Fabert

  • Corps et adolescence

    David Le Breton

    • Fabert
    • 1 Juin 2017

    Les transformations corporelles s'imposent à l'adolescent. Elles soulèvent la question du regard des autres sur le jeune homme ou la jeune fille qu'il devient, l'ouverture au désir et à la génitalité. Son corps échappe à son contrôle, de même le statut qu'il acquiert au sein du social.
    Les transformations corporelles s'imposent à l'adolescent. Elles soulèvent la question du regard des autres sur le jeune homme ou la jeune fille qu'il devient, l'ouverture au désir et à la génitalité. Son corps échappe à son contrôle, de même le statut qu'il acquiert au sein du social.

    En jouant de son apparence, le jeune fait de sa peau un outil d'expérimentation de soi, d'exploration et de recherche identitaire.

    Mais aussi, le corps se fait projection du mal-être de l'adolescent quand ses repères manquent et que s'affaiblit la solidité du monde des adultes...

  • Ce livre fournit des repères aux professionnels pour leur permettre de mieux comprendre ces processus psychiques afin de pouvoir en repérer les points d'achoppement et les dysfonctionnements à travers les symptômes que présente le petit enfant. Ces symptômes sont comme la partie immergée de l'iceberg et doivent toujours renvoyer au fonctionnement de la famille.
    La petite enfance est une période du développement chargée et sensible. Les processus psychiques à l'ouvre contribuent à la construction de la subjectivité et des assises de la personnalité : processus d'individuation et d'autonomisation, développement de la sexualité infantile, déploiement des processus cognitifs et de symbolisation, développement de l'empathie et de la sollicitude pour l'autre...L'évolution du petit enfant se fait dans le creuset familial, en lien avec le fonctionnement psychique de ses parents.

  • Psychodrame avec les enfants ; thérapie de groupe de la psychologie individuelle

    Hanna Kende

    • Fabert
    • 2 Octobre 2014

    Ce livre, oeuvre d'une psychologue clinicienne-praticienne, expose de manière limpide les raisons pour lesquelles sa méthode-praticienne sa méthode permet de mieux approcher et, par conséquent, de comprendre la problématique affective la plus profonde des enfants perturbés qui souffrent de symptômes divers.

    Ce livre, oeuvre d'une psychologue clinicienne-praticienne expose de manière limpide les raisons pour lesquelles sa méthode permet de mieux approcher et, par conséquent, de comprendre la problématique affective la plus profonde des enfants perturbés qui souffrent de symptômes divers. Ainsi que le titre ci-dessus laisse entendre, c'est la créativité des enfants souffrants qu'il faut mobiliser pour les soulager de leurs sentiments d'infériorité. Le sens de la thérapie de groupe par psychodrame est de favoriser cette mobilisation. La méthode exposée dans ce livre conduit, en effet, les enfants à inventer et à mettre en scène des histoires à l'aide desquelles ils arrivent à exprimer leurs problèmes sur un mode symbolique. La dimension de groupe contribue puissamment à ce processus. Il appartient au thérapeute d'entendre la voix de chaque enfant ainsi que de l'ensemble en créant une atmosphère de liberté et d'épanouissement de leur personnalité.

    Il existe actuellement une bonne centaine d'institutions (consultations, hôpitaux, écoles, etc.) de même que des cabinets privés où sa méthode est appliquée, souvent avec des résultats spectaculaires.

  • Les migrants et leurs enfants posent de nouvelles problématiques à tous les professionnels de l'éducation, du social, de la santé comme de l'humanitaire. Ils se trouvent souvent démunis pour effectuer évaluations et prises en charge dans les cadres institutionnels ou en libéral.

    Les épreuves psychologiques habituelles sont souvent inadéquates. Ceci nous a conduits à développer des outils thérapeutiques, des médiations ethnocliniques avec ou sans médiateurs de même langue et de même culture que la famille, pour comprendre mais aussi prévenir les risques liés à l'installation dans un nouveau pays. Des exemples cliniques montrent que toute aide résulte d'une prise en compte des données familiales, culturelles et même historiques des pays d'où proviennent ces enfants et ces familles. Ceci apparait comme la seule façon d'aborder et de faire accepter les différences sereinement et sans conflits.

empty