• Et s'il était possible de comprendre les relations internationales à travers une nouvelle grammaire? Le patrimoine s'avère un extraordinaire vivier pour l'élaboration d'une diplomatie nouvelle. Le contexte géopolitique actuel nous incite à repenser le patrimoine non plus sur le mode des représentations postcoloniales, mais bien d'après d'autres critères, moins univoques que le rapport idéologiquement stérile qu'entretiennent à ce sujet les pays du Nord et ceux du Sud. Il importe de voir le monde sous l'angle de l'histoire des relations internationales, des sensibilités d'opinion, mais aussi sous celui de l'art et de la culture comme enjeu mémoriel et politique.
    À travers 5 cas emblématiques du continent asiatique (Abou Dabi et son environnement régional ; le Monde chinois ; le vandalisme en terres d'Islam ; le Japon et l'ambivalente question patrimoniale ; un patrimoine partagé entre l'Inde et le Pakistan), Emmanuel Lincot aborde la question du soft power aussi bien que des luttes d'influences internationales sous un angle inédit.

  • Manu Dibango, en militant pour la paix dans le monde, défendant la diversité culturelle et linguistique, interpellant les gouvernements sur la faim en Éthiopie, signant une pétition pour la protection de l'environnement, s'est donné une stature d'acteur majeur de la mondialisation culturelle. Mais dans ce rayonnement universel, il est également resté ancré sur le local, valorisant les langues et les cultures autochtones, et participant à des projets locaux. Cet ouvrage montre comment un acteur majeur de la mondialisation culturelle a su rester attaché aux spécificités locales.

  • La Palestine d'Oslo

    Julien Salingue

    • Editions l'harmattan
    • 15 Octobre 2014

    Le 13 septembre 1993, la poignée de mains entre Yasser Arafat et Yitzhak Rabin sur la pelouse de la Maison Blanche suscitait l'enthousiasme international. Deux décennies après les Accords d'Oslo, le "processus de paix" est en état de mort clinique. Le travail proposé ici se concentre sur une thématique trop souvent ignorée : l'échec de la construction de l'Autorité palestinienne comme pseudo-appareil d'Etat intégré au sein du dispositif de l'occupation israélienne.

  • La tunisie de ben ali - la societe contre le regime

    Bernard Ravenel

    • Editions l'harmattan
    • 9 Octobre 2015

    En examinant le bilan des années Ben Ali, cet ouvrage collectif s'efforce de comprendre comment et pourquoi la " promesse démocratique " de " l'ère nouvelle ", inaugurée officiellement au lendemain du " coup d'Etat médical " du 7 novembre 1987, n'a pas résisté à l'épreuve de l'exercice du pouvoir. Un travail à la fois pertinent et impertinent, au moment où Ben Ali semble aller vers une quatrième candidature à l'élection présidentielle de 2004, et où l'Etat français renouvelle solennellement son soutien au régime tunisien dans le cadre de la " lutte globale conte le terrorisme islamiste ".

  • L'impérialisme postcolonial n'est pas l'impérialisme qui viendrait après la colonisation. Il est l'impérialisme noir, l'impérialisme invisible, de la Race ou de la Bête, c'est-à-dire de la valeur et de la libido, de l'Argent et du Sexe. Il est le point aveugle que partagent la théorie postcoloniale et ses contempteurs. Le spectre du Noir colonise l'imaginaire du Blanc. Mais, plus encore, le colonial est colonisé par le colonisé lui-même, son opposé qui est aussi sa création, et qui le mine de l'intérieur.
    Avec rigueur et truculence, Joseph Tonda, l'un des penseurs les plus originaux du continent, poursuit sa réflexion sur le pouvoir en analysant les éblouissements de l'Afrique centrale comme de l'Occident. Prises dans une même destinée, nos sociétés sont chahutées entre enchantements et violences, entre calculs et folie, entre croyance et consommation, dans l'indiscernabilité du réel et de l'irréel, du passé et du présent, c'est-à-dire dans l'imaginaire. En faisant défiler sous nos yeux, eux aussi éblouis, les images-écrans, les images d'images de la mondialisation néolibérale qui ont saisi toutes les sociétés, il nous prouve une nouvelle fois qu'il n'est pas si facile de « tuer les yeux », en tout cas les siens.
    Joseph Tonda est professeur de sociologie à l'Université Omar Bongo de Libreville. Il a publié, chez Karthala, La guérison divine en Afrique centrale (2002) et Le souverain moderne. Le corps du pouvoir en Afrique centrale (2005). Il est aussi l'auteur de romans, dont Chiens de foudre (Éditions ODEM, 2013) et Tuée-tuée mon amour (Éditions CLE Yaounde, 2015).

  • La demande mondiale de terres rares étant importante, cet ouvrage constate la nécessité de réduire la dépendance européenne et propose différentes solutions. Pour l'auteur, les enjeux des terres rares à l'horizon 2030 laissent apparaitre des scénarii de risques de rupture d'approvisionnement comprenant des hausses des prix et une nécessaire adaptabilité des états, favorisant une nouvelle lutte d'influence sur les principaux pays producteurs. De nouvelles stratégies se mettent donc en place.

  • Stratégies islamistes

    Revue Confluences Méditerranée

    • Editions l'harmattan
    • 9 Octobre 2015

    Ce numéro montre la complexité et les spécificités des stratégies islamistes qui ont évolué en fonction des configurations nationales dans lesquelles elles se trouvent. Pas plus que d'autres acteurs politiques, ces mouvements ne peuvent être réduits à des organisations qui seraient imperméables au temps qui passe et insensibles aux mutations à l'oeuvre dans les tréfonds de leurs sociétés respectives.

  • Avant de s'attaquer à la solution d'un problème, encore faut-il bien en connaître toutes les données. Il faut enfin oser appeler un chat un chat, et la politique actuelle de la France vis-à-vis de l'Afrique francophone, une entreprise de recolonisation larvée. C'est ce que fait Jean-Claude Djéréké tout au long de son essai.

  • Quel Etat ? pour quelle Palestine ?

    Collectif

    • Editions l'harmattan
    • 9 Octobre 2015

    Après plus de soixante années d'occupation et de colonisation israéliennes, l'Etat palestinien a souvent été annoncé, mais jamais réalisé. S'il y a bien présence d'un territoire, celui-ci est réduit et émietté ; s'il y a un pouvoir politique, il est contesté et depuis 2007 divisé. Dans ce contexte, comment fonder cet Etat, sur quelles réalités socioéconomiques, sur quelles bases constitutionnelles et autour de quel ordre juridique et politique le construire ?

  • Petit précis d'islamisme : des hommes, des textes et des idées

    Haoues Seniguer

    • Editions l'harmattan
    • 12 Octobre 2015

    Cet ouvrage vise à donner au lecteur francophone qui s'intéresse au monde arabe et musulman contemporain des éléments de compréhension globale de l'islamisme. Ne cherchant pas à coller à l'actualité, il se concentre sur l'histoire des idées et des textes qui ont servi de ressources au courant islamiste depuis le milieu du XXe siècle. Cette idéologie n'est accessible et intelligible qu'à la seule condition d'en retracer, de façon aussi critique que rigoureuse, la genèse.

  • Largement inspiré de la convention adoptée à Genève le 19 mai 1956, l'Acte uniforme relatif aux contrats de transport routier de marchandises règne, sans partage, dans l'espace OHADA depuis le 1er janvier 2004. Il régente aussi bien les transports domestiques que les transports inter-Etats, voire les transports internationaux. Le contrat de transport est donc examiné sous tous les aspects importants, depuis la prise en charge jusqu'à la livraison.

  • Pillage, prédation, corruption, déficit démocratique entrent aujourd'hui dans la somme des facteurs internes qui expliquent les choix de la politique étrangère entreprise par Joseph Kabila. Son but est de recoller les morceaux de la carte du pays et de le replacer dans son contexte des rapports internationaux contemporains. L'auteur interroge les théories classiques de la politique étrangère et soutient que les "Petits Etats" ne sont pas capables de formuler leurs propres politiques étrangères autonomes et de les mettre en oeuvre.

  • Des témoignages tchétchènes

    ,

    • Editions l'harmattan
    • 1 Janvier 2014

    Ce recueil, composé de témoignages racontés par des personnes qui ont survécu aux deux guerres atroces de Tchétchénie, dévoile leur souffrance, leur désespoir et leur force de résistance. Il rend hommage aux femmes veuves, aux jeunes amoureux séparés par les conséquences de cette guerre, aux personnes qui ont été forcées de quitter leur patrie et d'aller à l'étranger pour sauver leur vie et celle de leurs enfants.

  • La jeunesse étudiante et l'indépedance des comores

    Ali Madi Djoumoi

    • Editions l'harmattan
    • 1 Avril 2015

    Cet ouvrage retrace l'histoire du mouvement estudiantin comorien, l'ASEC (Association des Stagiaires et Etudiants comoriens), très actif dans les années 1970 et 1980, pour souligner le rapport existant entre le progrès de l'enseignement et la formation d'une conscience nationale en faveur de la décolonisation par la mobilisation pour la révolution nationale démocratique et populaire.

  • Les communautés tamoules et le conflit sri lankais

    Collectif

    • Editions l'harmattan
    • 1 Avril 2011

    En mai 2009, la reddition des Tigres de Libération de l'Eelam tamoul et la mort de leur chef ont mis fin à plus de 25 ans de guerre civile à Sri Lanka. Malgré l'écrasante victoire militaire du gouvernement sri lankais, contrôlé par la majorité cingalaise, la question tamoule n'est toujours pas réglée. La population civile a été très durement touchée, des centaines de milliers de personnes ont été déplacées. Les auteurs donnent des clés pour mieux comprendre les conséquences du conflit intercommunautaire à Sri Lanka.

  • Du nationalisme au terrorisme basque ; pourquoi l'hystérèse de l'ETA ?

    Kattalin Gabriel-Oyhamburu

    • Editions l'harmattan
    • 12 Octobre 2015

    L'histoire de l'ETA c'est l'histoire de 50 ans de guerre, mais d'une guerre qui évolue dans un cadre démocratique. Comment la démocratie espagnole a-t-elle pu admettre la succession d'attentats, dont les plus meurtriers ont eu lieu après 1975, et comment la société basque, consciente de l'importance des structures démocratiques, a-t-elle pu soutenir pendant si longtemps ces militants de l'ETA ?

  • Experts désorientés et acteurs politiques responsabilisés ont beaucoup à apprendre de la diversité et de l'imprévisibilité du changement politique et social en Afrique. Et peut-être ces leçons africaines sont-elles plus que jamais au coeur de l'actuel contexte de crise où sont débattus les systèmes de participation politique dans les démocraties. Cet ouvrage fait le bilan de cette évolution africaine et essaie d'apporter des explications scientifiques.

  • état fragile et sécurité humaine au sud du Sahara ; vaincre la peur et le besoin

    Edouard Epiphane Yogo

    • Editions l'harmattan
    • 12 Octobre 2015

    Un Etat fragile est celui qui est dangereux pour lui-même et pour son entourage. La fragilité affecte l'Etat aussi bien dans sa sphère civile que publique, à travers ses implications d'ordre stratégique et politico-institutionnel. Cette situation d'extrême urgence appelle toute la communauté stratégique subsaharienne à repenser le redressement de l'Etat. Ceci passe par l'inscription de ces pays dans le Réseau de Sécurité Humaine, la réforme de leurs systèmes de sécurité et la redéfinition des missions de leurs armées.

  • Cet ouvrage met en exergue la nécessité de la prise en compte de l'Afrique dans la fondation et l'évolution de la pensée politique contemporaine. Pour renforcer la citoyenneté africaine, il faut une capacité d'organisation qui associe les idées panafricanistes de la négritude rénovée, c'est-à-dire une négritude qui s'éloigne des approches de victimisation et qui se fonde sur des thèmes mobilisateurs.

  • Covid-19 ; les trois mondes d'après

    Camille Sari

    • Editions l'harmattan
    • 13 Janvier 2021

    La propagation du coronavirus Covid-19 à une vitesse exponentielle a révélé que la Chine était au coeur de la chaîne de production et d'approvisionnement à l'échelle planétaire. Comment les Etats-Unis et l'Europe devront-ils revoir leurs stratégies de relocalisation et de réindustrialisation ? Les trois Mondes qui doivent s'imbriquer les uns aux autres par des relations de coopérations seraient le projet d'une chaîne de valeurs et de créations de richesses selon la matrice suivante : l'Afrique du Nord au Sud incluant le Maghreb et l'Egypte, l'Union européenne et le Machreq englobant l'Orient arabophone. Les pays du Golfe occuperont une position centrale de co-financeurs de cette trilatérale et futur centre d'une nouvelle économie hors hydrocarbures.

  • Rédigé avant les évènements qui ont secoué le monde arabe (puis réactualisé), cet ouvrage vise à mettre en relief les raisons et impacts des ingérences étrangères (américaines et saoudiennes notamment) sur le pays, tout en posant la problématique du devenir du Yémen, situé sur la route des matières premières stratégiques, et dont les problèmes internes sont, pour la plupart, les conséquences d'influences externes.

  • Arabes, si vous parliez...

    Moncef Marzouki

    • Fenixx réédition numérique (lieu commun)
    • 17 Septembre 2019

    « Arabes, si vous disiez enfin ce que vous avez sur le coeur, si vous ne taisiez plus ce que vous savez sur nos sociétés, nos gouvernants, nos théologiens... la face de notre monde commencerait sans doute à changer. » Malgré les obstacles du conformisme et de la censure, Moncef Marzouki, jeune professeur de médecine tunisien et militant des droits de l'homme sur le terrain, a tenté de s'exprimer dans son pays à travers plusieurs ouvrages toniques en langue arabe. Avec le même irrespect, la même ironie, le même sens d'observation, il s'adresse maintenant au public francophone, afin de lui montrer que les Arabes ne sont pas tous paralysés par la fascination fondamentaliste et que beaucoup ne voient au contraire leur salut que dans une démocratie pluraliste. Selon Moncef Marzouki, seule cette issue permettrait à la civilisation arabe, en laquelle il a foi, de reverdir. C'est avec cet essai sans complaisance, rafraîchissant et constamment en prise sur la vie qu'est inaugurée la collection « Islamie » dont la vocation première est de mettre au jour le non-dit des peuples musulmans.

  • Depuis plus de cinquante ans, les pays africains végètent dans des régimes présidentiels qui donnent le pouvoir absolu à un homme : l'hyper-président de la République. La démocratie se limite à un bulletin dans l'urne et la société civile n'a ensuite aucun moyen de contrôle de l'action des dirigeants. Le régime parlementaire est un moyen d'encadrer ce pouvoir, freinant ainsi les dérives. Les conditions de réussite d'un tel régime sont analysées dans cet ouvrage.

  • Les hydrocarbures dans le monde, en Afrique et au Cameroun

    Jean-Baptiste Nguini Effa

    • Editions l'harmattan
    • 11 Octobre 2015

    Cet ouvrage offre un accès singulier à la compréhension des mécanismes de commercialisation et d'évolution des prix et à l'appréhension des termes et techniques du raffinage et de la pétrochimie. Il propose également une réflexion poussée sur le fonctionnement des marchés et les enjeux de l'après-pétrole. Voici une sorte de bible des hydrocarbures !

empty