Eres

  • De la naissance aux premiers pas

    Michèle Forestier

    • Eres
    • 15 Juillet 2021

    Un ouvrage richement illustré

    Lire l'entretien avec Michèle Forestier (propos recueillis par Audrey Minart)

    De la naissance aux premiers pas : laissons les bébés bouger !

    Stimulés ou pas, tous les bébés en bonne santé parviennent à marcher, sans que l'on ait besoin de leur apprendre. Toutefois, l'attitude des personnes qui les entourent peut favoriser ou freiner l'installation d'une bonne motricité.

    Forte de son expérience de kinésithérapeute, l'auteur répond aux nombreuses questions que se posent les parents et les professionnels de la petite enfance :
    Le passage par le quatre pattes est-il important ?
    Faut-il aider le bébé à se mettre debout ou à marcher ?
    Doit-on s'inquiéter d'un petit retard d'installation de la marche ?
    Comment faire face à un bébé en difficulté ?

    Cet ouvrage vivant et pédagogique, largement illustré de photos et de dessins, incite à mieux observer les tout-petits, à s'émerveiller devant leurs exploits moteurs, mais aussi à agir au bon moment en cas d'inquiétude. Il propose des conseils pour la vie quotidienne, pour le choix du matériel et des objets à mettre à disposition, mais aussi des jeux moteurs simples, faciles à partager, afin de donner au bébé toutes les chances d'être à l'aise dans son corps avant de savoir marcher.

    Une affiche (format A3) est disponible sur demande à : a.bardou@editions-eres.com

  • 3-6-9-12 Apprivoiser les écrans et grandir

    Serge Tisseron

    • Eres
    • 24 Octobre 2018

    En quelques années, les technologies numériques ont bouleversé notre vie publique, nos habitudes familiales et même notre intimité. Les parents et les pédagogues en sont souvent désorientés. Les balises que j'ai appelées « 3-6-9-12 » donnent quelques conseils simples articulés autour de quatre étapes essentielles de la vie des enfants : l'admission en maternelle, l'entrée au CP, la maîtrise de la lecture et de l'écriture, et le passage en collège. A nous d'inventer de nouveaux rituels.

    Découvrez l'affiche de la campagne en téléchargement gratuit ici ou en format A1 (poster) ici au prix de 3 EUR

  • Lire l'entretien avec Anna Tardos et Geneviève Appell

    À travers de nombreuses descriptions, photos et séquences vidéo, Geneviève Appell nous invite à partager son regard sur le bébé et à nous émerveiller de voir chaque enfant développer à sa manière ses propres compétences pour peu qu'il soit accompagné par des adultes attentifs dans un environnement à la fois riche et sécurisant. 

    En s'appuyant sur les travaux originaux d'Emmi Pikler et sur leurs implications pratiques pour le bien-être quotidien de Bébé, elle nous livre ses propres observations et découvertes qu'elle accompagne de nombreuses propositions concrètes pour aider les parents et les professionnels à trouver leur chemin avec un tout-petit. 

    Cette approche réfléchie et empathique, qu'elle décrit minutieusement, n'a rien d'exotique. Proche de nos manières d'être et de faire habituelles, elle s'en différencie par des détails apparemment minimes mais porteurs d'effets importants. En effet, quand l'adulte a confiance en la force de développement de Bébé, il lui donne la possibilité d'être actif par lui-même dans une tout autre dynamique que « l'apprentissage classique ».  

  • Les dangers de la télé pour les bébés

    Serge Tisseron

    • Eres
    • 6 Novembre 2012

    La télévision à destination des bébés pose des problèmes graves et spécifiques sans commune mesure avec ceux de la télé pour les enfants. Avec elle, il ne s'agit plus seulement de gérer l'incursion télévisuelle en termes de qualité des programmes et de contrôles du temps passé devant l'écran. Il s'agit de savoir quel type de société et d'êtres humains nous voulons pour l'avenir. La télévision pour les bébés n'est qu'une pièce du gigantesque dispositif que les marchands de « temps de cerveau disponible » construisent pour imposer leurs repères et leurs valeurs. Mais cette pièce est essentielle parce qu'elle est un véritable cheval de Troie dans la sensibilité et les représentations de nos enfants. Une fois installée, elle leur ouvrira toutes grandes les portes de leur esprit. Cette raison serait déjà bien suffisante pour que la résistance s'organise, mais il y en a d'autres. Toutes sont liées au fait que le bébé reste jusqu'à la fin de sa seconde année une sorte de « prématuré physiologique » dont l'organisation cérébrale inachevée nécessite des précautions particulières. Serge Tisseron est psychiatre, psychanalyste, docteur en psychologie, directeur de recherches à l'Université de Paris X-Nanterre.

  • Le tout-petit va au spectacle ; l'abécédaire

    , ,

    • Eres
    • 4 Juin 2021

    Dans une époque où la demande et les propositions artistiques pour la petite enfance se multiplient, il est nécessaire de mettre en réflexion ce moment de la rencontre entre le spectacle vivant et le tout-petit, et de poser des mots sur cet accompagnement.

    Les auteurs - musicienne, chorégraphe, lectrice - conçoivent le spectacle pour la toute petite enfance comme une expérience à partager entre enfant et adulte dans un espace préparé, en un temps dédié, qui nécessite un accueil, des accompagnements et des disponibilités afin qu'enfant, adulte et artiste puissent vivre pleinement ces moments en toute confiance. Fruit d'une écriture collective, cet ouvrage présente sous la forme d'un abécédaire leur façon de vivre une éthique, la philosophie qui anime leur recherche créatrice, leurs références sur cette notion essentielle qu'est l'accompagnement.

  • Longtemps considérées comme antagonistes, la psychanalyse et la théorie de l'attachement de John Bowlby sont convoquées dans leurs complémentarités pour penser la clinique auprès des enfants, des adolescents et de leur famille.

    John Bowlby s'est toujours revendiqué comme psychanalyste, même s'il a tenté d'intégrer à la théorie psychanalytique les notions les plus récentes tirées de l'éthologie, de la cybernétique et de la psychologie cognitive. Ses travaux, trop souvent réduits à la théorie de l'attachement, ont longtemps été frappés d'une sorte de « conspiration du silence » par l'ensemble de la communauté psychanalytique. Mais depuis au moins vingt ans, la plupart des psychanalystes, prenant en compte la fécondité de cette notion, ont intégré l'attachement dans leurs théorisations. Cet ouvrage a pour ambition d'approfondir ce dialogue, afin de saisir ce qu'il a encore à nous apprendre, non seulement à un niveau théorique mais aussi en prenant en compte ses implications sur les pratiques cliniques, qu'elles soient plus classiquement psychanalytiques et adaptées aux différents âges de la vie ou qu'elles s'étendent à des approches familiales ou institutionnelles.

  • Les enjeux de la consultation de développement

    ,

    • Eres
    • 4 Juin 2021

    Fondée sur l'approche sensori-motrice et éthique d'André Bullinger, la consultation de développement est un moyen d'identifier au plus tôt les besoins propres d'un bébé, quelles que soient ses particularités, quelle qu'ait été son histoire. Son objectif est d'y répondre par des aménagements de l'environnement pour éviter l'installation de conduites adaptatives symptomatiques. Dans cette perspective, l'enfant n'est plus un objet de soin mais un acteur de son développement : il devient partenaire.

    Des chercheurs et des professionnels, issus de disciplines différentes, témoignent de leur pratique de la consultation de développement, des questions qu'elle suscite, de l'évaluation de leurs résultats.

     

  • Les tout-petits, le monde et les albums

    Collectif

    • Eres
    • 24 Octobre 2018

    Depuis plus de trente ans, des lecteurs itinérants vont à la rencontre des enfants de moins 3 ans et de leurs familles avec des albums de littérature jeunesse choisis pour leurs qualités littéraires et artistiques afin de lire, jouer, parler, rire, mâchouiller, réfléchir, rêver, habiter le monde, se le représenter...

    Nous savons désormais qu'un tout-petit s'intéresse aux livres et aux histoires dès sa venue au monde. Nous savons aussi que les adultes présents - parents, personnels de la petite enfance, professionnels du livre, des arts ou de la culture - s'émerveillent de cet intérêt et qu'ils ne cessent de s'interroger sur les bébés, les albums, la lecture, le langage, la langue et les langues...

    Sans aucun doute, un bébé, tous les sens en éveil, « lit » le monde qui l'entoure.  Mais comment des albums de jeunesse peuvent-ils contribuer à nourrir et développer ces capacités de lectures ? Comment, pourquoi et dans quelles conditions enrichissent-ils les représentations de soi, des autres, du monde ?

  • Le voyage d'études peut-il être source d'apprentissages et de changements ? Comment et à quelles conditions ?

