Votre compte

Mrs. Bridge


Attention, chef(s)-d'œuvre ! La redécouverte de Mrs. Bridge, et de son pendant, Mr. Bridge, œuvre en diptyque, fondatrice de la littérature américaine d'après-guerre, adulée par Thomas Savage, Lionel Shriver, David Nicholls ou encore Matthew Thomas. Un peu à la manière d'un Richard Yates, Evan Connell nous livre la radiographie d'un couple dans les années 30, s'appuyant sur une écriture ciselée, une intelligence stupéfiante et une construction originale.
Attention, chef(s)-d'œuvre !

Tout allait bien, semblait-il. Les jours, les semaines, les mois passaient, plus rapidement que dans l'enfance, mais sans qu'elle ressentît la moindre nervosité. Parfois, cependant, au cœur de la nuit, tandis qu'ils dormaient enlacés comme pour se rassurer l'un l'autre dans l'attente de l'aube, puis d'un autre jour, puis d'une autre nuit qui peut-être leur donnerait l'immortalité, Mrs. Bridge s'éveillait. Alors elle contemplait le plafond, ou le visage de son mari auquel le sommeil enlevait de sa force, et son expression se faisait inquiète, comme si elle prévoyait, pressentait quelque chose des grandes années à venir.

Mrs. Bridge et son pendant, Mr. Bridge, forment une œuvre en diptyque fondatrice de la littérature américaine d'après-guerre, adulée par des générations entières de romanciers. Portée par une écriture d'une précision redoutable, un ton à l'élégance distanciée et une construction virtuose, une redécouverte à la hauteur de celle d'un Richard Yates avec La Fenêtre panoramique ou d'un John Williams avec Stoner.

Ce livre est classé dans les catégories :

9,99 €
?

Version papier

16,00 €

Vérifier la de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Mrs. Bridge”

Fiche technique

  • Auteur : Evan S. Connell
  • Traducteur : Clément Leclerc
  • Éditeur : Belfond
  • Date de parution : 14/01/16
  • EAN : 9782714473271
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 179
  • Taille du fichier : 838 Ko
  • Protection : Contenu protégé

Résumé

Attention, chef(s)-d'œuvre ! La redécouverte de Mrs. Bridge, et de son pendant, Mr. Bridge, œuvre en diptyque, fondatrice de la littérature américaine d'après-guerre, adulée par Thomas Savage, Lionel Shriver, David Nicholls ou encore Matthew Thomas. Un peu à la manière d'un Richard Yates, Evan Connell nous livre la radiographie d'un couple dans les années 30, s'appuyant sur une écriture ciselée, une intelligence stupéfiante et une construction originale.
Attention, chef(s)-d'œuvre !

Tout allait bien, semblait-il. Les jours, les semaines, les mois passaient, plus rapidement que dans l'enfance, mais sans qu'elle ressentît la moindre nervosité. Parfois, cependant, au cœur de la nuit, tandis qu'ils dormaient enlacés comme pour se rassurer l'un l'autre dans l'attente de l'aube, puis d'un autre jour, puis d'une autre nuit qui peut-être leur donnerait l'immortalité, Mrs. Bridge s'éveillait. Alors elle contemplait le plafond, ou le visage de son mari auquel le sommeil enlevait de sa force, et son expression se faisait inquiète, comme si elle prévoyait, pressentait quelque chose des grandes années à venir.

Mrs. Bridge et son pendant, Mr. Bridge, forment une œuvre en diptyque fondatrice de la littérature américaine d'après-guerre, adulée par des générations entières de romanciers. Portée par une écriture d'une précision redoutable, un ton à l'élégance distanciée et une construction virtuose, une redécouverte à la hauteur de celle d'un Richard Yates avec La Fenêtre panoramique ou d'un John Williams avec Stoner.

Biographie d’Evan S. Connell

Evan S. Connell est né le 17 août 1924 à Kansas City, dans le Missouri. Alors qu'il se destine à une carrière de médecin comme son père et son grand-père avant lui, il interrompt ses études en 1943 pour s'engager dans la Navy et devenir pilote. En 1959, il publie son premier roman, Mrs. Bridge, qu'il dédie à sa sour et qui connaît un succès retentissant, y compris en France, où il paraît chez Plon en 1961.
Il s'attelle ensuite à l'écriture d'un roman partiellement autobiographique sur une jeune recrue dans l'armée, ainsi que d'un recueil de poèmes. En 1969 paraît Mr. Bridge, qui connaît lui aussi un très grand succès. Objets d'un véritable culte, fréquemment cités par de nombreux auteurs comme une source d'inspiration essentielle, les deux romans seront adaptés au cinéma par James Ivory en 1990, avec Paul Newman et Joanne Woodward dans les rôles des époux Bridge.
À cette occasion, Flammarion rassemble Mr. et Mrs. Bridge en un seul volume. Malgré cette reconnaissance, Evan S. Connell mène une vie solitaire, quasi recluse, et reste inconnu du grand public. Et, s'il continue d'écrire, il assure son quotidien frugal en devenant tour à tour facteur, employé du gaz ou conseiller dans une agence pour l'emploi. En 2009, il est nommé au Man Booker Prize pour l'ensemble de son ouvre et reçoit, en 2010, le Robert Kirsch Award décerné par le Los Angeles Times.
Evan S. Connell s'est éteint le 10 janvier 2013, à Santa Fe, au Nouveau-Mexique.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire