer les malentendus, se protéger des conseils bien intentionnés de tout bord afin de rétablir la communication au lieu de s'accuser mutuellement.Accepter l'autre et reconnaître la différence de perception est essentiel, dans le couple comme ailleurs : ce livre donne les clés pour construire la toute nouvelle famille sur des bases positives et renforcer ainsi la relation de couple.

  • À la recherche de sensations fortes, les ados boivent de plus en plus tôt, de préférence en bande, parfois en association avec d'autres produits toxiques.
    Mais parce que le problème de l'alcool est quasiment tabou en France, contrairement à celui de la drogue, on constate un grave décalage entre la prise en compte de ce phénomène et sa réalité, démontrée notamment par les chiffres. Et si l'on admet et dénonce la responsabilité de l'alcool dans les accidents de la route, on commence tout juste à parler de ses ravages dès le collège jusqu'aux grandes écoles.
    Il est grand temps d'affronter cette question, car l'alcoolisme de plus en plus précoce met en péril l'avenir des jeunes, inquiète à juste titre les professionnels de santé, les enseignants et les familles, et touche à des enjeux sociaux essentiels. Pour agir en connaissance de cause, les textes ici réunis proposent, en même temps qu'un état des lieux, une réflexion sur les racines profondes de ce mal-être.
    Avec les contributions de Patrick Alvin, Jean-Pascal Assailly, Amine Benyamina, Annie Birraux, Michel Botbol, Renaud Bouthier, Marie Choquet, Pierre G. Coslin, Maurice Corcos, Sarah Coscas, Anne Delaigue, Valérie Discour, Taïeb Ferradji, Emmanuelle Godeau, Serge Hefez, Patrice Huerre, Laurent Karila, Marie Le Fourn, Hélène Lida-Pulik, Viviane Mahler, François Marty, Eric Mathevet, Marie-Rose Moro, Félix Navarro, Élodie Passeri, Alexandre Peyre, Michel Reynaud, Elisabeth Rossé, Marjorie Tollec, Joséphine Truffaut, Tevkika Tunaboylu-Ikiz, Nicole Vacher-Neill, Marc Valleur.

  • être mère : mission impossible ?

    Maryse Vaillant

    • Albin michel
    • 24 Août 2011

    Après la naissance, une fois que le bébé rêvé est devenu un enfant bien réel, le bonheur de la maternité se charge de tourments, pour la vie. Angoisse, culpabilité, sentiments mêlés sont, à des degrés divers, le lot de toutes les mères. Alors que le statut des femmes évolue, la maternité semble freiner leur émancipation.
    Maryse Vaillant, psychologue clinicienne (auteur de Pardonner à ses parents ; Les hommes, l'amour, la fidélité ; La répétition amoureuse) affronte ici l'un des tabous les plus résistants de notre société, celui du bonheur de la mère par l'enfant, de l'épanouissement de la femme par la maternité. Nourrie de témoignages et de confidences, son approche pointe les contraintes, les injonctions contradictoires et les impasses qui jalonnent le parcours des femmes et des mères, d'illusions en déceptions, de transformations en renoncements.
    Alors qu'elle est un enjeu essentiel pour nombre de femmes, la maternité serait-elle mission impossible ?

empty