    Les auteurs répertorient une diversité d'apprentissages liés à la découverte d'autres pratiques d'accueil et d'éducation de jeunes enfants. La préparation du voyage, l'ouverture à l'inattendu, le guidage par les hôtes, les outils pour soutenir la réflexivité, documenter l'expérience et la transmettre, les dispositifs mis en place au retour sont analysés comme autant de modalités de formation. En effet, s'il n'est pas forcément nécessaire d'aller loin pour apprendre et changer, il ne suffit pas de partir : certaines conditions sont nécessaires pour que le déplacement et la rencontre avec l'altérité soient fructueux.

    L'ouvrage offre une argumentation théorique et des bases empiriques à ceux qui souhaitent s'engager dans un « apprendre les uns des autres » déjouant les risques de l'uniformisation et stimulant l'inventivité des apprentissages acquis. S'appuyant sur les analyses d'expériences, réalisées dans plusieurs pays, selon diverses modalités, par des acteurs belges, français, italiens et suisses, il défend la valeur des voyages d'étude, dans la formation initiale et en cours d'emploi des professionnels de la petite enfance (étudiants, professionnels, formateurs, accompagnateurs).

  • Rien n'est plus secret qu'une existence féminine

    Jean-Pierre Lebrun

    • Eres
    • 26 Novembre 2012

    La lettre réponse d'une femme quittée par son mari ; elle y reconnaît à quel point dès les premiers moments de la rencontre, elle avait perçu sans rien vouloir en savoir ce qui allait mener à l'échec de leur relation. Jean-Pierre Lebrun a imaginé d'écrire la réponse féminine de Monique à Alexis qui, dans le livre de Marguerite Yourcenar lui explique qu'il la quitte sous le prétexte de son homosexualité. Ce texte devenu introuvable, aujourd'hui réédité donne par anticipation un éclairage sur ce que l'auteur s'essaie à décrire dans ses ouvrages plus récents, et notamment cette possibilité d'absence à soi-même à laquelle les sujets sont aujourd'hui invités, du fait même de l'évolution sociale qui nous emporte. Jean-Pierre Lebrun est psychiatre, psychanalyste à Namur (Belgique), membre de l'Association lacanienne internationale. Il est directeur de la collection « Humus » (érès) et auteur de Un monde sans limite (érès, 1997 ; réédition en poche 2009), La perversion ordinaire : vivre sans autrui (Denoël, 2007), avec Charles Melman L'homme sans gravité (Folio, 2005).  

  • Lòczy ou le maternage insolite

    ,

    • Eres
    • 6 Novembre 2012

    Cet ouvrage, paru en 1973 aux éditions du Scarabée, est devenu un classique pour tous ceux qui s'intéressent à l'éducation et au soin des jeunes enfants. S'il se proposait initialement d'être seulement un témoignage sur une expérience intéressante, il a été le point de départ de toute une éclosion d'activités (séminaires, débats, journées scientifiques, formation, coopération franco-hongroise...). Les propositions « piklériennes » bousculaient les idées et les modes de faire habituels avec les bébés. Elles ont soulevé de nombreux questionnements et de fortes résistances mais elles ont généré un renouveau dans les réflexions et les pratiques éducatives, de soin. Elles ont aussi entraîné des changements de perspective au niveau des fonctionnements institutionnels des pouponnières, crèches, services hospitaliers et autres lieux d'accueil de la petite enfance. Myriam David (1917 - 2004)a été pédopsychiatre ; Geneviève Appell est psychologue clinicienne

  • La construction des représentations corporelles du bébé

    Collectif

    • Eres
    • 22 Novembre 2018

    Comment aider l'enfant à habiter le plus harmonieusement possible « son propre corps » ? L'approche développementale et instrumentale conceptualisée par André Bullinger a offert aux soignants de nouveaux moyens d'observation et d'intervention pour comprendre les « avatars du développement sensori-moteur » des tout-petits et les soubassements du fonctionnement corporel et psychique des adultes qu'ils deviendront.

    Cet ouvrage évoque la construction des représentations du corps, depuis les premières semaines de l'évolution du « petit d'homme ». Il conjugue neurologie et psychologie pour aborder la complexité des notions de schéma corporel et d'image du corps.

    L'approche clinique d'André Bullinger invite à dépasser la dichotomie trop souvent rencontrée entre troubles moteurs et troubles psychologiques et à dégager un projet thérapeutique qui tienne compte des variabilités individuelles.

  • Séminaire sur l'autisme et la psychose infantile

    Pierre Delion

    • Eres
    • 2 Janvier 2013

    A travers son séminaire, l'auteur articule, au plus près de la problématique des enfants autistes et psychotiques et en alliance avec leurs parents, les différentes pistes de recherches et de pratiques dans les domaines de la santé publique, de la psychothérapie institutionnelle, de la psychanalyse, de l'anthropologie. Les nombreux exemples cliniques, qui ponctuent cet ouvrage, montrent conceptuellement et concrètement les raisons de la complexité du dispositif souhaitable (ouvert sur différents partenaires, parentaux, médicaux, pédagogiques, sociaux...) et les aspects nécessairement institutionnels de la prise en charge de ces enfants. Une introduction actualisée fait le point des avancées cliniques et théoriques dans ce secteur. Pierre Delion est professeur de pédopsychiatrie au CHU de Lille. Depuis longtemps engagé dans la défense de la psychiatrie de secteur et de la psychothérapie institutionnelle, il a acquis une véritable notoriété auprès des professionnels de la santé mentale et de tous ceux qui s'intéressent aux prémices de la vie psychique.

  • Parler bambin ; enjeux et controverses

    Patrick Ben Soussan

    • Eres
    • 20 Mai 2019

    Labellisé par l'initiative présidentielle « La France s'engage » en juin 2015, le programme de renforcement langagier « Parler bambin » pour des enfants de 18 à 36 mois en crèche, a débuté à Grenoble en 2005. Il ambitionne d'essaimer dans de nouveaux et nombreux territoires. Mais quels sont donc les bénéfices réels de « Parler bambin » ? Sur quelles évaluations scientifiques rigoureuses se fonde ce projet ? D'où tire-t-il la légitimité des pratiques professionnelles qu'il met en avant ? Justifie-t-il la diffusion à laquelle il prétend, dans le champ de la lutte contre les exclusions, la pauvreté et l'illettrisme ?

    Des professionnels de la petite enfance, orthophonistes, médecins, psychanalystes, psychologues, linguistes, sociologues, chercheurs et spécialistes de la littérature jeunesse proposent une analyse précise, détaillée et engagée des enjeux et controverses autourde ce programme. Ce livre ouvre aussi sur d'autres horizons, pratiques et projets significatifs pour la petite enfance.

  • Soins, corps et langage ; en clinique périnatale

    ,

    • Eres
    • 4 Juin 2021

     

    Voir le supplément numérique gratuit

    Cet ouvrage prend le pari que des connaissances rigoureuses sur le bébé et son environnement peuvent éclairer des pratiques professionnelles respectueuses du bébé et de ses parents. Il veut contribuer au développement de la psypérinatalité dont l'ambition est de soigner les parents souffrant de troubles psychiques pour prendre soin des bébés, et inversement.

    Pour cela, il s'appuie sur le socle fondamental qui consiste à reconnaître que les soins corporels au bébé, chargés d'émotions, sont ainsi des soins psychiques (Myriam David), que le corps est le berceau du langage (André Bullinger), qu'il y a co-naissance du langage dans l'interaction parents-bébé dès les proto-conversations (Colwyn Trevarthen).

    Favoriser la construction d'une relation indissociablement corporelle et langagière entre le bébé et ses parents, entre le bébé et ses soignants, entre les parents et les soignants exige une éthique de la considération  qui promeut le respect du bébé et des parents dans leurs corps, leurs rythmes et leur intégrité et la parole qui leur est adressée.

    Le déploiement de ces questions convoque les pratiques des professionnels des métiers de la périnatalité et leur ambition de prodiguer des soins suffisamment bons. L'alliance entre des disciplines aussi différentes que la psychanalyse, la sensori-motricité, l'histoire, l'anthropologie, la psychologie du développement et une clinique rigoureuse irrigue les réflexions et les pratiques de ces professionnels des mille et un jours, de la conception aux deux ans de l'enfant.

    Cet ouvrage comprend la traduction française du rapport « The Costs of Perinatal Mental Health Problems » édité par le Care Policy and Evaluation Centre  (CPEC) de la London School of Economics (LSE) © LSE & Centre for Mental Health

  • Une parole pour grandir

    Jean-Pierre Lebrun

    • Eres
    • 17 Août 2017

    Ce livre est le fruit d'une rencontre entre un psychanalyste concerné par l'évolution de la société et les accueillants de la structure Dolto, « Le Jardin Couvert », qui fonctionne à Lyon depuis plus de trente ans dans l'esprit de la psychanalyse.

     

    L'enfant vient au Jardin Couvert avec son père, sa mère ou tout autre adulte proche pour rencontrer les autres et apprendre à vivre avec eux dans la sécurité d'une présence familière. Parfois, les familles, préoccupées par des difficultés minimes ou plus sérieuses, viennent y chercher des repères, un éclairage neuf, une direction à inventer. Elles sont assurées d'être entendues dans leur singularité. La demande d'aide, de conseils peut constituer un évitement à s'engager dans ce que, comme parents, ils savent déjà. Les accueillants s'attachent à leur faire découvrir qu'ils ont en eux les possibilités de trouver des solutions adéquates et de s'occuper d'une façon juste de leur enfant.

    Des moments vécus au Jardin Couvert constituent la matière de ce livre. Ils font entendre combien pour grandir, il est important que enfants, parents et accueillants se laissent guider par la parole et par ce que parler implique.

    Dans sa postface « OEdipe empêché », Jean-Pierre Lebrun rend compte conceptuellement, mais de manière accessible à tous, du quotidien au Jardin Couvert, à savoir les effets actuels du néolibéralisme qui modifie en profondeur les liens sociaux et par conséquent les rapports parents-enfants.

  • Comprendre l'ostéopathie du bébé

    Jérôme Garcia

    • Eres
    • 20 Mai 2019

    L'ostéopathie pour bébé ? Ça marche ? Pourquoi ? Et comment ?

    Parents et professionnels de la périnatalité, ce livre vous aidera à comprendre l'ostéopathie crânienne du bébé. Vous y découvrirez ses principes, son cadre, son intérêt. Vous y trouverez des réponses, pratiques et imagées, à vos questions de chaque jour. Vous verrez notamment que l'ostéopathe, contrairement aux idées reçues, ne remet rien en place, mais redonne de la liberté de mouvement aux tissus du corps dans l'objectif d'un bien-être intime et global du bébé.

  • Rimes et comptines

    Evelyne Resmond-Wenz

    • Eres
    • 6 Novembre 2012

    Qu'appelle-t-on aujourd'hui « comptine » ? Quels itinéraires pour ces formes brèves ? Comment comprendre cet engouement pour une littérature longtemps oubliée en apparence, souvent méprisée, restée vivante cependant, et qui rencontre l'intérêt des enfants avec toujours autant d'évidence ? Quels sont les liens de ce genre avec l'enfance, la musique et la poésie ? Evelyne Resmond-Wenz, coordinatrice d'ACCES (Action culturelle contre l'exclusion et les ségrégations) Armor.

  • Le développement de l'enfant expliqué aux enfants d'aujourd'hui

    Pierre Delion

    • Eres
    • 7 Mars 2013

    Faire comprendre à un enfant son développement pour mieux l'aider dans sa vie d'enfant et dans ses attentes pour demain. Expliquer aux enfants d'aujourd'hui que leur développement fait partie des missions préventives du pédopsychiatre contemporain, mais à condition d'utiliser un langage accessible. C'est l'objectif de ce petit livre qui s'adresse directement aux enfants. L'auteur leur parle des grandes questions qui les intéressent aujourd'hui. Les parents et les professionnels de l'enfance pourraient s'en saisir pour lire ensemble et discuter des situations de chacun à partir des problématiques générales.

  • Le transitivisme, presque constamment rencontré dans les psychoses, est un processus normal chez le jeune enfant. Il est un facteur central de l'émergence du sujet de l'inconscient, fondateur des rapports qui s'établissent à travers lui entre la mère et l'enfant. Les auteurs essaient dans une démarche nouvelle d'éclairer par le transitivisme de nombreuses questions essentielles de la théorie psychanalytique.

  • Lire à haute voix des livres à des tout-petits

    Collectif

    • Eres
    • 6 Novembre 2012

    Lire un livre à haute voix à un bébé, s'entendre parler, raconter. Se lire le livre. Partager sa lecture avec son bébé. Donner de la voix, mettre en voix ; une voix lit. Mais que se passe-t-il donc quand cette voix lit ? Qu'entend bébé ? L'histoire lue et le lecteur qui lit. Et si le livre est un album, un livre d'images, que voit bébé, pendant que la voix parle ? Les images du livre, de celui ou celle qui lit et ces images là qui s'éveillent en lui, à l'écoute de l'histoire lue. Que ressent bébé ? Et le lecteur ? Une expérience à deux ou singulière, un partage, une émotion, une mise en sens, une découverte, une énigme ? Lire un livre à un bébé, ce n'est pas une mince histoire, c'est bien plus qu'on ne peut l'imaginer. Lire un livre à un bébé, c'est participer d'une rencontre avec l'autre, au plus près de soi, une rencontre de corps, des sens, des émotions et des psychés. L'Agence nationale des pratiques culturelles autour de la littérature jeunesse a pour objectif de mettre en cohérence, de développer et de soutenir les actions en faveur de l'expérience littéraire dès le plus jeune âge.

  • Lire l'interview avec les directeurs de volume (propos recueillis par Audrey Minart)

    Pourquoi la consommation d'alcool augmente-t-elle chez les 18-30 ans alors qu'elle baisse pour tous les autres groupes d'âge ?

    L'allongement et la massification des études, le report de l'âge au premier enfant, la perte de confiance en l'avenir, le déclin des rites intégrateurs et l'évolution des pratiques festives sont autant d'éléments qui permettent de situer le contexte de cette consommation. Loin de souscrire à un regard stigmatisant sur les pratiques juvéniles, des spécialistes reconnus de différentes disciplines scientifiques montrent combien les facteurs externes (statut social, changements sociétaux...) et internes (personnalité, fonctionnement cérébral...) sont en cause.

    Reste la diversité des modes de consommation. Du fêtard occasionnel au jeune à risque d'alcoolisme, en passant par les profils plus ou moins modérés, il s'agit de comprendre et d'expliquer, loin des clichés télévisés, quels sont les facteurs de vulnérabilité spécifiques à cet âge, mais aussi et surtout quels sont les facteurs de protection qui peuvent faciliter l'entrée dans le monde adulte.

    Publié avec la Fondation pour la recherche en alcoologie.

  • Peut-on prévoir ou prédire le développement de l'enfant ? En choisissant de parler de « destins » ou d'« avenirs » d'enfance, Bernard Golse s'oppose très clairement à cette assertion dont il dénonce les nombreuses dérives, scientifiques, épistémologiques, éthiques et politiques.

    Le développement de l'enfant et ses destins se jouent à l'entrecroisement de la part personnelle de l'enfant (déterminants internes) et de l'influence de son environnement (déterminants externes) : c'est tout l'enjeu éthique de la qualité des soins précoces qui lui sont apportés. Ainsi la place, le rôle et les fonctions de ceux qui prennent soin du bébé et de l'enfant par leur présence, leur attention, leurs gestes, et finalement leur travail psychique, sont essentiels dans le développement.

    Dans cette nouvelle édition actualisée, il a souhaité privilégier trois domaines où la question des liens primitifs se trouve posée - le développement précoce, l'autisme et les troubles qui s'y rattachent, l'adoption enfin - pour réaffirmer que l'avenir de nos positions infantiles demeure indéfiniment ouvert, ménageant un espace de liberté pour la prévention, aux antipodes de la prédiction.

  • Les savoirs concernant les bébés et les jeunes enfants se sont renouvelés de façon foisonnante

    dans tous les domaines disciplinaires : médecine, biologie et génétique, sociologie et anthropologie, psychologie et psychanalyse, sciences de l'éducation...

    Être de langage et de cognition, être de sensorialité et d'affectivité, être de subjectivité et de socialité, être de motricité et déjà être de pensée, voici le bébé à la fois décortiqué par chacune des disciplines sous ses multiples coutures, mais également diversement emmailloté selon la qualité des liens qu'elles tissent ou non autour de son berceau. Comment le bébé et le jeune enfant, pris dans cette constellation, s'en tirent-ils, autrement qu'à hue et à dia ?

    Cet ouvrage invite au dialogue et à la reliance entre tous les champs disciplinaires autour des tout-petits concernant la période prénatale, les étayages de la parentalité, le développement précoce et ses aléas et les enjeux des apprentissages premiers.

    Alors qu'une commission « des 1000 premiers jours » a été créée par le gouvernement, les auteurs questionnent les politiques publiques de prévention en petite enfance, avec des apports critiques d'exemples internationaux, afin d'examiner les enjeux d'une revitalisation du dispositif de PMI.

empty